Webconférence [Avant-première] icheck for Building: la solution dédiée à la réglementation incendie par Bureau Veritas

Nous sommes +16 000 professionnels du BIM !

Rejoignez-nous >
  • Accueil
  • Actualité BIM
  • [Tribune libre] Le métier de BIM Manager, cela peut-être plus ancien qu'on ne l'imagine

[Tribune libre] Le métier de BIM Manager, cela peut-être plus ancien qu'on ne l'imagine

SB Mise à jour le
Depuis la préhistoire, l’homme a toujours imaginé les choses qu’il a fabriquées pour son utilisation quotidienne, de l’outil de chasse jusqu’à son habitat. Mais, la première illustration graphique, représentant un plan de maison, nous vient de la civilisation mésopotamienne, et plus particulièrement d’un souverain qui s’appelait Gudéa. Il fût gouverneur de la cité-état de Lagash, l'une des villes les plus puissantes de l'ancienne ville de Sumer, de 2141 à 2122 av. J.-C, connue pour ses statues. Dans l’une d’elle (actuellement exposée au département des antiquités orientales : Mésopotamie, musée du Louvre), on peut voir Gudéa assis avec une tablette sur les genoux. Sur cette tablette, on voit clairement « le plan d'un temple » dont les instructions lui auraient été transmises lors d’une vision, par un dieu, qui tenait une tablette en pierres précieuses contenant ce plan.

image

Figure 1 - Statue dite "l’Architecte au plan" du Prince Gudéa, est présenté assis, les mains jointes dans le geste de la prière.


Gudéa
, déconcerté par ces instructions architecturales, demanda conseil auprès d’une déesse* capable d’interpréter les messages divins, afin de pouvoir déchiffrer un plan d’étages d’apparence simple et de fournir les informations nécessaires à la construction d’un temple de sept étages avec sept échelles différentes. Elle expliqua la signification des instructions, les dimensions du plan, ainsi que la taille et la forme des briques à utiliser, ce qui fût déchiffré plus tard, en 1900, par Adolf Billerbeck dans sa publication « Der Alte Orient » (l’Orient Ancien). Ensuite, Gudéa eu recours à une équipe pour localiser le site, à la périphérie de la ville, où le dieu souhaitait la construction de son temple, et recruta du personnel pour la phase construction.

image

Figure 2 - Gudéa, prince de Lagash, avec sur ses genoux le plan gravé de l’enceinte du temple du dieu Ningirsu.

image

Figure 3 - Première illustration connue d'un dessin proprement technique.


Les spécialistes, comme Zecharia Sitchin, notamment dans son livre « la 12e planète [1]», affirment que la guerre a toujours été un levier pour l’homme pour avancer scientifiquement et technologiquement. Mais dans l’ancienne Mésopotamie, c’est la construction des ouvrages complexes qui a permis le développement de tous les secteurs, qu’il s’agisse de technologie, de transport, ou encore d’organisation, …

image

Figure 4 - Le temple du dieu Ningirsu


[1] Edition Broché paru en 1976, un ouvrage se fondant sur les écrits sumériens, vieux de plus 5 000 ans, tenus pour une simple mythologie, qui annonce l'existence d'une "12e planète" désormais confirmée par la science sous l'appellation d'attente de "planète X".

Contenu réservé aux Adhérents

Connectez-vous pour accèder aux ressources liées à cette page.
Pas encore membre ? Demandez votre invitation ci-dessous.

Commentaires (0)

Pas de commentaires pour l'instant, soyez le premier à commenter !

Ajouter un commentaire

  1. (Mode invité)
Pièces jointes (0 / 5)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?
Une actualité autour du BIM à partager ?

Publiez-la dans l'espace Actualité HEXABIM

REJOIGNEZ +17 000 ADHERENTS !

Pas encore adhérent au réseau HEXABIM ? Plus de 17 000 professionnels ont rejoint la plateforme pour s'informer, apprendre et échanger autour du BIM et de la transition numérique.

L'adhésion est totalement gratuite, il suffit de demander votre invitation ci-après pour vous inscrire et accéder par la suite à toutes les ressources de la plateforme !

Découvrez les services Hexabim

recrutement

Recrutement

En savoir plus

Publicité

Publicité

En savoir plus

communication

Communication

En savoir plus

Hexabim

Se connecter