BI2023

  Connexion   Inscription

Questions & Réponses

  Anonymous User
  mercredi 10 février 2021
  7 réponses
  2.3K vues
  Suivre cette discussion
Bonjour,

Je travaille avec une entreprise anglophone qui, par conséquent produit ces maquettes numériques avec REVIT en anglais. De mon côté, mon environnement REVIT est en Français. En échangeant les maquettes nous sommes confrontés à la problématique de langue : Nom des objets en anglais, champs des nomenclatures en anglais ....
Pensez-vous qu'il y a un moyen de palier à cela ?

Petites réflexions en cours :
1. Mettre en place un programme Dynamo avec comme référence un tableau EXCEL où sont listé tous les noms d'objets en anglais et en français et lancer le programme à chaque réception de maquette pour ce dernier transforme les noms d'anglais en français. Pensez-vous que c'est possible ?
2. Préparer le gabarit en français, avec les noms de vue, les champs des nomenclatures en français et le transmettre pour servir de base de modélisation ?

Qui a déjà été confronté à cela ?
Ou peut-être qui a une idée que je pourrais tester ?

Merci d'avance.
0
Votes
Undo
bonjour,

Avant que les commandes d 'AutoCAD soient en cachés en anglais, dans les programmes AutoLisp je faisais des tables de correspondances Français/Anglais pour que l'application marche dans les différents environnement linguistiques. Dans dynamo cela doit être possible mais je pense qu'il serait préférable d'écrire dans dynamo la routine en python qui offre plus de souplesse.
3 years ago
·
#15981
0
Votes
Undo
Bonjour,

Sujet intéressant de l'utilisation d'une maquette numérique multi-utilisateurs avec langages différents ;)

D'abord, il faut se poser les bonnes questions, la première est qui va exploiter la maquette ? est-ce qu'il en aura besoin en version anglaise ou française ou les 2.

Si c'est une question de confort pour le travail collaboratif entre les BET, est-ce vraiment important ? chacun a ses méthodes de modélisations.

Ensuite, quoi traduire ? le nom des familles/Type/nom de l'objet ? Les noms des propriétés ? les valeurs ?

Pourquoi ne pas créer un (ou des) paramètres de projet du type "nom_vo" et "nom_vf" ?

Si l'entreprise anglaise est ton "sous-traitant", il serait pertinent de lui transmettre ton gabarit et à s'adapter.

Si c'est un co-traitant ou un partenaire sur un projet, l'option d'un développement dynamo semble pertinent. Un solution type Dynamo / Python / XML semble le plus judicieux.

Si besoin, j'ai sous la main, un petit programme dynamo de renommage de propriétés basés sur un fichier XML de mappage. A réadapter suivant les besoins.
3 years ago
·
#15998
0
Votes
Undo
Merci Messieurs pour vos réponses.

@Christophe ROSE, tu as raison il faut se poser les bonnes questions. Voici plus de détails :

- Le BE qui modélise c'est notre sous-traitant, nous nous occupons du process et de la mise en place et eux de la modélisation sur la base de nos minutes.

- Le gabarit est en Français mais dès qu'ils rajoutent une propriété ou une nomenclature ou autre, forcément c'est en anglais. => résultat l'environnement devient un mélange anglais français. A la limite pour les nomenclatures il suffit de les regénérer et les propriétés de les préparer en Français et de les transmettre. (ils devront tout de même prendre le temps de traduire une nom de propriété pour savoir la renseigner)
=> je veux bien programme Dynamo dont tu parles

- Le gros sujets, je pense, ce sont les familles d'objets. Comme tu le sais la bibliothèque d'objet s'enrichie de jour en jour au fil des projets. Actuellement, elle en anglais et c'est normal, c'est ce qui permet aux modeleurs de reconnaitre les objets qu'ils vont utiliser. Mais cela pose un problème pour nos clients français et nos ingénieurs également qui ne reconnaissent pas toujours ces objets. J'ai pensé donc à laisser la bibliothèque en anglais et à créer (je ne sais pas comment) un Dynamo qui ferai la traduction des noms à chaque envoi sur la base d'un tableau EXCEL qui contiendrait toutes les correspondances.

