fren
  Se connecter   Inscription

Nous sommes +16 000 professionnels du BIM !

Rejoignez-nous >
{{#data.error}}
{{#data.error.root_cause}}

[{{{type}}}] {{{reason}}}

{{/data.error.root_cause}}
{{/data.error}} {{^data.error}} {{#texts.summary}}

{{texts.summary}} {{#options.result.rssIcon}} RSS {{/options.result.rssIcon}}

{{/texts.summary}} {{#data.hits.hits}}
{{#_source.featured}} FEATURED {{/_source.featured}} {{#_source.showImage}} {{#_source.image}} {{/_source.image}} {{/_source.showImage}}

{{{_source.title}}} {{#_source.showPrice}} {{{_source.displayPrice}}} {{/_source.showPrice}}

{{#_source.showLink}}

{{{_source.displayUrl}}}

{{/_source.showLink}} {{#_source.showDate}}

{{{_source.displayDate}}}

{{/_source.showDate}}

{{{_source.description}}}

{{#_source.additionalInfo}}

{{#_source.additionalFields}} {{#title}} {{{label}}}{{{title}}} {{/title}} {{/_source.additionalFields}}

{{/_source.additionalInfo}}
{{/data.hits.hits}}
{{/data.error}}
Vous avez une question ?

Besoin de support technique, d'un avis ou un conseil ?


  lundi 13 avril 2015
  16 Replies
  24.5K Visits
  Subscribe
Une question que je me pose depuis le début que j’utilise Revit. Comment « découper » les projets Revit pour une collaboration entre tous les intervenants ?
Des maquettes séparées par spécialité et liées les unes aux autres ? Ou des sous-projets ?
Pour avoir fait de nombreux tests, chaque solution présente des avantages et des inconvénients.
Dans l’aide Revit, Autodesk préconise des découpages de projet par bâtiment et par spécialité pour limiter l’utilisation des ressources des PC consommés par Revit. (http://help.autodesk.com/view/RVT/2014/FRA/?guid=GUID-D49CE758-A0F4-4B1D-9CBF-12B0B00F5AB3)
Si l’on se base sur cette préconisation, on obtient pour un bâtiment le découpage suivant :
• maquette Architecture,
• maquette Structure,
• maquette MEP Electricité,
maquette MEP CVC, maquette Topo, ...
Si le projet est composé de plusieurs bâtiments, il faudra créer autant de maquettes de chaque spécialité qu’il y aura de bâtiments. Puis on rassemblera toutes les maquettes des bâtiments dans un fichier pour avoir l’ensemble du projet multi-bâtiments.
Si l’on respecte cette préconisation, on rencontre très vite des problèmes dans l’utilisation de certains outils Revit et logiciel d’éditeurs tiers.
1 – Pour l’Architecture :
- Si les bâtiments comportent des ouvrages communs avec des liaisons physiques, dans quel fichier mettre ces ouvrages et comment gérer les jonctions (Murs, poutres, …)
2 – Pour la structure :
- Il semble que lorsque le spécialiste structure utilise la fonction copie / contrôle de murs et qu’il le remplace par des murs n’ayant que la couche porteur, il y est des problèmes d’alignement avec les murs du fichier archi.
3 – Pour l’Électricité
- Il n’est pas possible de réaliser des circuits électriques communs à l’ensemble des bâtiments. (Solution = Une seule maquette MEP Electricité pour l’ensemble des bâtiments)
- Les variantes créées dans le projet de l’architecte sont difficilement gérables. Il est nécessaire que l’architecte communique sur le fait que son projet comporte des variantes, pour que le spécialiste pense à créer dans son projet les vues avec les variantes. De plus le spécialiste MEP Electricité ne pourra pas placer d’espace dans les pièces de la variante.
- Pour réaliser des analyses énergétiques, il est nécessaire que les espaces soient communs aux spécialistes MEP Electricité et MEP CVC. (Solution = une seule maquette MEP).

