Connexion   Inscription

Publications

  • Publications
  • 7 raisons pour lesquelles un flux de travail connecté fera une énorme différence pour votre projet BIM !
BIMcollab

7 raisons pour lesquelles un flux de travail connecté fera une énorme différence pour votre projet BIM !

630 0
Mise à jour le

Il n’est pas un secret que les projets de construction nécessitent une coordination constante, de la phase de conception jusqu’à leur livraison. Le véritable secret cependant, est la façon dont les équipes exécutent cette coordination. C’est souvent ce qui distingue le bon du meilleur.

Si vous lisez ceci, il est probable que vous cherchiez à améliorer votre flux de travail BIM. Vous êtes au bon endroit ! Explorons ensemble comment un flux de travail connecté vous fera e du temps et de l’argent en 7 points essentiels :

1) Se connecter avec les parties prenantes de tous les domaines

Vous adorez utiliser tous vos logiciels BIM préférés ? Génial ! Mais parfois, nous sommes tellement passionnés par nos outils préférés que nous oublions certains des parties prenantes les plus importantes de notre projet : les clients, les experts en données, les développeurs d’affaires, etc…

Ces utilisateurs sont souvent confrontés à un dilemme : ils doivent collaborer avec nous sur le projet, mais ils n’ont pas accès aux logiciels BIM et/ou n’ont pas les connaissances requises pour les utiliser.

Mais personne ne doit être un expert en technologie pour communiquer sur les problèmes d’un projet ! Et c’est précisément pourquoi BIMcollab Nexus est un outil de communication si puissant. C’est une plateforme conviviale que toutes les parties prenantes peuvent utiliser sans difficulté.

Avec un flux de travail connecté, personne n’est exclu. Pas besoin de longs e-mails. Pas nécessaire de “rechercher de quoi il s’agissait ce problème et y revenir“. En fait, pas besoin de tourner en rond, point final. Toute l’histoire liée à un problème est juste là, à portée de main. Inspectez, commentez, résolvez, fermez.”

2) Centraliser toutes les données et être constamment prêt

Imaginons un scénario que vous connaissez peut-être déjà. La réunion commence dans une heure, et vous devez encore préparer tous les problèmes qui doivent être discutés ! Je ne veux pas provoquer de panique ici, mais le temps presse, et il y a deux options possibles :

Option 1:
Vous pourriez trier vos e-mails et chercher la question reçue de l’équipe MEP à propos du Bâtiment C. Ensuite, vérifier la solution proposée par l’équipe d’architecture. Vous ne la trouvez pas dans vos e-mails ? Ah, cela a dû être dans un chat !

Au fait, vous souvenez-vous du PDF reçu de l’équipe structurelle ? Oui, celui-là aussi. Cela pourrait prendre un certain temps pour centraliser tout dans la feuille de suivi générale. Surtout si vous voulez vérifier tous les problèmes redondants. (Il y en a toujours beaucoup !)

Pas tout à fait prêt ? Désolé, la réunion a déjà commencé.

Option 2:
Dans un monde meilleur, BIMcollab Nexus centralise tous vos problèmes en un seul endroit et élimine tout le travail fastidieux afin que vous vous concentriez sur ce qui importe vraiment ! En un clic, vous pouvez filtrer tous les problèmes relatifs au Bâtiment C, avant la réunion. Et pourquoi ne pas générer automatiquement un rapport sur tous les problèmes urgents ? En deux minutes, c’est fait. 

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais moi, j’aurais bien besoin de 58 minutes supplémentaires pour rattraper d’autres tâches. C’est fait !

3) Résoudre les problèmes grâce à un flux de travail complet

Vous souvenez-vous de cette réunion d’hier ? Il a dû y avoir un bon nombre de problèmes à résoudre ! Sans un BCF Manager dans votre logiciel de modélisation, cela pourrait prendre des heures. Mais grâce à un plugin simple, vous pouvez vous connecter instantanément à BIMcollab Nexus, directement depuis votre outil BIM préféré.

À ce moment-là, vous pourriez simplement filtrer tous vos problèmes ouverts. Double-cliquez pour être redirigé vers l’un de ces problèmes à l’intérieur du modèle 3D. Inspectez. Résolvez. Commentez les modifications. C’est fait.

Et maintenant vient le rôle du chef d’équipe ou du BIM Manager qui pourra vérifier les modifications et les approuver de son côté. Et c’est ce qui est impeccable dans l’écosystème de BIMcollab. Chaque étape de la création des problèmes a été réfléchie ; de la phase de détection jusqu’à leur résolution et leur classification comme résolu.

Par exemple, s’il est mis en œuvre, le chef d’équipe peut être le seul à avoir le droit de résoudre les problèmes. Cela reproduit le besoin réel de révisions et de contrôles, qui sont généralement réglementés et hiérarchisés au sein d’une entreprise. Les membres de l’équipe peuvent résoudre le problème et le rediriger auprès de leur chef d’équipe pour une vérification finale. Et tout cela se passe dans BIMcollab !

La circularité de l’écosystème est alors évidente : quels que soient les outils BIM que vous utilisez, cela vous aide à centraliser tous les problèmes et à mieux communiquer avec les membres de votre équipe de différentes disciplines ou d’entreprises. Vous pouvez maintenant consacrer votre temps à obtenir des résultats concrets !

