Connexion   Inscription

Questions & Réponses

  vendredi 8 janvier 2016
  16 réponses
  25.8K vues
  Suivre cette discussion
Bonjour, ma question porte sur le choix de la meilleure méthode archicad . Attention, j’espère que vous aimez la lecture :

Je travaille sur un projet de bâtiment de Lgt neuf accolé à un bâtiment ancien.
Les deux bâtiments ont été modélisés séparément et avec des altitudes variables et devront migrer ensemble sous la forme de modules.
Bien sûr l'insertion directe d'un module à niveaux différent est catastrophique même avec un niveau commun de référence.

Si on avait mieux anticipé, ma méthode aurait été de créer dès le départ sur un fichier l'ensemble des étages (je préfère parler de niveaux) des deux bâtiments, puis de modéliser chaque bât séparément sur la base de ce fichier "gabarit d'étages". On a donc un nombre de niveaux identiques dans tous les fichiers du projet.
Les étages seraient nommés pour être reconnaissables : batA/RDC, exist/RDC, batA/R+1, exist/R+1, batA/R+2...etc.

1) cette méthode vous paraît-elle la bonne pour gérer les projets à plusieurs bâtiments?
(Je pense qu’il est ingérable d’utiliser la fameuse vielle méthode de modifier manuellement l’altitude d’implantation de -30cm par ex. pour tous les éléments constructifs du 2ème bâtiment)


Le problème est que je reprends les bâtiments tels que modélisés et que j'ai tenté de rajouter après-coup et dans chacun des deux fichiers les niveaux de l'autre bâtiment. Intercaler des nouveaux niveaux dans mon projet est un peu fastidieux et source d’erreurs et peux provoquer des réactions inattendues de certains éléments constructifs. Plus le projet est grand plus ces réactions sont difficile à contrôler.

2) avez-vous une meilleure méthode fiable et rigoureuse ou dois-je continuer dans cette voie ?

3) Par ailleurs j’ai du mal à comprendre l’utilité et le fonctionnement de « option/préférences projet/niveau de référence » et je ne trouve pas d’exemple concrets sur internet. Serait-ce utile dans mon cas de figure de bâtiment à niveaux variable ?

Le fait, par exemple que les niveaux de références respectifs « zéro projet » des fichiers soient les étage 0.
Ex : bâtiment existant => 0.exist/RDC et bâtiment A : 0.batA/RDC , les deux RDC ayant une différence de 30cm. Dans « option/préférences projet/niveau de référence » je ne vois pas trop l’effet qu’il peut y avoir à changer le niveau « relatif à » autre niveau ou niveau de la mer.

4) Pour finir, concernant la notion de « niveau de la mer » serait-ce un piste pour résoudre les questions de niveaux variables entre modules? Sachant qu’on utilise en général la double information niveaux NGF (139.63 etc) et de niveau d’étage (+-0.00, +2.80 etc.).

Merci d'avance pour vos réflexions et expériences.
0
Votes
Undo
Bonjour

Plein de questions… ;)

Je vais commencer par de répondre par d'autres questions…

1— Qu'elle est l'interaction de tes bâtiments ? Sont ils "attachés" ou partagent ils seulement le même terrain ?
2— Utilises tu les vues pour gérer tes affichage en plan et notamment la notion de "plan de coupe de plan d'étage" ?


Quelques éléments de réponses :

A— Si les bâtiments sont réellement attachés et imbriqués je ne vois pas la nécessité de faire deux fichiers cela peut se gérer par une solution via étages et vues, la solution des vues peut limiter le nombre d'étages.

B— Si les bâtiments sont réellement distincts la solution module est souvent une bonne idée surtout si les niveaux sont très distincts. Dans ce cas le fichier commun ne doit servir qu'à la réalisation de coupes, de façades générales via une maquette de synthèse.
Pour moi dans ce cas les plans d'étages sont produits dans chacun des fichiers bâtiments.

C— L'histoire des niveaux de référence sert à des automatismes de cotations ni plus ni moins. Elle te permet de coter par exemple en NGF lorsque tu auras déterminer la cote NGF de ton bâtiment, ou de coter automatiquement tes altimétries par au niveau de référence de ton bâtiment A, ou de ton bâtiment B, ou de ton terrain. Aucun intérêt dans ton cas.

D— L'import multi étages n'est probablement pas la meilleure solution dans ton cas, importer chaque étage te permettra des réglages plus fin et des possibilités d'évolution plus fines. La mise à jour est aussi rapide dans un cas que dans l'autre. Gérer l'altimétrie d'un module peut facilement se faire lors de l'import ou une fois placé.
8 years ago
·
#2416
0
Votes
Undo
Bonjour, merci Frédéric pour ton intervention :
1) les bâtiments sont séparé par un joint de dilatation. cela peut justifier 2 fichiers.
2) j'utilise les plans de vues pour séparer les étages des 2 bâtiments dans des dossiers respectifs nommés par bâtiment, ce qui permet de ne pas s'embrouiller lors de la navigation.

