Connexion   Inscription

Questions & Réponses

  samedi 16 mars 2024
  1 réponses
  261 vues
  Suivre cette discussion
Bonjour,

Je suis actuellement en alternance au sein d'une entreprise de Maîtrise d'Œuvre d'exécution, et j'ai été chargé de réaliser une maquette. Cependant, pour eux, une maquette BIM consiste uniquement à effectuer une modélisation 3D sur Revit.
Selon le cahier de charges le maître d'ouvrage demande une maquette numérique pour une utilisation en facility management et pour la réception de l'ouvrage. Cependant, il ne fournit ni convention BIM, ni la maquette ARCHI de conception.
J'ai tenté d'en discuter avec mon manager pour lui expliquer que ce n'est pas ce qui est demandé par le maître d'ouvrage et que le maître d'ouvrage est considéré comme non non sachant dans ce domaine et qu'il est de notre responsabilité de l'accompagner et de lui expliquer qu'il doit nous fournir les éléments nécessaires pour garantir la bonne qualité de la maquette. De plus, étant donné que l'entreprise générale est l'une de nos filiales et qu'elle a négocié ses prix à la baisse, les entreprises ne sont pas tenues de nous fournir des maquettes BIM. Notre agence se contente ainsi de fournir une maquette 3D basique, et en plus, ils me demandent d'insérer les DWG dans la maquette BIM pour obtenir les plans ELEC et CVC...
Je me demande s'il existe un moyen de les sensibiliser à cette problématique, peut-être en leur fournissant des articles ou en mentionnant une réglementation. De plus, je m'interroge sur les éventuelles conséquences à l'avenir, est ce qu'on risque quelque chose??
Mon alternance porte sur le management de projet de construction, et je souhaite analyser la pertinence du BIM pour une MOE. Cependant, si ils restent bloqués sur leurs idées et maintiennent leurs positions, je ne pourrai pas avancer sur ce sujet. sachant que l'entreprise propose le BIM sans même connaître réellement ce que cela implique.

Je vous remercie d'avance pour votre aide.
0
Votes
Undo
Bonjour Ghada Tis,

Le BIM commence après nos logiciels de modélisation. Avant ce ne sont que des maquettes numériques pour nos propres usages. Le BIM a été standardisé, normé et certifié par tous les éditeurs de logiciels pour permettre les échanges entre logiciels. Pas d'échange entre logiciel, pas d'intéropérabilité ; pas de BIM.

L'intégration d'une maquette BIM dans une interface FM passera par un fichier IFC.

Outre le travail de modélisation, il faudra donc s'attarder sur les paramètres d'export pour que les éléments exportés répondent à un usage réel de la MOA.

S'il n'y a pas de charte et/ou cahier des charges BIM, il faudra tout de même rédiger une convention BIM. Ce document est le seul qui explicite la méthode BIM de la MOE. Les livrables BIM respecteront cette convention et la MOA ne pourra plus reprocher le manque d'une information ou reprocher l'approximation ou l'absence d'une modélisation.

Enfin il faut profiter de l'ignorance d'une MOA pour assoir une stratégie BIM simple, efficace et dont les objectifs sont facilement atteignables. C'est l'opportunité pour vous de réaliser une excellente quoique très modeste opération BIM.

A vous de jouer !



Christophe FORTINEAU
Consultant, formateur et AMO BIM
Linkedin
Ghada Tis marked this post as Resolved — 1 month ago
There are no replies made for this post yet.

Newsletter HEXABIM 🧐

Actualité, décryptage et ressources BIM

Hexabim

La plateforme du BIM et de la Construction Numérique en France.

© HEXABIM 2014 - 2024

Connexion