1. Benoît LECRIOUX
  2. Collaboration - Open BIM
  3. jeudi 22 février 2018
  4.  Suivre par E-mail
Bonjour,
je débute un projet en réhabilitation où la majeure partie de la structure est conservée mais une partie est à créer.
A votre avis, en structure, comment faut-il répartir les maquettes entre l'archi et le BE structure?

2 possibilités:
1) le BE Structure conserve la modélisation de toute la structure, existant conservé et nouveau. La partie béton de la maquette archi est alors masquée et ne sert pas en synthèse. Le BE structure s'occupe donc de l'intégration de toutes les réservations

2) le BE Structure ne s'occupe que de la partie à créer et l'archi de l'existant conservé. Ce qui veut dire que l'architecte intégrerait les réservations dans son modèle (sous couvert d'une validation du BE structure sur plan). La compilation ferait donc apparaître en partie la structure de la maquette archi, et l'autre partie viendrait de la maquette structure.

Toutes les idées et infos sont les bienvenues! :)
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonsoir, les 2 solutions sont correct, cependant il peut arriver que l’architecte n’est pas de mission d’exécution. Dans ce cas, c’est le bureau d’étude structure qui reprend cette partie pour l’intégration des réservations et mises à jours.

Une autre solution peut être un bureau externe qui modélise la partie mise à jour de la structure existante et le be structure valide la partie réservations.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Collaboration - Open BIM
  3. # 1
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonsoir,

Personnellement je pencherai plutôt pour la première solution.
Il ne faut pas déresponsabiliser le BE Structure.

A mon avis, il faudrait que celui-ci ait la main sur l'ensemble de la modélisation et donc la validation/maîtrise de la stabilité de l'ouvrage.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Collaboration - Open BIM
  3. # 2
Benoît LECRIOUX
BIM influencer
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Je penche également pour la solution 1 et c'est celle que je vais proposer.
Au boulot maintenant pour trouver la bonne méthodologie.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Collaboration - Open BIM
  3. # 3
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonjour,

Peux-être que la méthode la plus efficace n'est pas celle en "full maquette".

Meme si l'Archi a déjà réalisé une maquette tu va surement la refaire avec tes propres standards de modélisation.

Donc tu peux modéliser l'existant, lui diffuser des vues 2D (car des fois c'est quand même plus simple/rapide/efficace), de son coté il annote tes plans avec ses demandes/besoins et ensuite tu intègre ses demandes dans ton modèle tout en gardant la main sur ta maquette et son aspect structurel.

Bien sur cette méthode te demande un peu plus de travail mais je pense que c'est celle là nous aurions utilisé, l'intégration d'une maquette Archi est parfois assez lourd...
  1. il y a plus d'un mois
  2. Collaboration - Open BIM
  3. # 4
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonsoir.

Oui la 1ere solution est même l'unique solution car rare est d'avoir une structure existante sur laquelle il n'y a pas d'impacts même minime. Il y aura des renforts, sciage, carottages, et donc une modification de la structure et donc de la maquette.

Question de curiosité, qui a produit la maquette structure de l'existant ? Provient telle du géomètre ? (chose que je doute)

Merci d'avance.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Collaboration - Open BIM
  3. # 5
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonjour
A mon avis il est difficile de dire si c'est la solution 1 ou 2 est bonne, en effet tout dépend de la consistance des travaux à réaliser dans votre projet de réhabilitation. Cette réhabilitation peut se traduire par une suppression ou rajout d’éléments de structure ou plus encore un confortement. Donc il faut au préalable définir le contexte dans lequel se fera cette réhabilitation et son incidence sur le comportement et la stabilité d'ensemble du bâtiment existant. L a solution 2 est envisageable lorsqu'il y aura des rajout d’éléments structuraux qui auront certainement une incidence sur la descente de charges et le dimensionnement des fondations existante ., dans ce cas c'est l'architecte concepteur qui doit d'abord agir avant le bet structure.
cordialement
  1. il y a plus d'un mois
  2. Collaboration - Open BIM
  3. # 6
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonjour,

Pour moi, l'Architecte n'a pas de mission Structure mais seulement une mission "esthétique" et fonctionnelle.

Le BE Structure, si ça n'a pas déjà été fait pas l'Archi, doit modéliser l'ouvrage existant et se conformer le plus possible aux souhaits et désirs de l'Archi.

Ce n'est pas à l'Archi de s’inquiéter de l'impact de ses futures modifications sur la structure même si celles-ci doivent rester dans l'envelopper budgétaire de la MOA.

Je ne compte pas les fois où des projets architecturaux font "voler" des dalles et où l'ajout de poteaux est presque exclu.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Collaboration - Open BIM
  3. # 7
Benoît LECRIOUX
BIM influencer
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonsoir.

Oui la 1ere solution est même l'unique solution car rare est d'avoir une structure existante sur laquelle il n'y a pas d'impacts même minime. Il y aura des renforts, sciage, carottages, et donc une modification de la structure et donc de la maquette.

Question de curiosité, qui a produit la maquette structure de l'existant ? Provient telle du géomètre ? (chose que je doute)

Merci d'avance.


Le BE Structure était moyennement enjoué de devoir reprendre la modélisation de toute la structure car habituellement sur ce type de demande il fait simplement des carnets A3 avec les modifs ponctuelles à apporter sur la structure. De ce que je connais du projet, la réha sur l'existant est assez légère et quand il y a des grosses modifs, on déconstruit et on refait du neuf.
Mais comme c'est notre BE interne, il m'a dit qu'il me suivait dans la méthodologie à appliquer; lourde responsabilité, faut qu'il soit convaincu par ce projet de travailler en collaboration étroite avec l'archi (encore plus que d'habitude j'entends) ;)

La maquette de l'existant a été modélisée à partir d'un scan 3D par la société qui a réalisé le scan je crois. C'était à la demande du MOA et c'était fourni pour le concours il me semble.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Collaboration - Open BIM
  3. # 8
Benoît LECRIOUX
BIM influencer
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Merci pour vos réponses à tous. ça me permet d'y voir plus clair.
J'avais envisagé la solution 2 car d'un point de vue modélisation ça semblait faisable et peut-être plus optimum mais d'un point de vue mission et responsabilités, il faut que chacun gère sa maquette. A moi de faire en sorte que le lien entre archi et BE soit important, de trouver la bonne méthodologie et d'assurer un suivi pour lever tout problème technique dès qu'il se présente.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Collaboration - Open BIM
  3. # 9
Kévin Bailly
BIM influencer
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonjour,

Cas intéressant! Solution 1

La structure, qu'elle soit existante ou neuve est quoi qu'il arrive de la prérogative du bureau d'étude structure et la maquette suit la même logique.
C'est le BE structure qui est habilité pour les accroches à l'existant, les notes de calcul et reprises d'efforts entre neuf et existant notamment. En tant qu'architecte notre responsabilité ne m'incombe pas.

Bonne soirée ;-)
  1. il y a plus d'un mois
  2. Collaboration - Open BIM
  3. # 10
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonjour,

De mon point de vue c'est également la solution 1 qu'il faut privilégier. A partir du moment ou les modifications impactent les éléments porteurs cela doit être réalisé par un BE structure qui a les compétences en ce domaine et en assume la responsabilité.
Bonne journée
  1. il y a plus d'un mois
  2. Collaboration - Open BIM
  3. # 11


Il n’y a encore aucune réponse faite pour cette discussion.
Cependant, vous n'êtes pas autorisé à répondre à ce message.


Inviter un collègue à rejoindre cette discussion ?
Merci de saisir son adresse e-mail pour envoyer une invitation.


vide


0
Partages