La Plateforme des Professionnels du BIM

« BIM Management & Managers »

Revenir au portail thématique
  1. Martial nouzille
  2. BIM Management / Managers
  3. mardi 25 juin 2019
  4.  Suivre par E-mail
bonjour à toutes et tous,

j'aimerais connaitre vos retour d'expérience dans le cadre de vos missions de BIM Manager avec la maîtrise d'ouvrage et maîtrise d'oeuvre.
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour, j'en ai pas mal a dire
des questions en particulier ?
  1. il y a plus d'un mois
  2. BIM Management / Managers
  3. # 1
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour,

Nouveau dans le métier de BIM MANAGER,

Pourriez vous me décrire une liste de tâches à faire par le BIM MANAGER dans l'ensemble de sa mission.

Surtout concernant le contrôle des maquettes.

En vous remerciant.
  1. il y a plus d'un mois
  2. BIM Management / Managers
  3. # 2
Réponse acceptée Pending Moderation
Bjr, avant de se lancer dans une liste fastidieuse, as tu fait des recherches sur hexabim?
  1. il y a plus d'un mois
  2. BIM Management / Managers
  3. # 3
Réponse acceptée Pending Moderation
Ton secteur d'activites, le type de projet? Et ta formation nous éclaireront pour te fournir une reponse adaptée.
  1. il y a plus d'un mois
  2. BIM Management / Managers
  3. # 4
Réponse acceptée Pending Moderation
Type de projet internationaux,

Parking, aéroport, préfecture, hopitaux, musée, bureaux IGH.
  1. il y a plus d'un mois
  2. BIM Management / Managers
  3. # 5
Réponse acceptée Pending Moderation
bonjour,
en effet le sujet est bien vaste. la question se pose surtout sur le plan humain. le BIM est une équipe et mon premier ressenti est que malheureusement cela n'est pas bien perçus que se soit par la maîtrise d'oeuvre ou d'ouvrage.
chose que je déplore. après on parle d’interopérabilité entre les maquettes mais ne faudrait il pas d'abord que nous parlions nous le même langage . sujet de philo!
  1. il y a plus d'un mois
  2. BIM Management / Managers
  3. # 6
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour,
Le sujet est vaste... Car déjà, le métier de BIM Manager est un métier fourre-tout.
-gestion de projet
-analyse BIM de maquettes ( correspondance entre convention/ maquettes)
- appui technique ( ex: création de dynamo)
- soutien technique ( formation/ aide technique)
- (pré) synthèse avec l'appui d'outils BIM
- création/ gestion d'interface conception/EXE/ exploitation
etc.
Au minimum, 5 métiers différents.


Sinon,la mauvaise perception du BIM de la MOA/MOE.
- Les BIM Managers ont tendance à se focaliser sur la technique, en négligeant l'humain, ce qui entraîne des problèmes de perception avec la MOA/MOE.
- Avant un projet, je recadre souvent la MOA/MOE sur les objectifs à atteindre. Beaucoup de BIM Managers ont tendance à vendre du rêve.
  1. il y a plus d'un mois
  2. BIM Management / Managers
  3. # 7
Réponse acceptée Pending Moderation
bonjour,
Le BIM est une équipe et mon premier ressenti est que malheureusement cela n'est pas bien perçus que se soit par la maîtrise d'oeuvre ou d'ouvrage.


Préciser que le "BIM est une équipe" me donne l'impression aigre-douce que imaginons des projets "non-BIM" qu'ils ne fédèrent pas une équipe. C'est ce que j'observe, tristement, dans mon quotidien de formations et d'audits.
Cependant, un projet quel qu'il soit, bâtiment ou non, professionnel ou non, est avant tout un contexte humain ; Cela ne devrait pas paraître vrai que pour le BIM. La technique, la technologie, les procédures, les normes, le cadre légal sont autant d'outils qui nous permettent de nous comprendre et de communiquer, mais ce n'est que ça, des outils. C'est bel et bien avant tout et surtout l'humain qui met ces outils en musique pour produire le projet.

De fait, MOE et MOA ne sont pas les seules à ne pas percevoir la dimension collaborative qu'induit un travail d'équipe.
Mais, pour que la MOE et la MOA, ou les entreprises en charge de l'exécution d'un chantier, ou encore les sociétés missionnées pour la maintenance, etc. évoluent dans la bonne direction, il est primordial que chaque intervenant, à son niveau individuel, commence par parler de ses interlocuteurs comme étant eux aussi des individus et non une sorte d'entité extra-humaine, décorrélée de la réalité et des interactions entre les acteurs du projet. Tout autant, il est nécessaire de porter un regard critique sur nos propres agissements et sur les actions que nous engageons afin d'améliorer significativement les compétences de chacun. Nous avons tous un rôle à jouer et des responsabilités à prendre par rapport à cette évolution de nos modes de travail. Attendre que tout le changement vienne par ces entités extra-humaines, comme autant d'apparitions divines relève sinon de la malhonnêteté intellectuelle, au moins de la déresponsabilisation individuelle. Ne parlons-nous pas d'acteur (= celui qui agit) de la construction ?

