HEXABIM se prépare pour la rentrée !

« Programmation et développement »

Revenir au portail thématique
  1. Martial nouzille
  2. Programmation et développement (API)
  3. mardi 21 mai 2019
  4.  Suivre par E-mail
bonjour à toutes et tous,

je souhaiterais afficher de façon automatique la valeur HsP dans mes locaux.

ma démarche serait la suivante:
_1/ ensemble de pièces.
_2/ récupération des paramètres Nom, N° , Niveau.
_3/ localisation des pièces.

voilà cette chaîne est faite. maintenant je pense que dans REVIT je dois créer un étiquette type étiquette de surface pour la valeur HsP la renseigne automatiquement.
maintenant où je pêche c'est pour créer la chaîne qui va me permettre de le faire.

quelqu'un parmi vous aurait un tuyau à me fournir?

par avance merci .
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonjour Martial !

Pour faire mes HSP facilement j'integre la HSP dans mes étiquettes de pièce ce qui me permet de mesurer automatiquement les HSP des pièces !

Voici le tutoriel que j'ai utilisé pour les pièces (tuto consacré aux espaces mais tu peux faire la même chose avec les pièces !)

https://www.aplicit.com/hauteur-sous-plafond/

Cordialement.

Julien MERLIN
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
bonjour Julien,

je regarde ça et te fais un retour après.
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
merci encore Julien pour le lien. maintenant j'attend le retour de l'équipe afin de savoir si cela correspond à leur attente.
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonjour,

Avant tout, une précision s'impose sur le tutoriel d'Aplicit, par rapport aux propos de Julien Merlin. La méthode décrite dans ce tutoriel ne peut pas être adaptée aux pièces seules car elle utilise simultanément la fonction Pièce et la fonction Espace.

Dans les faits, la fonction Pièce est utilisée pour afficher les informations de la pièce (N°, Surface, etc.). La fonction Espace est utilisée pour calculer et retourner dans une Etiquette d'espace la valeur HSP.

Cette solution ne permet donc pas d'afficher les informations des pièces ET leur(s) HSP dans une seule et unique étiquette (cf. la toute dernière capture d'écran du tutoriel, qui présente bien 3 étiquettes distinctes).

De plus, la présence d'espaces dans le modèle peut entrainer des incohérences du modèle si votre maquette doit servir à un thermicien. Le découpage des espaces à l'aide de la commande Séparateur d'espace peut amener à une mauvaise définition des espaces nécessaires aux dimensionnements des lots techniques ou à la complexification de la synthèse des lots. Il faut donc bien faire attention aux paramètres d'export si la maquette est exportée en IFC par exemple, ou aux informations transmises dans le format RVT si la maquette est transmise dans son format natif.

Depuis les fonctions de base de Revit, nous pouvons donc envisager au moins trois méthodes, qui présentent toutes leurs avantages et leurs inconvénients. il appartient à chacun de mesurer quelle solution est la plus adaptée suivant ses besoins, ses contraintes et en tenant compte du flux de travail défini, dans le cadre d'un travail collaboratif et d'une vision "BIM" du projet.


Méthode 1 : Etiquette de pièce + étiquette d'espace

C'est la solution présentée par le tutoriel d'Aplicit.

Les points + :
- Conservation des informations réelles des pièces
- Intégration de l'information de la HSP directement dans l'étiquette d'espace

Les points - :
- Création d'espaces qui ne correspondent pas nécessairement au découpage réel du projet
- Obligation de créer un espace pour chaque HSP différente (même si en pratique c'est le même espace)
- Obligation de placer deux étiquettes sur les plans
- Risque de confusion avec les données des modèles des lots techniques
- Fausse les quantitatifs et la base de données finale
- Ne fonctionne pas pour des plafonds/sols inclinés


Méthode 2 : Etiquette de pièce

Cette solution est une dérivée de la solution 1. Tous les espaces créés dans le projet suivant le tutoriel de la méthode 1 sont remplacés par des pièces. la première étape qui consiste à créer une pièce est donc supprimée, et une pièce est créée à chaque variation de HSP ou de local fermé par des murs/séparateur de pièce.

Les points + :
- Intégration de l'information de la HSP directement dans l'étiquette de pièce.
- Ne crée par inutilement des objets dont le but premier n'est pas la HSP (pas de création d'espaces techniques)

Les points - :
- Création de pièces qui ne correspondent pas au découpage réel du projet (obligation de placer des séparateurs de pièces dès que la HSP varie)
- Fausse les surfaces et périmètres des pièces, leur numéro etc.
- Ne fonctionne pas pour des plafonds/sols inclinés


Méthode 3 : Etiquette de pièce + étiquette de plafond

Cette méthode consiste à créer les pièces réelles du projet et les plafonds associés. Dans un second temps, il faut paramétrer la plage de vue ou définir le niveau en fond de plan des vues type Plan d'étage de sorte à voir le faux-plafond. Enfin, il faut étiqueter indépendamment les pièces et les plafonds.
Il est possible de modifier les paramètres d'affichage afin de ne voir que le contour du plafond.

Les points + :
- Conservation des informations réelles des pièces
- Ne crée par inutilement des objets dont le but premier n'est pas la HSP (pas de création d'espaces techniques)

Les points - :
- Obligation de placer deux étiquettes sur les plans
- Obligation de créer un niveau pour chaque sol fini (sinon, la HSP n'est pas correcte si le sol fini d'une pièce n'est pas aligné sur son niveau associé)
- Ne fonctionne pas pour des plafonds/sols inclinés


Méthode 4 : Dynamo/script/programmation

Une dernière solution, évoquée dans le titre du sujet, serait de passer par un développement dédié qui permette de retourner dans une étiquette de pièce la hauteur réelle suivant la zone de la pièce, lorsque la pièce contient plusieurs plafonds à différentes altimétries.

