1. Frédéric Ettinger
  2. Logiciels - Solutions
  3. jeudi 16 mai 2019
  4.  Suivre par E-mail
bonjour à tous,

j'aurais une petite question au sujet des contrôles de clashs dans Naviswork. Il me trouve des clashs au niveau des piquages des cana la plupart du temps. Pour les éviter, plusieurs pistes, un paramétrage spécifique à régler dans Revit, dans naviswork? Dans Naviswork, j'ai testé en mettant une tolérance à 5mm et je n'ai plus de clashs. Si je réduis la valeur, il commence à entre trouver. SI je mets par ex 1mm, j'en trouve 151. Est-ce judicieux dans mon contexte ou le résultat est faussé et donc non valable? A noter que j'en suis en études, pas en EXE.
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonjour,

Pour savoir comment paramétrer Navisworks, je distingue deux cas de figure.

Détection de collision entre deux modèles

Si la détection se fait entre deux modèles distincts, le modèle Gros-Oeuvre et le modèle Plomberie par exemple, je ne cherche pas à savoir si une canalisation entre en conflit avec une autre canalisation dans le modèle Plomberie, mais plutôt si une canalisation du modèle Plomberie entre en conflit avec un mur du modèle Gros-Oeuvre.

Dans ce cas, il faut, au choix:
- Désactiver la détection de type Auto-intersection pour les deux modèles choisis, dans l'onglet Sélectionner, du détecteur de collisions de Navisworks.
- Cocher la case Eléments dans le même fichier, dans l'onglet Règles du détecteur de collisions.


Détection de collision entre objets d'un même modèle

Si la détection de collision se fait entre objets d'un même modèle (Plomberie par exemple), il y a différentes approches possibles. Pour le cas spécifique des canalisations, voici quatre approches envisageables :

- Définir un seuil de tolérance : Depuis l'onglet Sélectionner du détecteur de collision, il faut renseigner une valeur positive au paramètre Tolérance. C'est l'approche citée en début de sujet.

Cette approche est rapide et simple à mettre en œuvre mais elle limite la détection de collisions. Par exemple, deux canalisations parallèles, placées l'une au dessus de l'autre mais en collision de 2 ou 3 mm ne seront pas détectées.

- Réaliser une sélection partielle : Depuis l'onglet Sélectionner du détecteur de collision, il faut dérouler l'arborescence du modèle dans la sélection A et la sélection B et ne choisir que les objets que l'on souhaite détecter (cf. capture d'écran "Sélection par catégorie", en pièce jointe). Dans cet exemple, je retire les raccords de canalisation car la probabilité qu'il y ait des interférences entre des raccords et des canalisation sans qu'il y ait d'interférence entre seulement des canalisations est faible.

Cette approche est simple à réaliser mais la sélection A et la sélection B peuvent être longues à paramétrer s'il y a plusieurs catégories d'objets à tester et que le bâtiment présente plusieurs niveaux.

- Définir une règle d'exclusion : Depuis l'onglet Règles du détecteur de collision, il est possible de créer une règle d'exclusion qui automatisera le retrait des raccords de canalisation de la détection de collision (cf. capture d'écran "Jeux de recherche", en pièce jointe). Cette règle interdit à Navisworks de chercher des collisions entre les raccords de canalisation et le reste du modèle.

Cette approche requiert la création de jeux de recherche mais facilite la sélection d'objets. elle permet de s'affranchir de l'étape de sélection partielle dans l'onglet Sélectionner du détecteur de collision.

- Détecter les collisions internes depuis Revit : Le contrôle interne d'un modèle peut aussi se faire depuis la Vérification des interférences de Revit (puisqu'il semble que se soit le logiciel utilisé pour la modélisation). Dans ce cas, le travail sous Navisworks est superflu.

Cette approche est pratique car Revit ne détecte pas les collisions entre raccords et segments de canalisation, à l'inverse de Navisworks. Mais elle est surtout cohérente avec le flux de travail classique entre dessinateurs et gestionnaires de projet. En effet, l'intégrité interne d'un modèle est normalement imputable à la personne qui crée le modèle de base, et c'est a elle qu'incombe le devoir de s'assurer que les objets de SON modèle n'entrent pas en conflit les uns avec les autres. Dans l'absolu, c'est cette solution qui devrait être choisie.



Pour faciliter la compréhension de tout ce charabias, voici un lien WeTransfer pour télécharger les fichiers exemples (fichiers RVT, NWC et MWF, ce dernier contenant les jeux de recherche et les différentes détections de collisions.)
Pièces jointes
  1. il y a une semaine
  2. Logiciels - Solutions
  3. # 1
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Un grand merci pour cette réponse très détaillée et explicite. Ca va bien m'aider. Pour ce qui est de la détection de clashs dans la même maquette dans revit, on fait comme cela en effet. Je demande à ce que mes collègues le fasse de temps de temps de manière à ne pas traiter à la fin du projet. Comme tu dis, on n'a pas vu des soucis dans Revit.


Il n’y a encore aucune réponse faite pour cette discussion.
Cependant, vous n'êtes pas autorisé à répondre à ce message.


Inviter un collègue à rejoindre cette discussion ?
Merci de saisir son adresse e-mail pour envoyer une invitation.


vide


0
Partages