3 – Pour le CVC
- Il n’est pas possible de réaliser des réseaux communs à l’ensemble des bâtiments. Par exemple, dans le cas d’une chaufferie collective, il sera possible de représenter graphiquement les réseaux dans chaque maquette, mais pas de les dimensionner, car les systèmes seront « ouverts ». (Solution = Une seule maquette MEP CVC pour l’ensemble des bâtiments)
- Les variantes créées dans le projet de l’architecte sont difficilement gérables. Il est nécessaire que l’architecte communique sur le fait que son projet comporte des variantes, pour que le spécialiste pense à créer dans son projet les vues avec les variantes. De plus le spécialiste MEP CVC ne pourra pas placer d’espace dans les pièces de la variante et les systèmes sont difficilement gérables dans les variantes.
- Pour réaliser des analyses énergétiques, il est nécessaire que les espaces soient communs aux spécialistes MEP Electricité et MEP CVC, pour que chaque spécialiste renseigne ces données. (Solution = une seule maquette MEP).
- Les applications d’éditeurs tiers comme ClimaWin ne récupèrent pas les données thermiques des parois des fichiers liés. Il n’est donc pas possible de récupérer les compositions de parois renseignées par l’architecte. (Solution = une maquette commune MEP CVC et ARCHI).

Si l’on suit les solutions pour résoudre ces problématiques, on obtient :
Une maquette commune entre MEP Electricité et MEP CVC pour répondre aux problématiques d’espaces en commun, comportant l’ensemble des bâtiments pour pouvoir réaliser les circuits électriques et réseaux CVC communs aux bâtiments. Le spécialiste CVC ayant également besoin d’être en projet commun pour récupérer les données thermiques des parois de la maquette Archi, implique une maquette commune MEP et ARCHI. Du coup l’archi, va également travailler sur une maquette comportant tous les bâtiments.
On a donc plus qu’une seule maquette commune MEP et ARCHI, dans laquelle chacun travaillera dans des sous-projets. Mais du coup, pour des projets conséquents, on obtient une maquette extrêmement lourde utilisant énormément de ressources des postes informatiques, la nécessité de travailler avec un gabarit adapté à tous (compliqué à mettre en place) et une gestion de projet complexifiée. Je ne pense pas que cela soit également la bonne méthode.
Alors quelle solution adopter pour rendre optimal un projet ?
Je me pose cette question depuis plusieurs années…
Page actuellement consultée par
il y a plus d'un mois
·
#660
0
Votes
Annuler
Bonjour Laurent,

les questions que tu te poses sont tout à fait pertinentes.
Je te confirme que la méthode que tu décris (1 fichier par compétence et 1 fichier par bâtiments) constitue un standard de structuration des maquettes dans le cas de collaboration pluridisciplinaire dans le cas de gros projets mais pas seulement.
La division par compétence correspond à une collaboration BIM de niveau 2 et la division par bâtiment constitue à la fois une solution par rapport à la taille des maquettes mais aussi par rapport à la gestion des niveaux propres à chaque bâtiments. les différents bâtiments sont généralement à des niveaux différents et les regrouper dans un seul fichier demanderait de devoir gérer des N0 Bat A, N0 Bat B, ... qui serait vite générateur d'erreurs de modélisation.
Le problème que tu soulèves par rapport aux systèmes et à la nécessité, pour calculer, dimensionner, d'avoir l'entièreté des systèmes obéit également aux mêmes contraintes (références à des niveaux décalés) et connait également le problème de taille des fichiers. Les fichiers MEP sont en soit pas très lourds mais comme il doivent avoir en lien, les fichiers archis et/ou struture, cela deviendrait ingérable pour de très gros projets (type hospitalier par exemple).
Pour les produits que j'utilise (gamme FISA) il y a la possibilité de "connecter" des parties de systèmes présents dans différents fichiers liés. Exactement, je pourrais pas te le dire mais je sais que cela marche. Il faudrait que Christophe Onraet de FISA puisse éventuellement le préciser. Il est membre de HEXABIM.
Je m'étonne que Climawin n'est pas capable d'aller à la recherche d'informations dans les fichiers liés. Pour en avoir discuté avec Christophe justement, qui fait du développement, il m'avait confirmés que du point de vue programmation, c'était pas plus compliqué d'avoir accès à l'information des fichiers liés qu'à celle du fichier hôte.

