Connexion   Inscription

Tribunes libres

Faut-il en finir avec les LOD ?

147 0

Thématique

Mots-clés

Bonjour à tous,

Voilà un sujet qui ne va pas manquer de lancer le débat.

Je voulais partager avec vous mon point de vue sur les "Levels Of Developpement" (LOD) du #bim.

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le sujet, les LOD sont des normes qui définissent le degré de détail géométrique (Level of Detail) et de précision des données(Level of Informations) dans les modèles de construction dans le BIM.

Je pense qu'il est temps de mettre fin aux LOD, en particulier sur l'aspect géométrie, et voici pourquoi :

1/ Personne ne contrôle vraiment ce qui est prescrit.

Dans ma carrière, j'ai souvent eu la possibilité de lire et d'analyser des cahier des charges BIM ou des conventions.

Dans la quasi totalité des référentiels, l'on prescrit des niveaux de développement géométrique et de données vis à vis des phases du projet.

Mais prescrire c'est une chose.

Le contrôler c'est bien différent.

Il n'y a jamais de budget pour contrôler l'intégralité d'un modèle.

Il est inutile d'utiliser les niveaux de développement géométrique si vous ne contrôlez pas le travail derrière.

C'est un gaspillage de temps et d'argent.

2/ Qu'allez-vous réellement faire des LOD ?

Il faut toujours questionner le besoin avant de se lancer.

Qu'elle est l'utilité de dire : "ton TGBT est en LOD 300, on attend du 350 en géométrie".

3/ Il n'y a pas à ce jour de lien entre un Level of Detail (géométrique) et un Level of Information (données).

C'est plus un sujet philosophique pour les BIMers.

Je ne parlerai pas des LOG et autres car ça va trop LOIN....

Il est inutile de se montrer intelligent avec un vocabulaire que seuls les BIMers connaissent...

4/ Il n'y a pas de vrai normalisation sur les LOD.

Avez-vous déjà vu une norme représentant chaque objet du bâtiment associés à chaque LOD du BIM ?

Je cherche encore.

Un LOD 300 en GOE et parfois un LOD 200 sur un autre projet.

5/Chaque projet peut avoir des exigences différentes en matière de LOD.

Cela rend difficile pour les entreprises de savoir ce qu'elles doivent inclure dans leurs modèles.

6/ De plus, les LOD ne tiennent pas compte de l'évolution rapide de la technologie et des outils de modélisation.

Par exemple, il est maintenant possible de créer des modèles très détaillés et précis, mais ces modèles ne sont pas forcément pris en compte dans les exigences de LOD.

Cela signifie que nous perdons souvent l'opportunité de tirer parti de ces avancées technologiques pour améliorer notre travail.

En fin de compte, je pense que nous devrions abandonner les LOD et plutôt nous concentrer sur la création de modèles de construction de qualité qui répondent aux besoins spécifiques de chaque projet.

Cela nécessitera peut-être une réflexion approfondie sur les exigences de chaque projet et sur les outils et technologies disponibles, mais cela en vaudra certainement la peine à long terme.

Qu'en pensez-vous ?

Connexion