Nous sommes +16 000 professionnels du BIM !

Rejoignez-nous >
Vous avez une question ?

Besoin de support technique, d'un avis ou un conseil ?


  1. pierre Alain
  2. B.A.-BA et premiers pas
  3. lundi 29 août 2016
  4.  Suivre par E-mail
Je démarre un nouveau projet BIM : Pour résumer il s'agit d'un ouvrage hydroélectrique constitué d'un petit barrage et d'une prise d'eau.
Je m'interroge sur la méthodo à utiliser au niveau gestion des différentes maquettes et fichiers qui la compose : Après réflexion, je vais créer :
-un fichier géoréférencé de type "squelette" avec les points d'implantation, les axes des ouvrages, les plans particuliers, les coupes types des ouvrages....
- un fichier pour le barrage
- un fichier pour la prise d'eau
Cette organisation permettrai de travailler à plusieurs sur la maquette. J'envisage également en fonction de la complexité de ce projet d'avoir des sous-ensembles pour le barrage ainsi que pour la prise d'eau.
Avez-vous des avis sur cette méthode ?

PS: Le modèle sera conçu sur Revit.

d'avance merci
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour
J'en suis à plusieurs réalisations de centrales ( prise d'eau, conduite et centrale yc tubrines - 2 500 kW )
Quelle est la taille de votre centrale ? Car selon sa taille, une réalisation avec un méthodologie BIM me paraît complexe.
Tout comme l'utilisation de REVIT...
  1. il y a plus d'un mois
  2. B.A.-BA et premiers pas
  3. # 1
Réponse acceptée Pending Moderation
La centrale et le tunnel d'amenée ne sont pas dans notre scop pour ce projet. Nous nous occupons plutôt des ouvrages de GC de la partie amont, à savoir:
- un barrage (longueur 100 m, hauteur 10 m) constitué de 5 pertuis vannés de 10 m et de 50 m de BCR en fermeture.
- une prise d'eau de 80 m de large avec 6 pertuis vannés + l'entrée du tunnel direction l'usine.

Nous sommes loin du R+8 avec des élément standards et des famille d'objet Revit ! Nous avons plutôt à faire à du spécifique (volume conceptuel ?) avec des forme hors standard bâtiment (entonnements elliptiques, seuil à double courbure ...)
Le but de cette modélisation est de validé la solution Revit.

Un projet de déversoir semble déjà avoir été modélisé sur Tekla:
Projet de déversoir de centrale

Quelle solution avez-vous retenu pour ce type d'ouvrages ?

Merci
  1. il y a plus d'un mois
  2. B.A.-BA et premiers pas
  3. # 2
Réponse acceptée Pending Moderation
Les centrales que j'ai en réalisation sont plus modestes.
Je modélise tout sur Autocad en 3d, pour les canalisations, je me sers de covadis( je suis un BE VRD ), afin d'obtenir mes volumes.
Les entreprises qui réalisent le génie civil sont des entreprises très compétentes sur le terrain, mais encore loin du BIM. D'où ma question de taille de centrale.
De part mon expérience et mes différentes connaissances de "bétonneux", pas de révit en vue. Mais encore une fois, mes centrales sont moins importantes.
  1. il y a plus d'un mois
  2. B.A.-BA et premiers pas
  3. # 3
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour,

J'ai pas mal été confronté aux problèmes de modélisations d'ouvrages hydroélectriques et j’ai mis en place pas mal de procédure ou de charte pour les modéliser.
Pour la hiérarchie des fichiers ça ne me semble pas trop mal par contre il faut surement revoir pour le barrage le logiciel à utiliser. Il faut aussi je pense parler de l’usine qui doit être indépendant des autres ouvrages car nécessite une étude différente.
Si tu dois modéliser les fouilles du barrage tu dois aussi rajouter un fichier pour cette partie intégrant le terrain et les fouilles du barrage.
Une question n'a pas été soulevé, comment gérer le Terrain et par quel moyen.
Dans mon ancien travail j'étais confronté à des données topographique tel que du LIDAR ou des relevés par photogrammétries de grandes ampleur (site du barrage et de la retenue et dans certains cas de route d'accès).
Le seul logiciel pouvant gérer la modélisation des ouvrages et le terrain est Rhinoceros 3D, en tout cas au niveau d’exigence fixé.

Pour l’usine et la prise d’eau pourquoi pas utiliser Revit, par contre tu vas te casser les dents sur les ouvrages de prise (entonnement, carré rond) et sur les ouvrages hydrauliques de l’usine (entonnement, bâche spirale, etc.) J’ai eu pas mal de travail pour la création de familles particulières et sur la gestion des assemblages en 2D et en 3D.
Et encore je ne te parle pas de barrage double courbure ou des seuils ou là il faut vraiment pousser le logiciel dans ces retranchements pour réussir à juste tracer une équation paramétrique du type creager.