La solution que tu évoques dans ta conclusion est le fameux BIM niveau 3 qui requiert effectivement une beaucoup plus grande mise au point des interactions entre les différents partenaire.

En espérant avoir fait avancer le débat

Vincent
il y a plus d'un mois
·
#665
-1
Votes
Annuler
Bonsoir,
Pas évident de répondre car chaque projets apportent ses contraintes. Des contraintes techniques , de tailles de projets, maquette unique ou lié, des choix imposés par le maître d'ouvrage ...
Tous ces choix sont à prendre en compte au démarrage du projet en fonction des compétences de chacuns des intervenants et le principal c'est de ce mettre autour d'une table pour s'entendre sur des méthodes d'échanges et de collaborations.
Pour ma part, je préfère travailler en fichiers liés. C'est à dire une maquette centrale par discipline. J'ai pris l'habitude de préparer chaque projets de cette façon en m'étant à disposition une maquette par discipline et j'ai vraiment moins de problèmes qu'avec un fichier unique. Les fichiers sont moins lourds, plus fluides. Chacun gère naturellement sont environnement sans risquer dans perturber un autre. Cela permet d'éviter les innombrables problèmes que l'on recontre en travaillant sur un fichier unique.
Je penses que la méthode en collaboration partielle (une maquette par discipline) est une bonne façon de maîtrisé les outils et les méthodes. Une fois maîtriser la maquette unique devra s'imposer pour atteindre la collaboration de tous les intervenants sur une unique représentation virtuelle de l'ouvrage.
En espérant aussi avoir apporter un peu d'eau au moulin.


Stéphane
il y a plus d'un mois
·
#774
0
Votes
Annuler
En architecture, lorsque nous découpons notre maquette [pour des questions de poids de fichiers], je pense qu'il est préférable de découper par discipline plutôt que par bâtiment ou JD, car lorsque nous modifions un mur, un sol, une famille, un rendu de matériau, il faudrait alors systématiquement penser à le faire dans les deux fichiers séparés, cela demande de mettre en place un process un peu lourd.
Dans dans un premier temps, réaliser une maquette séparée pour la façade permet de découper la maquette simplement, puis on pourrait le faire pour d'autres lots/disciplines.

Le regroupement "BIM3" en une seule maquette pose également des questions de responsabilités juridiques. Est-ce que quelqu'un sait où en est ce sujet?
il y a plus d'un mois
·
#2134
0
Votes
Annuler
interressant...

Mais du coup, lier des fichiers revit revient un peu au principe des Xrefs sur autocad non ? ainsi on est pas emprunteur d'un sous-projet mais simplement utilisateur du fichier CVC ou Elec ou archi...

L'outil de sous-projet n'est donc visiblement pas d'actualité ?
...Ou bien mes compétences sont limités et je ne comprends pas bien le rapport entre fichiers revit Liés et sous-projet.
il y a plus d'un mois
·
#2166
0
Votes
Annuler
Bonjour,

Les sous projets sont bien évidemment d’actualité... Ils simplifient la vie pour les présentations, les exports, et la division de la maquette en différents lots.
il y a plus d'un mois
·
#2372
0
Votes
Annuler
Bonjour,

Concernant les sous-projet, y'a-t-il une discussion, ou bien un tuto qui détail leurs l'utilisations ?
Je les utilises régulièrement mais je ne suis pas sur de les utiliser correctement ...
D'ailleurs le dernier commentaire de Pierre-Antoine MAILLOT est un peu "flou" pour moi : en quoi les sous-projets simplifient-ils la vie pour les présentations, les exports etc... ?

Désolé si je pose une question bête et pas au bon endroit mais je ne savais pas trop ou évoquer le sujet ...

