Connexion   Inscription

Publications

  • Publications
  • Top 5 Questions-Réponses sur la validation du modèle BIM
BIMcollab

Top 5 Questions-Réponses sur la validation du modèle BIM

950 0
Mise à jour le

Le BIM est un processus intégré basé sur la construction de maquettes numériques. Il ne s’agit pas seulement de la géométrie des éléments, mais aussi des informations contenues dans chacun d’entre eux. Pour pouvoir faire confiance aux données qui y sont disponibles, il faut s’assurer que les maquettes numériques sont de haute qualité. Que ce soit du point de vue de la géométrie ou du point de vue des informations intégrées.

Vérifier toute la géométrie et les informations de vos modèles manuellement est tout simplement impossible ; il y a trop d’éléments à vérifier ! Pour vous aider dans cette tâche, vous pouvez exécuter des tests de validation du modèle. Ceci aurait pour but de déceler les incompatibilités géométriques dans les maquettes numériques ou entre elles. Aussi, ça aiderait à découvrir si les informations nécessaires y sont présentes et correctement renseignées.

Image réalisée avec BIMcollab Zoom. Banque Triodos, un projet par la Banque Triodos et EDGE Technologies. Fourni par J.P. van Eesteren

Concernant la validation des maquettes numériques BIM, vous trouverez ici les réponses aux 5 questions les plus fréquemment posées :

1.Qu’est-ce que la validation du modèle BIM ?

La validation du modèle BIM est un processus qui vous aide à vérifier si vos maquettes numériques contiennent la géométrie et les informations requises de la bonne manière. Cela signifie des modèles sans doublons, sans clashs, mais aussi avec des informations suffisantes et correctes. Son objectif principal est de s’assurer que les modèles répondent à toutes les exigences nécessaires à l’utilisation prévue.

2. Pourquoi la validation du modèle BIM est-elle importante ?

La validation des maquettes numériques BIM est un processus important pour vous donner la certitude que vos modèles possèdent le degré de qualité requis. Ainsi, vous pouvez effectuer les simulations nécessaires dans vos modèles. Vous pouvez aussi en extraire les informations souhaitées avec la certitude que vous traitez des données précises et fiables. Il est possible de valider vos modèles pour différents usages, et de vérifier différents aspects.

La vérification des conflits géométriques est l’une des validations les plus fondamentales. Si vous trouvez des éléments contradictoires dans votre modèle fusionné (différents modèles provenant de différentes disciplines, et qui sont réunis en un seul modèle complet du bâtiment), ça veut dire qu’une incompatibilité doit être corrigée dans la phase de conception.

Bien évidemment, les éléments qui entrent en collision ne peuvent pas être exécutés sur chantier. Le fait de les déceler à un moment antérieur à la phase de construction garantit qu’ils seront résolus par les professionnels responsables. Les coûts de résolution des clashs dans la phase de conception, où tout est encore virtuel, sont bien inférieurs aux coûts de résolution de ces problèmes sur chantier. À cette dernière phase, ça aurait été déjà trop tard parce que les retouches et le gaspillage des matériaux sont bien plus coûteux.

Une autre validation importante d’un point de vue géométrique, par exemple, consiste à vérifier si vous avez des doublons. Si c’est le cas, vous aurez des éléments qui comptent double lors de l’extraction des quantités. Quant aux données, si vous avez besoin d’extraire la liste des matériaux en fonction de chaque étage du bâtiment notamment, ces informations doivent impérativement être correctes dans les composants de vos modèles. Sinon c’est une recette garantie pour des catastrophes d’un point de vue logistique.

Toutes les données qui seront utilisées pour des besoins analytiques doivent également être validées. Si vous avez besoin de vérifier la résistance au feu des éléments de votre projet, par exemple. Vous devez d’abord vérifier si ces informations sont disponibles, puis vérifier si elles sont correctement renseignées. Dans une étape ultérieure, vous pourrez alors exécuter des simulations de performances sachant que vous travaillez avec des données suffisantes et précises. Il en va de même pour toutes les simulations potentiellement nécessaires, comme les analyses énergétiques, thermiques, etc.

