BIMobject - La vitrine mondiale des objets BIM
  Connexion   Inscription

Questions & Réponses

  jeudi 15 octobre 2015
  9 réponses
  7.3K vues
  Suivre cette discussion
Il m’arrive de dépanner mes collègues sur Revit, et à chaque fois que je leur montre quelque chose, ils me font, « Oh, tu dessines sur la vue 3D ».

Et, là, je suis exaspéré et tombe des nues.
Eux, ne travaillent principalement qu’avec des vues 2D et des coupes, même certaines cellules de synthèses le font, arghhh :( :( .

Eh ben oui, je dessine en 3D mes réseaux (CDC, conduits) électriques, car Revit c’est fait pour ça, c’est ça la 3D :) .

C’est parce que justement je dessine en 3D que je peux éviter des interférences avec les autres lots et mettre mes réseaux avec une meilleur cohérence. Cela me permet de voir également comment mes collègues de chantier pourront faire l’installation, avoir l’accès aux chemins de câbles, etc...

Je peux adapter mes réseaux dès le départ et quand l’interférence est inévitable, là, la synthèse vient faire son rôle. Eventuellement, j’informe à l’avance la synthèse d’une interférence afin de faire gagner du temps pour tout le monde (quand tout le monde a compris qu’avec le BIM, il faut échanger :) ) car c’est aussi bien là, l’avantage de la 3D.

Je peux également voir qu’une de mes réservations va être réalisable ou pas car je suis trop près d’un linteau de porte ou que mes réseaux passent dans une poutre.
On peut créer ces réseaux tout en ayant les autres visibles, pas tout le temps bien sûr mais quand on doit faire des ajouts, des changements, autant le faire directement dans la partie 3D car on peut savoir tout de suite ce qu’il en est et gagner du temps.

Généralement, j’ai un modèle 3D d’un humain que je balade dans le bâtiment pour voir si l’accès aux réseaux sera possible car aller tirer un câble qui fait 5-10cm de diamètre, cela ne se fait pas comme ça et les personnes oublient cet aspect pratique lorsqu’ils font la synthèse des réseaux.

Dans Revit, grâce au viewcube, on peut avoir une vue de dessus comme si c’était de la 2D, et grâce aux vues Avant, arrière, etc… on peut faire en partie des déplacements ou des copies sur l’axe des Z.
Les changements d’altimétries de CDC ou de gaines se font au fur et à mesure du tracé dans la vue en 3D.

Je vous rassure, j’utilise également quelques vues en plans et des coupes de travail, mais généralement 2 pas plus, une pour l’axe des X et une pour l’axe des Y, puis je les déplace quand j’ai besoin de passer en mode coupe car pour certaines modélisations, on n’a pas d’autre choix.
Mais la majeure partie du temps, je modélise dans l’espace en 3D, je dois avouer que j’ai été habitué avec Solidworks avant.
Je suis d’accord que c’est utile les vues en plans et les coupes pour indiquer des interférences et pour émettre des documents et rapports d’interférences mais des images 3D sont plus parlantes. Alors ne les oubliez pas.

Je me rends bien compte que ce que j’exprime ici est simplement la ré-explication de la modélisation BIM, mais peut-être que quelqu’un qui est à la recherche d’infos sur le BIM, me lira et se fera la réflexion de comment utiliser à bon escient Revit ou un autre logiciel de 3D du bâtiment.
En tout cas, pour le domaine MEP, peut-être pas de la partie architecture.

Je reconnais que cette discussion est un peu un "coup de gueule" mais j'ai l'impression que tout le monde ne se rends pas compte qu'il faut adopter de nouvelles méthodologies de travail avec la 3D.

Et vous, comment procédez-vous ? Utilisez-vous le mode 3D ou pas lorsque vous dessinez vos réseaux sur Revit ?
Est-ce que lors de votre formation, on vous a appris à travailler le plus souvent dans les vues 3D ?

Bim à vous ;) .
Raphaël
il y a environ 6 ans
·
#1793
0
Votes
Annuler
Bonjour,

Moi qui débute, j'ai beaucoup de difficultés à modéliser en 3D les tuyaux et les gaines.

En effet, j'arrive à orienter correctement en restant à plat en appuyant sur shift.
Par contre je n'arrive pas orienter les coudes quand je dois partir en biais vers le haut par exemple .