D'avance merci !
il y a plus d'un mois
·
#2373
0
Votes
Annuler
Pour moi le sous-projet est comme un outil de gestion. Comme exemple, prenez le sous-projet comme un calque. Vous pouvez "geler" un calque dans Autocad, comme vous pouvez rendre invisible un sous-projet.
Avec le travail collaboratif, il y a forcement des sous-projets (2 au minimum).
De plus, si vous travaillez à plusieurs sur le même lot (sur le même fichier central), le sous projet devient indispensable. Exemple, en CVC un sous projet par CTA, ou par niveau.
il y a plus d'un mois
·
#2374
0
Votes
Annuler
Bonsoir à tous, sujets très intéressant et très important à réfléchir, comme l'a justement dit Stephane, au début du projet.

Pour ma part à l'instar des autres commentaires le travail en collaboration passe avant tout par un découpage de la maquette en fonction du métier, puis ensuite un découpage suivant le projet (sous projet), pour ce qui est des objets liés Revit propose en effet cette solution mais c'est dès fois lourds à mettre en place et laisse peu de place à l'openBIM. (C'est assez logique à comprendre, du point de vue du développement il faut que les objets se référence entre eux, donc si on change intrinsèquement l'objet on perd le lien de référence.)

Je ne suis pas sur que le BIM niveau 3 veux dire qu'il faut travailler dans le même fichier, mais il est sur qu'il demande aux différents intervenants de réfléchir ensemble à ce découpage !

En tout cas je suis ravi de lire ce genre de discussion sur HexaBIM.

A bientôt,
il y a plus d'un mois
·
#8486
0
Votes
Annuler
J'arrive pas mal de temps après les 1ères discussions sur le sujet.
Qui sais comment Géo Référencer les maquettes en démarrage de projet ?
il y a plus d'un mois
·
#8488
0
Votes
Annuler
Bonjour Vincent,

une vidéo explicative là : http://projetj.fr/index.php/2018/02/01/plan-topo-avance/

Bonne journée.
il y a plus d'un mois
·
#8509
0
Votes
Annuler
La question importante: comment on découpe le projet en phase conception ?
Bien sûr premièrement, par métier car chaqu’un à ces normes de dessin, ces contraintes technique etc...
mais comme tu l’as écrit il y a des métiers qui auront des fichiers plus ou moins lourd pour le même projet ( ex: l’electricité moins lourd que l’archi ). Pour des très gros projets je pense qu’on peut aussi découper par bâtiment. Exemple: 3 fichiers archi ( coupé aux JD), 1 façade, 3 structure, 1 fluides et 1 électricité.
Pour les sous projet c’est plus pour ranger les éléments ( les quel je veux voir ou non ). Mais surtout en maquettes liées, exemple les fluides ont en «  fond » la maquette archi et pour ne pas être polué par tous les éléments, comme le mobilier, il faut voir que les appareils qui doivent être conectés et en hospitalier les paillasses ou les têtes de lit sont des éléments de type mobilier, si ils sont bien ranger dans la maquette archi dans un sous projet spécifique on les retrouve plus facilement ( même chose avec les murs porteurs chez l’archi) . Donc pour moi les sous projet sont surtout là pour une meilleure collaboration entre les métiers / maquettes. Mais bien sûr ça ne dispense pas à chacun de bien communiquer avec les autres ( ex sur les variantes ou phases).
il y a plus d'un mois
·
#16094
0
Votes
Annuler
Bonjour à tous ,
je suis un peu dans la même situation que vous. Par contre moi je modélise des projets assez grand donc la maquette je la découpe en plusieurs fichiers mais lors de regroupement de tous les fichiers (les problèmes de niveau pose problème. il y a des niveau qui se crée. Donc la modélisation devient une maquette d'un débutant.
le but de regroupement que j'aurais tous les métré sur le même fichier, j'ai essayé de liée la maquette mais sans vain ? Quelqu'un peut me guider sur ce sujet ??
Je vous remercie ;)
toute proposition est la bienvenue.