=> je ne sais pas trop si c'est piétinant comme approche
=> Il existe peut-être d'autres problématiques que je n'ai pas encore rencontré
=> Tout ce que je peux dire c'est que le rendu devra être en français et que cette barrière de langue représente une perte de temps qu'il faudra limiter au maximum

Encore merci
3 years ago
·
#16012
0
Votes
Undo
Bonjour,

Je m'interroge sur l'intérêt de tout traduire. Dans le cas d'un projet multi-langue, les contrats (ou la convention BIM) doivent imposer la langue de travail des maquettes (J'ai le cas de projet franco-italien où le français est obligatoire ou de projet franco-britannique en anglais). Il y a donc un aspect contractuel à avancer : une maquette dans une langue non prévu est-elle recevable par un ST ?

Malheureusement, des paramètres partagés peuvent "automatiquement" ajoutés dans des langues un peu curieuse (Sofistik insère des SharedParameter en allemand par exemple) si l'utilisateur ne fait pas attention.

Si cela est trop tard ou qu'il est impossible de faire faire la modification par votre ST, vous pouvez :
- utiliser un mappage d'une langue à l'autre avec Dynamo (il faudra de toutes façon préparer un Excel de conversion)
- moins compliqué, un addin tel que DiRoots permet de modifier des objets comme avec familyReviser https://diroots.com/plugins/manage-revit-families-and-worksets-with-familyreviser/
- ParaManager pour la modification en batch de paramètres https://diroots.com/plugins/paramanager-manage-revit-parameters/

Dans tous les cas, c'est une tâche laborieuse d'où la réflexion à mener sur l'utilité d'une même langue dans la maquette. Le but est-il uniquement de sortir des plans / documentations ? Dans ce cas seul, les informations extraites doivent être traduites. Le but est-il de constituer une base de données avec une seule langue en tant que DOE numérique ?
3 years ago
·
#16014
0
Votes
Undo
Bonjour Damien,

Merci pour ta réponse.

Nous sommes bien dans le cadre d'un projet en France avec contrat français. (Marché privé)
Mais effectivement, si certaines informations dans la maquette sont en anglais est ce que contractuellement cela posera un problème ?

Cela n'empêche que certaines informations dans la maquette restent incompréhensibles au premier coup d'œil puisque c'est en anglais (nous n'avons pas tous la culture de cette langue)

Oui dans certains cas, la constitution du DOE numérique est demandé.

Merci pour les liens, je vais regarder de plus près ces solutions.
3 years ago
·
#16068
0
Votes
Undo
Bonjour a tous,

Merci Damien LEFRANC pour partager les liens.

Moi je travaille ne France actuellement sur un projet avec des collègues qui sont a l’étranger (États Unis, Espagne, Mexique), la langue accordée dans la convention BIM est l'anglais, je suis la seule avec tous mes outils en français ,c'est la premier fois que je fais un projet avec des différentes nationalités et différents fuseaux horaires, je suis un peu inquiète avec tout ces nouveaux challenges mais c'est super.

Merci a tous pour toutes ces informations utiles
:)
3 years ago
·
#16069
0
Votes
Undo
Bonjour à tous,

Je précise que la maquette numérique (descriptive) n'est qu'un média dans le cadre d'une démarche BIM. La question du multi-langue pourrait très bien se poser sur de la documentation 2D dans une démarche classique. Doit-on envoyer des plans livrables avec des langues différentes en réalisation ? Doit-on constituer un DOE avec de la documentation multi-langue ?

D'où l'intérêt de mener cette réflexion sur l'aspect contractuelle du marché. C'est évidemment un sujet à aborder avec les chefs de projets.

Bien à vous,
There are no replies made for this post yet.

Hexabim

La plateforme du BIM et de la Construction Numérique en France.

© HEXABIM 2014 - 2024

Connexion



Le Cron démarre