Nous sommes +16 000 professionnels du BIM !

Rejoignez-nous >

L’architecte, l’information et l’automate

LC
L’architecte, l’information et l’automate
En 2020, nous allons aussi si vite que la lumière. Nous faisons voyager l’information plus vite que n’importe quel être vivant ; nous l’analysons et l’exploitons avec des ordinateurs toujours de plus en plus sophistiqués. Et pourtant, notre travail d’architecte n’en est pas plus performant.

Nous avons pris de plein fouet le tournant de la numérisation avec des étoiles plein les yeux et une certaine crainte face à cette refonte de notre manière de travailler. Ce que certains prennent pour une révolution profonde découle en fait d’une optimisation des entreprises et d’une approche de plus en plus scientifique du travail qui a débuté dès la fin du XVIIIème siècle.

L’architecte a déjà subi plusieurs changements de valeur de son métier. Il a abandonné successivement l’activité entrepreneuriale du bâtiment puis les aspects les plus techniques aux ingénieurs et maintenant la question se pose pour la phase de travail de conception. Le secteur de l’informatique y a pris une place considérable. L’architecte est-il en voie de passer les travaux de conception pure aux mains des informaticiens ? Les logiciels que nous utilisons nous permettent de créer de la donnée à la fois sur le bâtiment mais aussi sur les manières de travailler et d’échanger. Tout ce que nous réalisons sur un ordinateur peut être fait grâce à un ensemble de processus et de d’algorithmes, qui, s’ils sont compris, nous permettent de répéter notre manière de travailler quasi automatiquement.

Mais l’automatisation nécessite de comprendre et analyser les méthodes de travail et les processus créatifs. Cela suppose de détailler la façon dont un architecte structure l’approche de son projet, de faire la part de ses expériences et de son savoir-faire dans le processus de conception. Ces questions restent ouvertes et seront déterminantes pour l’avenir des cabinets d’architecture. L’intérêt qu’ils porteront à l’automatisation, voire à l’intelligence artificielle, décidera de l’évolution de l’écosystème de la construction et du métier d’architecte.

Contenu réservé aux Adhérents

Connectez-vous pour accèder aux ressources liées à cette page.
Pas encore membre ? Demandez votre invitation ci-dessous.

Commentaires (0)

Pas de commentaires pour l'instant, soyez le premier à commenter !

Ajouter un commentaire

  1. (Mode invité)
Pièces jointes (0 / 5)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

REJOIGNEZ +20 000 ADHERENTS !

Le sujet du BIM et de la transition numérique vous intéressent ? Plus de 20 000 professionnels ont rejoint la plateforme pour s'informer, apprendre et échanger autour de ces thématiques !

L'adhésion est totalement gratuite, il suffit de demander votre invitation ci-après pour vous inscrire et accéder par la suite à toutes les ressources de la plateforme !

Découvrez les services Hexabim

recrutement

Recrutement

En savoir plus

Publicité

Publicité

En savoir plus

communication

Communication

En savoir plus

Hexabim

Se connecter