Se connecter   Inscription

Nous sommes +23 000 professionnels du BIM !

Rejoignez-nous >
Vous avez une question ?

Besoin de support technique, d'un avis ou un conseil ?


7 minutes de temps de lecture (1384 mots)

Le CIM au cœur du projet Charenton-Bercy avec MBAcity et Bouygues Immobilier - Interview

Le-CIM-au-cur-du-projet-Charenton-Bercy-avec-MBAcity-et-Bouygues-Immobilier---Interview


Aux portes de Paris sur le territoire de Charenton-le-Pont (94), la zone Charenton-Bercy, de près de 12 hectares est un projet de transformation emblématique du Grand Paris porté par Bouygues Immobilier / UrbanEra aux enjeux d'envergures.

Omri GALRON, architecte formé au BIM par le CNAM et collaborateur de MBAcity depuis 2017, prend part au projet en tant que CIM Manager. MBAcity acteur et spécialiste reconnu de la transition numérique et du BIM en France, intervient aux côtés de Bouygues Immobilier / UrbanEra comme AMO CIM Manager avec pour mission de coordonner les BIM Managers des 17 lots de Charenton-Bercy ainsi que de produire le cahier des charges CIM / BIM.

Nicolas BOURRAS, Responsable technique Maîtrise d'Ouvrage au sein de Bouygues Immobilier, est en charge des ouvrages d'infrastructure de la Phase 1 de la ZAC Charenton-Bercy (parc de stationnement, desserte logistique, réseaux d'énergie, résilience…) ainsi que de la coordination générale des 17 lots de promotion immobilière.


Nicolas, pouvez-vous nous présenter le projet de Charenton-Bercy ?

En 2018, Bouygues Immobilier / UrbanEra a remporté le concours « Inventons la Métropole du Grand Paris », plus grand appel à projets d'architecture et d'urbanisme d'Europe, pour le site de Charenton-Bercy. Le projet s'intègre dans le périmètre de la ZAC Charenton-Bercy en cours de création, dont l'aménageur est Grand Paris Aménagement.

Le programme de la ZAC prévoit la création d'environ 400 000 m² SDP, dédiés pour 60% à l'activité économique (bureaux, commerces et hôtellerie) et pour 40% à des espaces de vie (plus de 1 000 logements dont 30 % de logements sociaux, des résidences spécialisées étudiants et seniors, une crèche, un groupe scolaire), l'ensemble offrant de nombreux espaces verts publics et privés. La Phase 1 représente une programmation mixte d'environ 241 000 m² SDP.

Le site est actuellement enserré par les axes ferroviaires de la gare de Lyon et autoroutiers, mais il présente un profil métropolitain exceptionnel entre la Seine et le bois de Vincennes, voisin du 12ème arrondissement de Paris et d'équipements phares de Paris comme le parc de Bercy, le cours Saint-Emilion ou encore Bercy-Village. Sa proximité avec la ligne de métro 8 et les connexions routières directes à l'A4, au périphérique et aux boulevards des Maréchaux via l'échangeur de Paris Bercy seront maintenues, elles seront complétées par une ligne de bus en site propre qui rejoindra la ligne de métro 14 et par une passerelle enjambant le faisceau ferré dédiée aux mobilités douces.

Sa topographie et sa proximité directe avec la capitale en font un site pilote idéal pour mettre au défi les nouveaux usages en matière de réaménagement urbain BIM et Smart City, qui sont au cœur de la stratégie de Bouygues Immobilier.

Nos objectifs : rétablir les continuités urbaines et offrir un cadre de vie exemplaire aux habitants actuels et futurs.


Quelle est votre vision et votre ambition pour ce projet ?

Complexe par son envergure et ses enjeux (il représente 10% du territoire de la ville de Charenton-le-Pont), le projet de Charenton-Bercy nous oblige tous à être efficients.

Nous considérons l'usage de la maquette numérique, et plus globalement la démarche CIM / BIM, comme une opportunité au service de nos ambitions environnementales, architecturales, techniques, économiques et organisationnelles.

L'anticipation des modes collaboratifs a permis de concentrer nos efforts sur le fond (enjeux urbains et programmatiques, scénarios alternatifs, approche globale…) et non sur la forme (organisation des échanges, partage et prise en compte de l'information…). Le déroulement de l'opération a ainsi gagné en réactivité et en efficacité, avec une disponibilité immédiate de l'information compilée pour la prise de décision.

La maquette numérique CIM nous permet de gérer les interfaces entre Lots, pour prévenir les oublis ou doublons relatifs aux limites de prestations, souvent source de surcoûts lors des travaux de réalisation. Elle est également le support des réflexions stratégiques de la Maîtrise d'Ouvrage (phasage, sous-phasage, fonctionnement transverse à l'échelle de la Phase 1…) et devient un cadre pour la conception des maîtrises d'œuvre qui y retrouvent tous les paramètres et données d'entrée du site existant. La maquette numérique CIM est un puissant support d'échange avec nos partenaires externes qui « visualisent » le projet et son avancement.