Selon mon expérience du management BIM, c'est pour cela qu'à vu le jour ce "nouveau" métier de BIM manager. S'il lui est demandé d'être à la fois le maitre qui instruit, le père qui guide, le sage qui détient le savoir, c'est pour ne pas avoir à prendre pour soi la responsabilité de l'apprentissage, de la transmission et de l'accompagnement des autres membres de l'équipe. Or, ce n'est pas très "équipe" que de reléguer toutes ces tâches à une seule personne qui prend donc toutes ces responsabilités sur ses épaules.

Fondamentalement, la mission du BIM manager (ce pour quoi le BIM manager est payé) devrait non pas porter sur le pan social ou métier, mais uniquement sur l'aspect BIM d'un projet. C'est à dire sur les outils ou les notions spécifiques au BIM. Car, il appartient normalement à chacun de connaitre les règles de son métier et le fonctionnement de ses outils propres, comme il appartient à chacun d'assurer sa propre veille technologique.

Le BIM manager serait alors présent pour assister la MOA dans la définition de ses besoins quant à l'usage de la maquette, dans le choix des outils collaboratifs mis en place tels que les plateformes collaboratives, les versions et types de formats interopérables, etc. Il explicite clairement aux intervenants du projet certains termes, certains sujets directement liés au BIM et portés dans la convention et leur traduit en objectifs quantifiables les enjeux du BIM sur le projet concerné. Il joue donc un rôle de vecteur de l'information BIM de manière générale.

Mais, lui demander d'effectuer une mission de synthèse, par exemple, bien que je l'estime personnellement intéressante, est une aberration. Chacun est normalement maitre de son lot, réalisé dans les règles de l'art, et cela implique que chacun réalise les synthèses dont il a besoin. Imputer cette mission à un tiers nous dédouane de l'erreur sur notre livrable. La mission de synthèse existe par ailleurs déjà. Pourquoi donc l'attribuer à un nouvel acteur ? Ce n'est ni professionnel ni normal.
Je lis aussi çà et là, que le BIM manager peut réaliser des scripts Dynamo, des développements annexes aux logiciels métier et autres outils de productivité. En aucun cas, cela ne devrait relever de sa mission. Qu'il en développe pour lui si cela l'aide dans sa mission est normal et souhaitable, mais il n'a pas à prendre cette responsabilité pour d'autres entreprises ! Pas plus qu'il ne doit être formateur ou jouer l'assistance technique.
En ce sens, la pire liste des prérogatives de BIM manager que j'ai pu lire est celle proposée par Objectif BIM qui, comme le fait remarquer Antoine Nguyen, en fait un métier fourre-tout. (Je pense que vous serez tous d'accord pour affirmer qu'un métier, quel qu'il soit, ne doit pas être un fourre-tout mais avoir des limites clairement définies)

Bien évidemment, en tant que partie prenante d'un projet, il peut être amené à répondre à des questions spécifiques, assurer une courte formation sur des sujets précis (utilisation de la plateforme par exemple), mais il doit le faire comme n'importe quel autre intervenant sur le projet, c'est à dire de manière librement consentie et non imposée par un cadre rigide de sa mission. Par ailleurs, je trouve personnellement plus gratifiant que mes intervenants se tournent vers moi en tant que "maitre" ou "sage" pour reprendre mon image ci-dessus, plutôt que parce que cette tâche est intégrée à ma mission.

Qui à dit "sujet de Philo" ? :)
  1. il y a plus d'un mois
  2. BIM Management / Managers
  3. # 8
Réponse acceptée Pending Moderation
bonjour,
cette diversité dans le cadre de nos interventions sur les projets c'est justement ce qui me plait dans ce job.
mais c'est aussi ce qui crée pour nous BIM Manager toute la difficulté. nos limites de prestation ne sont pas bien perçus
par l'ensemble des intervenants (MOE/AMO).
de plus, Ils y a ceux qui savent faire qui ont la connaissance et les autres. ceux qui par amour propre ou égaux préfère se noyer dans un verre d'eau plutôt que solliciter de l'aide.
notre métier est au prémisse de son évolution en France et il n'y a qu'avec le soutien et l'entre aide que nous pourrons le développer.
  1. il y a plus d'un mois
  2. BIM Management / Managers
  3. # 9


Cette discussion ne contient encore aucune réponse.
Soyez le premier à y répondre !

Visiter le Portail Thématique

« BIM Management & Managers »

REJOIGNEZ +10.000 ADHERENTS !

Pas encore adhérent au réseau HEXABIM ? Plus de 10 000 professionnels ont rejoint la plateforme pour s'informer, apprendre et échanger autour du BIM et de la transition numérique.

L'adhésion est totalement gratuite, il suffit de demander votre invitation ci-après pour vous inscrire et accéder par la suite à toutes les ressources de la plateforme !