A)Si mes bâtiments étaient sur un même fichier j'aurais créer directement des niveaux d'étage pour chacun d'entre eux (selon le principe : batA/RDC, exist/RDC, batA/R+1, exist/R+1, batA/R+2...etc. ). car je souhaite que tous les murs, dalles, fenêtres etc. soient liés aux étages nommés.
B) tout à fait d'accord. Néanmoins le gros défaut des imports de modules, c'est que le fichier "hôte" ne reconnait pas les niveaux du modules insérés (ni les noms, ni les altitudes) à moins d'avoir créer la trame des niveaux dans ce même fichier Hôte.
C) Je ne comprends pas bien
D) Je ne comprends pas "l’import multi étages", c'est le projet qui comporte des étages multiples à cause des 2 bâtiments différents. Je ne comprends pas non plus la notion de" importer chaque étage".
merci pour tes précisions.
0
Votes
Undo
Bonjour Vincent

C—Tu as la possibilité dans ArchiCAD depuis fort longtemps d'associer plusieurs "altimétries de référence" à ton fichier.
Dans le principe d'ArchiCAD tu modélises un projet et ton niveau 0 de ton fichier ArchiCAD est le niveau 0 Fini de ton bâtiment (même si on peut déroger… ;) ).
L'idée est que pourvoir coter automatiquement ton fichier en NGF (Plans, coupes façades) il faut que tu lui déclares à quelle altimétrie en NGF est ton niveau 0 Bâtiment.
C'est à cela que sert le menu niveaux de référence. Il ne change absolument pas ton réglages d'étages.
De la même façon tu peux avoir deux autres niveaux référents (par exemple par rapport à un autre bâtiment ou à une cote de référence du terrain.
Ca ne sert que pour les automatismes de cotation rien d'autres…


D— Dans la gestion des modules tu peux soit apporter un module qui soit sur un seul étage soit des modules qui soient sur plusieurs étages.

Quand tu places tes modules, tu peux dans ton fichier "Global" importer le Rdc du bâtiment A le placer, puis importer, le module du 1er étage du bâtiment A le placer, et ainsi de suite pour tous les étages.
Tu peux également importer tous les étages du bâtiment A d'un coup.
dans le premier cas tu pourras caler séparément chacun des niveaux de façon indépendante les unes des autres, pas dans le second.

La procédure de mise à jour sera en revanche la même dans les deux cas. Tu auras juste l'avantage dans le premier cas d'éventuellement faire une mise à jour partielle prenant en compte certains niveaux et pas d'autres.
8 years ago
·
#2419
0
Votes
Undo
Merci,
c) Je suppose que tu veux parler du menu "niveaux de référence", où comme dans "préférence projet" on peut indiquer le niveau de la mer par rapport au niveau de référence (disons niv 0). Mais peut-on faire apparaître une double indication altimétrique sur les coupes qui indiquerait les niveaux en cm (+-0.00, +2.80,+5.60...) et également les niveaux NGF (139.63 pour le rdc, 142.43 pour le R+1 etc..)
0
Votes
Undo
Oui Bien sûr

Que ce soit sur la même ligne de cote que sur des lignes de cotes séparées.
8 years ago
·
#2422
0
Votes
Undo
j'ai pu afficher les altitudes relatives au niveau de la mer que j'avais renseigné dans les préférence projet mais je ne sais pas comment afficher les cotes de niveau en parallèle.
0
Votes
Undo
Comme sur mon image jointe en sélectionnant le texte de cotation et en insérant du texte automatique
8 years ago
·
#2425
0
Votes
Undo
merci Frédéric
7 years ago
·
#5374
0
Votes
Undo
Je suis confronté à la même problématique...Deux bâtiments dont la hauteur dalle à dalle est différente selon le bâtiment.

Un fichier "assemblage" et les deux bâtiments sont appelés en modules liés. Rien ne fonctionne, hormis recréer dans ce fichier assemblage tous les niveaux présents dans les deux modules liés puis importer étage par étage... Archaïque.

J'avais pensé exporter séparément mes deux modules en IFC puis les assembler dans Revit qui gère bien plus simplement ces différences de niveaux et le positionnement relatif mais après il m'est impossible d'éditer des nomenclatures propres dans Revit à partir d'IFC sans les attacher et donc casser le lien...