D.DJABRI
il y a plus d'un mois
·
#16095
0
Votes
Annuler
Pour coordonner tous vos fichiers réfléchissez à faire un fichier QNP quadrillage et Niveaux Partagés. Il sera le point commun et l'origine de tous les quadrillages et les niveaux que vous partagerez entre chaque maquettes métiers en effectuant un copier/contrôler ( sur Revit). Pour les quantités j'avais un fichier revit avec uniquement mes nomenclatures dans lequel j'insérais toutes mes maquettes projets mais j'avais les mêmes nomenclatures dans chacun de mes gabarits metier.

Bon courage
il y a plus d'un mois
·
#16096
0
Votes
Annuler
Bonjour

Le problème de fond vient du fait que les structures d'agence d'architecture en France n'intègrent pas comme aux US le staff technique. La possibilité de travailler comme avec AutoCAD via des xrefs a été intégré après coup. Comme par exemple le fait de pouvoir faire des nomenclatures à partir de fichiers liés. La logique de Revit de base est de travailler en niveau 3, c'est à dire une seule maquette dans un seul endroit dans une équipe pluridisciplinaire archi et bureau d'études.
il y a plus d'un mois
·
#16097
0
Votes
Annuler
Bonjour,

Concernant les sous-projet, y'a-t-il une discussion, ou bien un tuto qui détail leurs l'utilisations ?
Je les utilises régulièrement mais je ne suis pas sur de les utiliser correctement ...
D'ailleurs le dernier commentaire de Pierre-Antoine MAILLOT est un peu "flou" pour moi : en quoi les sous-projets simplifient-ils la vie pour les présentations, les exports etc... ?

Désolé si je pose une question bête et pas au bon endroit mais je ne savais pas trop ou évoquer le sujet ...

D'avance merci !


Bonjour, désolé si je reponds tardivement. La gestion des sous projets depend de ce que tu veux en faire.

Par exemple en synthèse il m'arrive de faire un fichier RVT de synthèse avec les RVT EXE des entreprises chacun dans un sous projet spécifique. Ca me permet d'attribuer plus facilement des couleurs à un lot (même si le rendu est pas genial..)

En BIM Management EXE, je demande à l'archi de faire un sous projet par lot, ça me permet "d’éteindre" le sous projet qui contient les éléments qui sont modélisés par les entreprises.

Je peux te donner d'autres exemples d'utilisation des sous projets.. ;-)
il y a plus d'un mois
·
#16098
0
Votes
Annuler
Pour coordonner tous vos fichiers réfléchissez à faire un fichier QNP quadrillage et Niveaux Partagés. Il sera le point commun et l'origine de tous les quadrillages et les niveaux que vous partagerez entre chaque maquettes métiers en effectuant un copier/contrôler ( sur Revit). Pour les quantités j'avais un fichier revit avec uniquement mes nomenclatures dans lequel j'insérais toutes mes maquettes projets mais j'avais les mêmes nomenclatures dans chacun de mes gabarits metier.

Bon courage


Je faisais ça avant, mais finalement, je m’aperçois que si l'archi ne te dit pas qu'un niveau a changer, personne le voit sur une alerte de coordination. les niveaux de reference restent sur la maquette archi, comme ca pas d'inertie a cause d'une mise à jour de fichier reference. En revanche je suis d'accord pour tout ce qui concerne, cartouche, parametres et nomenclature.
Cette discussion ne contient encore aucune réponse.
Soyez le premier à y répondre !
Vous avez une question ?

Besoin de support technique, d'un avis ou un conseil ?


REJOIGNEZ +20 000 ADHERENTS !

Le sujet du BIM et de la transition numérique vous intéressent ? Plus de 20 000 professionnels ont rejoint la plateforme pour s'informer, apprendre et échanger autour de ces thématiques !

L'adhésion est totalement gratuite, il suffit de demander votre invitation ci-après pour vous inscrire et accéder par la suite à toutes les ressources de la plateforme !

Découvrez les services Hexabim

recrutement

Recrutement

En savoir plus

Publicité

Publicité

En savoir plus

communication

Communication

En savoir plus

Hexabim

Se connecter

Le Cron démarre