Connexion   Inscription

City information modeling (CIM) Vademecum

MK Mohamed KHETTAB Mise à jour le
Ccity information modeling (CIM) Vademecum
Le Lab2051 est un incubateur de projets urbains porté par le Ministère de la Transition écologique, qui se déploie de manière agile et structurée, dans une posture “think tank” et “do tank”. S’inscrivant dans la démarche « Habiter la France de demain », il s’adresse aux collectivités et aux aménageurs pour leur permettre de lever les obstacles à l’innovation urbaine et favoriser le passage à l’échelle.

Un groupe de travail s’est constitué en 2021, composé d’utilisateurs et de prescripteurs d’approches CIM (city information modeling) - voir composition page 32 - pour aborder les enjeux du déploiement du CIM, en interroger le bien-fondé et identifier les leviers d’une meilleure appropriation. Les expériences respectives des participants et leurs regards croisés ont permis de relever la grande diversité de thématiques liées au CIM, dans une approche qui a toujours veillé à ne pas être trop techno-centrée.

Ce vadémécum a donc pour objectif de faire le point sur les principales questions que peuvent se poser collectivités et aménageurs sur le CIM, en tentant d’y apporter des réponses simples et faisant consensus. Certains sujets restent encore exploratoires à ce stade, car les démarches CIM sont encore à l’heure actuelle relativement expérimentales.

Le vadémécum n’a donc pas vocation à répondre à toutes les questions mais pose des bases et des jalons sur les enjeux et modalités de mise œuvre du CIM, fruits de ce travail collectif.

Ces travaux s’inscrivent dans l’ambition portée par le Ministère de la Transition écologique de proposer aux acteurs porteurs de politiques publiques et de projets des méthodes et des outils pour réussir la transition écologique. La prise en compte des impacts du CIM et plus largement des enjeux du numérique a donc été une préoccupation permanente des réflexions collectives présentées ici, qu’il s’agisse des contributions du CIM pour la conception et la gestion de villes et territoires plus sobres et durables, mais aussi dans une approche de recours raisonné à un numérique responsable et attentif à son empreinte énergétique et environnementale.

Si les services rendus par le CIM restent encore difficilement appréhendables au regard de l’investissement nécessaire pour le mettre en œuvre, il participe déjà, dans la sphère des outils numériques, à faire évoluer les pratiques des collectivités et aménageurs pour imaginer des quartiers plus innovants, sobres, résilients et conçus avec leurs partenaires.

SOMMAIRE :

QU’EST-CE QUE LE CIM ? ........................................................................................................................... 5 
LE CIM, OU EN EST-ON ?............................................................................................................................. 6 
QUELS MOTS-CLES ET CONCEPTS SONT ASSOCIES AU CIM ? ........................................................... 9 
LE CIM : POUR QUELLES MOTIVATIONS ? ............................................................................................. 10 
LE CIM : POUR QUI ET POUR QUELS CAS D’USAGE ? ......................................................................... 13 
COMMENT METTRE EN ŒUVRE LE CIM ET QUEL EST LE ROLE DES ACTEURS ?........................... 20 ANNEXES..................................................................................................................................................... 29 GLOSSAIRE................................................................................................................................................. 30 
CONCEPTION DU VADEMECUM ET CONTRIBUTEURS.......................................................................... 32 

Connexion