Omri, quelle est la démarche CIM mise en place ? En quoi est-elle innovante ?

MBAcity a été sélectionnée aux côtés d'UrbanEra / Bouygues Immobilier, en tant qu'AMO CIM manager pour la Phase 1 de ce projet mixte.

La Phase 1 du projet, dont le foncier représente plus de 6 hectares, est divisée en plusieurs sous-projets d'aménagements urbains et de promotions immobilières appelés Lots. Les équipes BIM de MBAcity auront donc pour mission de structurer et coordonner les processus BIM et d'assurer la cohésion CIM des 17 lots concernés.

L'utilisation de la maquette numérique comme outil et support de l'exploitation des ouvrages après leur livraison est l'un des objectifs fondamentaux fixé par Bouygues Immobilier / UrbanEra dans sa charte et son cahier des charges CIM / BIM. Tout au long du processus, la maquette numérique est le fil conducteur de toutes les étapes, depuis l'avant-projet jusqu'à la livraison pour garantir la passation en exploitation-maintenance.

A titre d'exemple, nous avons créé des paramètres spécifiques et identiques pour les appartements / bureaux et les parkings afin que chaque BIM Manager les intègre dans les maquettes des MOE. Ces paramètres vont ensuite permettre de lier les appartements / bureaux modélisés dans une maquette aux parkings modélisés dans une autre maquette. In fine, nous aurons ainsi une image plus globale sur l'attribution des places de parking aux différents programmes du quartier.

Cette opération s'appuie sur une approche ouverte du CIM / BIM, en plus de l'organisation collaborative Open BIM mise en place.

Le projet Charenton-Bercy est l'un des projets BIM / CIM les plus ambitieux d'Europe. En plus d'être le plus grand projet CIM de France, des moyens très importants ont été mis en œuvre pour l'utilisation du BIM. En effet, ce sont 5 BIM Managers et 1 CIM Manager, issus des entreprises BIM leader de leur domaine, qui interviennent sur le projet.


Comment l'approche OpenBIM est utilisée dans ce projet ?

Au vu du nombre élevé d'intervenants venant de plusieurs pays et spécialisés dans différentes disciplines, l'utilisation de l'OpenBIM est apparue comme une nécessité. Le format IFC 2X3 est utilisé pour exporter les maquettes et les déposer sur la plateforme collaborative de travail BIMSync. Le format BCF permet quant à lui d'échanger les informations entre les BIM Managers et les maîtres d'œuvre, entre le CIM Manager et les BIM Managers et entre les différents intervenants des projets.

La démarche OpenBIM permet la visualisation et l'annotation d'un modèle fédéré, s'inscrivant dans un processus itératif collaboratif inter-lots. L'alimentation et la contribution à sa cohérence en termes de géométrie et de données représente le cœur de la «collaboration» de la Phase 1.



De plus, l'organisation BIM / CIM a été optimisée pour laisser une grande place à l'autonomie. Afin de fluidifier et d'encadrer les échanges entre les BIM Managers et le CIM Manager, deux environnements de travail parallèles ont été développés sur la plateforme BIMSync.

Le premier environnement contient un espace de travail BIM distinct pour chacun des MOE et le second environnement est composé d'un espace de travail CIM regroupant et compilant les maquettes numériques de l'ensemble des projets. Elles sont allégées puis déposées par les BIM Managers après vérification et les modes de travail sont uniformes, afin d'homogénéiser les données y figurant. Ce second environnement encadre les échanges entre les BIM Managers et le CIM Manager. Il s'agit d'une véritable innovation et d'une démarche pionnière pour un projet CIM.



Pouvez-vous nous en dire plus sur la démarche biotope mise en place ?

Le projet vise des enjeux environnementaux élevés et de forts engagements en termes de RSE avec entre autres la mise en place d'une démarche biotope. Pour cela, l'ensemble des MOE vont intégrer des paramètres de coefficients biotope par surface (CBS).

Ces indicateurs sont liés à la biodiversité, la nature urbaine, le développement de l'économie circulaire, la valorisation / recyclage des déchets de chantiers, le bilan carbone des bâtiments et les mobilités. Ces indicateurs permettront la mesure, le suivi et le respect des engagements à toutes les phases du projet et à son aboutissement de connaître le coefficient biotope à l'échelle du projet.

Copyright

© HEXABIM

0

Sur le même sujet:

 

Commentaires (0)

Pas de commentaires pour l'instant, soyez le premier à commenter !

Ajouter un commentaire

  1. (Mode invité)
Pièces jointes (0 / 5)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.hexabim.com/

Découvrez nos services

recrutement

Recrutement

En savoir plus

communication

Communication

En savoir plus

Publicité

Formation

En savoir plus

Hexabim

Se connecter