Au final nous utilisions un mix entre Rhino 3D et Revit ce qui nous assurait de rester productif, sachant que dans Rhino3D nous n’avions aucune limite !
Je t'invite à consulter cet article :
https://www.hexabim.com/blog/la-modelisation-parametrique-l-open-bim-et-les-solutions-open-bim-alternatives-avec-remy-maurcot
  1. il y a plus d'un mois
  2. B.A.-BA et premiers pas
  3. # 4
Réponse acceptée Pending Moderation
Merci Rémy pour ta réponse détaillée.

En effet, je n'ai pas mentionné le terrain et les fouilles des ouvrages.
Pour l'instant j'utilise Covadis pour les modéliser en 3D. Cependant, il manque de l'interactivité entre les excavations et les ouvrages BA. Dans ce métier l'interaction ouvrages/fouilles est primordiale dans la mesure où le TN est souvent excavé jusqu'au rocher sain. L'assise des ouvrages est rarement définie par une plateforme horizontale, La forme des excavations est également étudiée pour transmettre de façon optimum les efforts dans la fondation de façon à ne pas créer de contraintes élevées dans le béton mais également dans le rocher. A ça il faut rajouter les routes d'accès, les pistes de chantier...
Tout ça pour dire que plusieurs itérations sont parfois nécessaires pour élaborer et définir une fouille avec des allez-retours entre les logiciels de calcul et la CAO,
Enfin les superstructures de ces ouvrages sont bien souvent définies en fonction de conditions hydrauliques, formes "harmonieuses" pour favoriser les écoulements et limiter les problèmes de cavitations capables de détruire les radiers les plus résistants. Les entonnements sont alors constitués de formes elliptiques avec des intersections complexes.
Les seuils ont des formes correspondant à des équations de type y=(X^n/(2*H^n), et certains barrages à doubles courbures sont définis avec des équations de type spirales logarithmiques.

Voici donc une partie de la complexité des ouvrages que je suis parfois amené à étudier. Je pourrais encore rajouter les barrages en terre constitués de plusieurs couches de matériaux différents, les tunnels de prise d'eau, les canaux, les usines hydroélectriques... les ponts, les écluses...

Rémy, merci pour ton excellent article sur Hexabim qui m'éclaire d'avantage. Donc as te lire, Revit n'est pas le logiciel qu'il faut pour traiter des ouvrages comme énoncés ci-dessus d'autant plus si on rajoute des problématiques VRD.

Je viens de regarder une présentation de Rhino 3D, l'interface ressemble un peu à AutoCAD (ligne de commande, gestion des calques...) Ayant beaucoup travailler avec AutoCAD 2D et 3D je vais essayer de m'autoformer dans un premier temps. C'est vrai qu'il existe de nombreux plugins payants et gratuits qui complètent ce soft. Grasshoper semble être redoutable, d'ailleurs Autodesk l'a bien compris en développant Dynamo !

Bonne journée
  1. il y a plus d'un mois
  2. B.A.-BA et premiers pas
  3. # 5
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour,
En version 2017, un nouveau lien entre Tekla et Grasshopper est disponible. La puissance de modélisation de Grasshopper et le niveau de détail de Tekla Structures pourront certainement vous aider dans vos ouvrages de génie civil.



  1. il y a plus d'un mois
  2. B.A.-BA et premiers pas
  3. # 6
Réponse acceptée Pending Moderation
:o
Merci de ce retour Alexandre, c'est une super initiative !

Grasshopper est vraiment un outil formidable
  1. il y a plus d'un mois
  2. B.A.-BA et premiers pas
  3. # 7


Cette discussion ne contient encore aucune réponse.
Soyez le premier à y répondre !
Vous avez une question ?

Besoin de support technique, d'un avis ou un conseil ?


REJOIGNEZ +20 000 ADHERENTS !

Le sujet du BIM et de la transition numérique vous intéressent ? Plus de 20 000 professionnels ont rejoint la plateforme pour s'informer, apprendre et échanger autour de ces thématiques !

L'adhésion est totalement gratuite, il suffit de demander votre invitation ci-après pour vous inscrire et accéder par la suite à toutes les ressources de la plateforme !

Découvrez les services Hexabim

recrutement

Recrutement

En savoir plus

Publicité

Publicité

En savoir plus

communication

Communication

En savoir plus

Hexabim

Se connecter