4) Pouvoir suivre la progression de votre projet

On dit souvent : “On ne peut pas gérer ce que l’on ne sait pas mesurer !” Cette phrase est particulièrement vraie dans le contexte d’un projet de construction où tant de paramètres différents entrent en jeu ! Différentes phases. Différentes disciplines. Différents problèmes !

Mais là encore, un dilemme se pose. Si vous devez consacrer de précieuses heures à collecter et à organiser des données, cela peut être un véritable obstacle à la progression rapide du projet. Cependant, lorsque ces métriques sont générées automatiquement, c’est une tout autre histoire !

Dans ce cas, vous n’auriez qu’à inspecter les statistiques et agir en conséquence. N’oublions pas que les graphiques automatisés de BIMcollab sont toujours mis à jour en temps réel pour suivre le véritable progrès du projet. Et vous pouvez même analyser le progrès de différents projets, tous en même temps !

5) Garder les problèmes confidentiels

Une fois que vous aurez fait le suivi de tous les problèmes, vous vous rendrez probablement compte rapidement de leur nombre. La nécessité de les catégoriser s’impose alors.

Bien sûr, il est possible d’y parvenir grâce à divers filtres liés à tous les paramètres de votre projet. C’est déjà très efficace, mais ce n’est pas tout ! Par exemple, pourquoi ne pas laisser les problèmes de l’équipe d’architectes visibles uniquement pour eux ? Il en va de même pour toute autre équipe, qu’il s’agisse d’une division interne ou d’un collaborateur externe. Cela permet de préserver les problèmes confidentiels au sein de chaque équipe, mais c’est aussi un moyen pratique d’organiser la liste interminable des problèmes. Après tout, pourquoi voir les problèmes si vous n’avez pas un rôle actif à jouer ?

6) Personnaliser votre flux de travail BIM avec des informations contrôlées

Lorsque vous réalisez une réussite, ne souhaitez-vous pas secrètement pouvoir le refaire ? Les exigences BIM que vous avez définies pour votre dernier projet ont été une véritable réussite ! Alors pourquoi ne pas les standardiser et les partager avec vos collègues ?

En fait, de nombreux petits détails font toute la différence dans un flux de travail BIM. Notamment, la création de modèles de projet. La standardisation des paramètres pour l’ensemble de vos projets. Mais surtout, il faut s’assurer que toutes les informations dont vous avez besoin soient facilement accessibles !

Imaginons un membre de l’équipe qui crée rapidement un problème à propos d’un clash qu’il a découvert. Il prend une capture rapide, rédige une brève description et l’enregistre. Cela semble parfait jusqu’à ce que vous réalisez que le problème n’a pas été lié à une certaine zone du projet et que vous n’êtes même pas sûr de son urgence.

C’est là que les champs obligatoires auraient été utiles. Par exemple, le BIM Manager pourrait rendre obligatoire l’indication la zone à laquelle appartient un problème, ainsi qu’une date limite pour trouver une solution. Puisque que cet ensemble d’informations serait obligatoire, personne ne pourrait créer de problème sans cela !

On pourrait même aller plus loin en intégrant des champs personnalisés dont les valeurs seraient spécifiques à chaque projet. Si les paramètres dont vous disposez ne suffisent pas, vous pourriez tout simplement créer les vôtres ! Et lorsque vous associez cette possibilité avec l’obligation de les remplir, il n’y a pas de limite à la qualité des informations que vous pouvez collecter.

Il va sans dire que les configurations ci-dessus sont pratiquement impossibles à mettre en œuvre manuellement. Mais vous pouvez certainement les obtenir grâce à BIMcollab Nexus ! En fait, elles constituent l’épine dorsale d’un excellent flux de travail de gestion centralisée des problèmes ! Il permet la génération automatique de statistiques et de métriques précises, car toutes les informations nécessaires sont disponibles, contrôlées et répondent aux besoins spécifiques de chaque projet.

7) S’intégrer aux principaux CDE du marché

Lorsqu’on parle de workflow connecté, il manque toujours une petite pièce du puzzle : l’accès à vos derniers modèles ! Grâce à l’écosystème de BIMcollab, il est possible d’obtenir ce lien de plusieurs façons.

Par exemple, si vous utilisez déjà Autodesk Docs ou Trimble Connect pour stocker vos modèles, vous pouvez y accéder instantanément grâce à un visualiseur de modèles intégrés dans BIMcollab Nexus. Aucune gestion de modèle n’est nécessaire en plus de la configuration que vous avez déjà ! Donc, d’une certaine façon, vous obtenez le meilleur des deux mondes car il y a un avantage majeur : vous pouvez commencer à gérer vos problèmes dès maintenant !

Dans la visionneuse intégrée pour Autodesk Docs ou Trimble Connect, vous pouvez vérifier vos problèmes BIMcollab, en créer de nouveaux et modifier tous les paramètres comme vous le feriez normalement !

 


Newsletter HEXABIM 🧐

Actualité, décryptage et ressources BIM

Hexabim

La plateforme du BIM et de la Construction Numérique en France.

© HEXABIM 2014 - 2024

Connexion