Comme je ne connais rien à Dynamo et très peu de chose dans d'autres langages, je ne sais pas dans quelle mesure cette solution est envisageable.
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonjour,

Avant tout, une précision s'impose sur le tutoriel d'Aplicit, par rapport aux propos de Julien Merlin. La méthode décrite dans ce tutoriel ne peut pas être adaptée aux pièces seules car elle utilise simultanément la fonction Pièce et la fonction Espace.

Dans les faits, la fonction Pièce est utilisée pour afficher les informations de la pièce (N°, Surface, etc.). La fonction Espace est utilisée pour calculer et retourner dans une Etiquette d'espace la valeur HSP.

Cette solution ne permet donc pas d'afficher les informations des pièces ET leur(s) HSP dans une seule et unique étiquette (cf. la toute dernière capture d'écran du tutoriel, qui présente bien 3 étiquettes distinctes).

De plus, la présence d'espaces dans le modèle peut entrainer des incohérences du modèle si votre maquette doit servir à un thermicien. Le découpage des espaces à l'aide de la commande Séparateur d'espace peut amener à une mauvaise définition des espaces nécessaires aux dimensionnements des lots techniques ou à la complexification de la synthèse des lots. Il faut donc bien faire attention aux paramètres d'export si la maquette est exportée en IFC par exemple, ou aux informations transmises dans le format RVT si la maquette est transmise dans son format natif.

Depuis les fonctions de base de Revit, nous pouvons donc envisager au moins trois méthodes, qui présentent toutes leurs avantages et leurs inconvénients. il appartient à chacun de mesurer quelle solution est la plus adaptée suivant ses besoins, ses contraintes et en tenant compte du flux de travail défini, dans le cadre d'un travail collaboratif et d'une vision "BIM" du projet.


Méthode 1 : Etiquette de pièce + étiquette d'espace

C'est la solution présentée par le tutoriel d'Aplicit.

Les points + :
- Conservation des informations réelles des pièces
- Intégration de l'information de la HSP directement dans l'étiquette d'espace

Les points - :
- Création d'espaces qui ne correspondent pas nécessairement au découpage réel du projet
- Obligation de créer un espace pour chaque HSP différente (même si en pratique c'est le même espace)
- Obligation de placer deux étiquettes sur les plans
- Risque de confusion avec les données des modèles des lots techniques
- Fausse les quantitatifs et la base de données finale
- Ne fonctionne pas pour des plafonds/sols inclinés


Méthode 2 : Etiquette de pièce

Cette solution est une dérivée de la solution 1. Tous les espaces créés dans le projet suivant le tutoriel de la méthode 1 sont remplacés par des pièces. la première étape qui consiste à créer une pièce est donc supprimée, et une pièce est créée à chaque variation de HSP ou de local fermé par des murs/séparateur de pièce.

Les points + :
- Intégration de l'information de la HSP directement dans l'étiquette de pièce.
- Ne crée par inutilement des objets dont le but premier n'est pas la HSP (pas de création d'espaces techniques)

Les points - :
- Création de pièces qui ne correspondent pas au découpage réel du projet (obligation de placer des séparateurs de pièces dès que la HSP varie)
- Fausse les surfaces et périmètres des pièces, leur numéro etc.
- Ne fonctionne pas pour des plafonds/sols inclinés


Méthode 3 : Etiquette de pièce + étiquette de plafond

Cette méthode consiste à créer les pièces réelles du projet et les plafonds associés. Dans un second temps, il faut paramétrer la plage de vue ou définir le niveau en fond de plan des vues type Plan d'étage de sorte à voir le faux-plafond. Enfin, il faut étiqueter indépendamment les pièces et les plafonds.
Il est possible de modifier les paramètres d'affichage afin de ne voir que le contour du plafond.

Les points + :
- Conservation des informations réelles des pièces
- Ne crée par inutilement des objets dont le but premier n'est pas la HSP (pas de création d'espaces techniques)

Les points - :
- Obligation de placer deux étiquettes sur les plans
- Obligation de créer un niveau pour chaque sol fini (sinon, la HSP n'est pas correcte si le sol fini d'une pièce n'est pas aligné sur son niveau associé)
- Ne fonctionne pas pour des plafonds/sols inclinés


Méthode 4 : Dynamo/script/programmation

Une dernière solution, évoquée dans le titre du sujet, serait de passer par un développement dédié qui permette de retourner dans une étiquette de pièce la hauteur réelle suivant la zone de la pièce, lorsque la pièce contient plusieurs plafonds à différentes altimétries.

Comme je ne connais rien à Dynamo et très peu de chose dans d'autres langages, je ne sais pas dans quelle mesure cette solution est envisageable.


Merci d'avoir rajouté ses propos qui me semblaient implicite pour ma part étant dans le domaine de l'architecture.
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonjour,

Vous pouvez vous inspirer du script suivant. Le principe est d'avoir une vue 3D avec uniquement les sol, toit et plafond.
Un pointeur va mesurer la distance au milieu de la pièce du sol au plafond.
Ensuite enregistre la valeur dans un paramétré partagé.
Le principe vient du forum Dynamo.
Pièces jointes
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
bonjour,
merci à tous pour vos réponses. je vais étudier tout cela avec le plus grand intérêt.
encore merci bien cordialement.


Cette discussion ne contient encore aucune réponse.
Soyez le premier à y répondre !

Visiter le Portail Thématique

« Programmation et développement »

Découvrir plus de Discussions

Vous n'avez pas trouvé de réponses à votre problématique ? Demandez à la communauté !