BIMobject - La vitrine mondiale des objets BIM
  Connexion   Inscription
  • Thèses
  • Comment suivre et atteindre ses objectifs projet grâce à la maquette numérique

Comment suivre et atteindre ses objectifs projet grâce à la maquette numérique

VD Vincent Derudder
Comment suivre et atteindre ses objectifs projet grâce à la maquette numérique
Afin de répondre aux urgences démographiques et climatiques, le domaine de la construction doit s’adapter et gagner en productivité, tout en garantissant une meilleure utilisation des ressources naturelles. Dans ce cadre, le paradigme de l’acte de construire et d’utiliser les bâtiments se doit de changer.
 
Grâce à des méthodes de Management de projet s’appuyant sur les nouvelles technologies, comme le Building Information Modeling (ou BIM), les acteurs du BTP peuvent gagner en productivité, en efficacité et avoir une meilleure traçabilité des performances et des économies générées. 
 
Néanmoins attention : le BIM propose d’innombrables prestations et un accompagnement est indispensable pour ne pas se perdre et/ou contre produire. C’est là qu’intervient l’expert BIM (BIM Manager et/ou AMO[1] BIM), dont le rôle est d’accompagner, conseiller, mais surtout développer des solutions complètes (Avatar numérique, rapports, audits, base de données) et adaptées afin de répondre à des programmes, des besoins toujours plus précis et exigeants.
 
Mais parce tous les projets sont différents, il faut donc autant de modèles de maquettes numériques.
 
Cette thèse permet d’explorer, dans un premier temps, l’état de l’art concernant les outils numériques au service de la construction : les solutions aujourd’hui employées par les professionnels pour atteindre leurs objectifs et leur degré de réussite, dans un monde de la construction qui s’industrialise et s’informatise.
Puis nous verrons les pistes d’amélioration identifiées, c’est-à-dire les solutions pour retranscrire, contrôler et réajuster les éléments de la maquette tout au long du projet afin de correspondre parfaitement aux programmes, aux exigences, à la philosophie et au fonctionnement en entreprise du futur utilisateur.
 
Cela passe notamment par la bonne définition des besoins, leur traduction en usages BIM et si possible, l’automatisation de leur contrôle.
 

[1] Assistant à Maitrise d’Ouvrage

Connexion