3. Quand est-ce que la validation du modèle doit-elle être effectuée ?

Les contrôles de validation du modèle doivent être effectués tout au long du processus de conception. Au début du processus, des paramètres plus simples sont vérifiés dans des maquettes numériques individuelles. Au fur et à mesure que la conception devient plus détaillée et complexe, la validation commence également à inclure d’autres paramètres pour les examiner en profondeur.

De cette manière, vous avez un contrôle continu de la qualité des modèles et vous apportez les corrections nécessaires à la phase appropriée. Ceci évite que les erreurs persistent pendant le développement du projet. En revanche, si la validation du modèle n’est effectuée qu’à un stade tardif, il est fortement probable que la correction des problèmes détectés entraînerait des changements plus importants. Par conséquent, ceci entraînerait des corrections plus longues et plus coûteuses. D’ailleurs, l’essence même d’une validation continuelle du modèle est l’élimination des erreurs aussi rapidement que possible ! Ainsi, les effets négatifs seraient aussi faibles que possible.

4. Qui doit effectuer la validation de la maquette numérique ?

Chaque membre de l’équipe doit effectuer une validation du modèle. En tant que designer, vous devez vous assurer de livrer un modèle de haute qualité à votre client, ou à un membre de l’équipe d’une autre discipline. En tant que BIM manager, coordinateur ou tout autre intervenant qui reçoit le modèle pour effectuer ses propres analyses, vous devez également effectuer un contrôle qualité. Ainsi, vous pouvez vérifier si les paramètres disponibles répondent aux exigences BIM, disposent de toutes les données nécessaires d’une façon précise.

5. Comment choisir le meilleur logiciel de validation de modèle dans votre cas ?

Avant tout, vous pouvez vous demander : « Quelles informations dois-je vérifier ? Et quelles fonctionnalités seraient alors nécessaires ? » Dans cet esprit, vous pouvez rechercher le logiciel qui vous offre toutes les fonctionnalités nécessaires, qui a une vitesse de performance élevée pour la visualisation et la validation, qui est facile à utiliser et bien sûr, qui offre tout cela au meilleur prix.

Un autre aspect important à prendre en compte est que votre outil de validation soit basé sur des règles. Ainsi, ça vous permet d’établir votre propre ensemble de règles personnalisées pour vérifier des paramètres spécifiques ou des éléments conflictuels. Ceci vous donne aussi la possibilité de tout organiser par phase, par discipline, ou par type de contrôle. Ces règles feront alors partie de votre processus de validation ; vous pouvez les relancer à chaque fois que vous en avez besoin, les réutiliser dans d’autres projets, ou les partager avec d’autres membres de l’équipe.

Puisque l’objectif principal n’est pas seulement de trouver les problèmes dans votre modèle, mais aussi de les corriger, il est très important que votre outil de validation ait une communication intégrée avec une plateforme de gestion des problèmes. De cette manière, vous pouvez immédiatement communiquer tous les problèmes trouvés aux bons membres de l’équipe !

Dans ce même contexte, une autre fonctionnalité importante serait de pouvoir faire le suivi des problèmes signalés. Ça vous renseignerait sur l’état de chaque conflit lorsque vous avez des nouvelles versions des modèles. Cette fonctionnalité vous aiderait aussi à gagner beaucoup de temps en comprenant quels conflits sont toujours actifs, résolus ou relativement récents.

Maintenant que vous en savez plus sur la validation des modèles et sur l’importance de mettre en place un processus de contrôle qualité, pourquoi ne pas établir un meilleur flux de travail BIM ? Vous pouvez commencer à tester vous-même le logiciel de validation de modèles le plus efficace et le plus simple du marché. Si vous souhaitez en savoir plus sur les possibilités de BIMcollab Zoom, vous pouvez planifier une réunion individuelle avec nous ou consulter nos webinaires enregistrés.


Newsletter HEXABIM 🧐

Actualité, décryptage et ressources BIM

Hexabim

La plateforme du BIM et de la Construction Numérique en France.

© HEXABIM 2014 - 2024

Connexion