Bref l'Open BIM
0
Votes
Undo
Bonsoir

Quel est ton souci précis ?
As tu ArchiCAD ou seulement Revit ?
Quelle version d'ArchiCAD ?
Qu'est ce qui ne fonctionne pas si tu insères le fichier IFC issu du fichier assemblé dans ArchiCAD ?

Si c'est à toi de faire l'assemblage des deux modules dans ArchiCAD tu n'est pas forcément obligé de créer les étages il faut le faire de façon judicieuse. Un modulé importé en tant qu'étage peut se caler à un positionnement relatif d'un étage.
L'import du premier jeu de module d'étages se fera de façon manuelle mais une fois le fichier préparé ce n'est pas très long. Les mises à jours suivantes se font de façon automatique mais contrôlées.

Qu'est qui rend impossible l'édition de tes nomenclatures de tes fichiers importées dans Revit ?
7 years ago
·
#5377
0
Votes
Undo
Bonjour Frédéric,

Nous avons les deux à notre disposition.
Nous travaillons avec Archicad 20

C'est un projet urbain avec 5 ilots. Un ilot = un batiment.

Pour plus de rapidité, on travaille sur un bâtiment = un fichier archicad. Nous appelons ces fichiers archicad en module lié dans un fichier vierge afin de sortir le plan de RDC, les perspectives du projet et les nomenclatures de type de logements.

Certains bâtiments ont des h RDC de 5 m d'autres 3m et certains ont une hauteur entre dalles dans les étages de 2.75m et d'autres 2.95m. D'où la difficulté (l'impossibilité?) de faire un module lié par bâtiment. Sauf à dire que une typologie sert de référence pour les étages du fichier hôte et les autres sont importés étage par étage avec des décalages de niveau.

Donc comme évoqué précédemment, j'importe chaque îlot étage par étage sans lié les hauteurs au fichier hôte.
Le premier import est un peu fastidieux mais ensuite la MAJ est assez rapide.

Ce que je voulais dire par "archaïque" là c'est que cette opération semble élémentaire dès qu'un projet se complexifie et c'est étonnant qu'Archicad, qui est quand même un logiciel sérieux et complet, t'oblige à passer par cette "bidouille".

Ensuite, j'expliquais que pour contourner ce problème j'avais exporté séparément chaque fichier IFC depuis les fichiers archicad et essayer de faire un assemblage dans Revit. Mais tu crées une situation paradoxale : pour faire des nomenclatures dans revit tu dois "attacher les liens" et alors tu ne peux plus mettre à jour les liens à l'avancement du projet...

Si tu vois une erreur dans mon raisonnement je suis preneur :)
7 years ago
·
#5379
0
Votes
Undo
pour faire des nomenclatures dans revit tu dois "attacher les liens"

Non il suffit de cocher "inclure les éléments liés" lors de la création de la nomenclature
7 years ago
·
#5380
0
Votes
Undo
Yorick cela fonctionne quand ton lien est un fichier revit mais cela ne fonctionne pas quand ce lien est un fichier IFC :/

Ou alors je ne sais pas faire :)
0
Votes
Undo
Bonsoir Xavier

Si tes bâtiments-ilôts sont indépendants, je sortirai les plans de niveaux et éventuellement les façades individuelles de chaque bâtiment. Si ce n'est pas le cas oublie.

Si c'est le cas la représentation en plan étant moins importante tu peux favoriser les altimétries d'un de tes bâtiments pour le positionnement des étages et caler les niveaux des autres en relatif par rapport à ces niveaux. Ce qui est sensiblement ta démarche.

Pense bien à la représentation en affichage symbolique de tes murs et à l'étage d'implantation de ceux ci et à leur représentation sur ce seul étage d'implantation.

La seule façon de les importer simplement tes îlots en module multi étages serait d'avoir la même structure d'étage de référence dans chacun de tes fichiers ArchiCAD mais là c'est franchement capillotracté et limite casse gueule.

Perso je ferai mes nomenclatures dans ArchiCAD sauf si c'est une demande explicite.
7 years ago
·
#5382
0
Votes
Undo
Bonjour Frédéric,

Je te rejoins sur tout les points que tu évoques.
Reste à attendre que Archicad intègre un outil aussi pratique que les coordonnées partagées et cette gestion multi niveaux.

A bientot
7 years ago
·
#5386
0
Votes
Undo
Yorick cela fonctionne quand ton lien est un fichier revit mais cela ne fonctionne pas quand ce lien est un fichier IFC :/
Ou alors je ne sais pas faire :)


Tu m'as mis le doute du coup j'ai essayé et ... ca fonctionne avec les IFC ... (je suis sous 2017 ca vient peut etre de la ?)
There are no replies made for this post yet.

Hexabim

La plateforme du BIM et de la Construction Numérique en France.

© HEXABIM 2014 - 2024

Connexion