Connexion   Inscription
  • Thèses
  • Mise en place du processus BIM en Côte d’Ivoire : etude de cas

Mise en place du processus BIM en Côte d’Ivoire : etude de cas

KG
These BIM - Cote Ivoire

Avec les enjeux environnementaux actuels et sa position dans le développement, une nouvelle vision des métiers et des méthodes de travail du bâtiment se dessine dans le monde et la Côte d’Ivoire ne doit pas rester en marge. C’est face à cela que j’ai décidé de travailler sur le thème : « Mise en place du processus BIM en Côte d’Ivoire : Etude de cas ». L’objectif a été d’évaluer la mise en place du BIM au sein des entreprises de Côte d’Ivoire. Ainsi pour atteindre cet objectif, j’ai commencé par faire des recherches documentaires sur la méthode classique et le BIM. J’ai établi un sondage en ligne et des entrevues en vue d’évaluer l’utilisation effective du BIM en Côte d’Ivoire. J’ai aussi étudié deux études de cas : une étude de cas de projet qui est le projet OCI et une étude de cas d’entreprise qui est le Cabinet Koffi et Diabaté Architectes. Les principaux résultats ont été :  Le sondage et les entrevues ont montré une bonne connaissance du BIM en Côte d’Ivoire soit un pourcentage d’environ 87% ; une utilisation effective faible d’environ 30% ; une expérience d’utilisation majoritairement de moins de deux ans soit environ 56% ; intention de formation élevée d’environ 80% et aussi une forte intention de mise en place de mise en place dans moins de deux ans d’environ 80%.  L’étude de cas du projet OCI a montré qu’il est important de mettre en place ce processus au démarrage du projet.  L’étude de cas du Cabinet Koffi et Diabaté nous a démontré que malgré la complexité, la mise en place en entreprise peut être progressive. Après les analyses de ses différents cas de figure, il en ressortait des recommandations qui sont de deux ordres : l’Etat de Côte d’Ivoire et les entreprises. La responsabilité de l’Etat à travers ses ministères est de garantir une bonne mise en place de ce nouvel outil en créant un cadre légal, en encourageant à la mise en place dans les programmes de formations le BIM, aussi les formations continues et séminaires. Aux entreprises, il ressort de façon générale à tous les acteurs de s’informer sur les nouvelles évolutions comme le BIM ; de faire une formation adaptée à leur façon de travailler et donc suivre un meilleur process de formation (Diagnostic, implémentation et déploiement) ; et sensibiliser pour une bonne mise en place. Il est important de souligner que ce thème m’a permis de comprendre les enjeux que créent les évolutions de méthode de travail. J’ai ainsi compris que la complexité de la mise en place de ces évolutions, était donc dû à la façon de les utiliser et non de la maitrise des outils. Si nous voulons trouver des solutions aux problèmes sur nos projets, nous devons donc suivre l’évolution des métiers et des pratiques qui ont pour but de façon générale de trouver des solutions à des problèmes grâce au retour d’expérience. Aujourd’hui d’autres outils font leur apparition, il s’agit en autre du CIM (City Information Modeling), l’intelligence artificielle (…) il va falloir aussi s’ouvrir à ses évolutions pour comprendre leur utilité.

L'accès aux ressources de cette page (liens, fichiers, etc.) est réservé aux adhérents, veuillez vous-inscrire ou vous-connecter :


Newsletter HEXABIM 🧐

Actualité, décryptage et ressources BIM

Hexabim

La plateforme du BIM et de la Construction Numérique en France.

© HEXABIM 2014 - 2024

Connexion