Donc si t'as des astuces ça m'intéresse :)
il y a environ 6 ans
·
#1794
0
Votes
Annuler
Bonjour
pour moi je démarre mes travaux au crayon y a pas mieux mais après c'est directement sur archicad en 3D et la c'est le pied de voir son projet évoluer.
A mon avis la transition au bim est plus facile pour ceux qui en fait la modélisation 3D
il y a environ 6 ans
·
#1796
0
Votes
Annuler
Je ne suis pas sûr qu'il y ai une obligation de travailler en 3D pure et dure. L'idée de tels logiciels est, pour moi, de pouvoir facilement switcher d'une vue à l'autre. La 3D est pratique, à mon sens, pour vérifier le projet, sa praticité de mise en oeuvre et se rendre compte de ce que l'on fait, après certaines manip' me semble plus simple en 2D (accroches, ...). Je parle de mon humble expérience Revit, mais ayant déjà touché à Archicad il y a quelques années, je pense que cela marche de la même façon. Après chacun voit midi à sa porte et a plus de facilité à travailler selon une certaine "vue" ... qui ne reste qu'une "vue" interchangeable à loisir. L'idée du BIM est, pour ma part, la gestion d'un flux de données, la visualisation en est un moyen.
Cependant je ne critique pas ta manière de travailler, j'ai des collègues sur Tekla, et ça ne dessine qu'en 3D. Le logiciel me semble plus adapté dans leur cas.
il y a environ 6 ans
·
#1803
0
Votes
Annuler
Bonjour,

Je pense qu'on touche là une vision subjective pour laquelle nous ne sommes pas tous égaux : la capacité de percevoir dans l'espace un objet virtuel. Certains ont parfois même du mal à comprendre une perspective statique à l'écran sans lunettes 3D, alors que d'autre sauront en une fraction de seconde reconstruire une image mentale d'un objet sur la base de plans et de coupes !

La où je rejoins complètement le raisonnement est sur le fait de dire que oui "le BIM sert à modéliser en 3D". C'est vrai ! Pour autant, le clic de la souris doit-il nécessairement se produire dans une vue 3D ? L'important est à mon sens de terminer par une validation systématique par navigation dans la 3D, mais pas forcément lors du tracé directement (l’accroche aux objets est parfois moins fiable en 3D qu'en 2D qui plus est).

Pour mon cas personnel, je fractionne systématiquement mon écran en 3 vues (minimum) : une vue en plan, une ou deux vues en élévation et une fenêtre en vue 3D. Comme ça je dessine en m’accrochant dans la fenetre de mon choix, et je valide en temps réel en faisant bouger un petit coup la 3D !

Je précise quand même que j'ai une résolution d'écran de 2880x1620 pixels ... Ça aide beaucoup ! ;)

Pour ceux que ça intéresse, je parle justement ici des défaut d'un processus "non-BIM" et du concept "d'image mentale" d'un bâtiment
il y a environ 6 ans
·
#1806
0
Votes
Annuler
Bonjour à vous! En ce qui me concerne, je modélise en 3D depuis 1986 (Datacad) et j'ai eu le plaisir de connaître Revit en 2011-12 +- après avoir utilisé Autocad architecture 3D.

Je fais mes conception en 3D (architecture) et j'utilise presque jamais mes crayons! Durant mes 53 années de pratique en architecture, je ne regrette rien du passé, (crayon plomb, encre de Chine) bien au contraire.

Si je pratique encore, cela est du à la 3D et tout ce que les maquettes numériques permettent.

Je suis un fervent promoteur de la 3D numérique et je souhaite à toutes et tous d'avoir autant de plaisir que moi à l'utiliser à 100%!

Bon courage dans votre apprentissage (aux débutants - tes) et bon plaisir!

Amicalement!
il y a environ 6 ans
·
#1829
0
Votes
Annuler
Bonjour à tous,

Merci de vos retours et de vos différentes façons de travailler, c'est enrichissant :) .

C'est en échangeant que l'on peut, après, s'adapter lors de nos modélisations.

Je me retrouve dans certaines de vos façons de procéder car comme je vous le disais, j'utilise aussi les vues 2D en plus de la 3D quand cela s'avère nécessaire.

Et sur Revit, on est effectivement obligé d'utiliser des vues 2D pour certains cheminements en comparaison à d'autres logiciels où on peut tout faire en 3D.

Pour la question de Laurent sur l'orientation des coudes :

Pour ma part, je fait mon angle à plat puis j'arrête le réseau dans cette partie diagonale. Je sélectionne le conduit et je change l'altimétrie de l'extrémité, ensuite, je repars de cette extrémité pour continuer le réseau. En effet, quand on fait directement le changement d'altimétrie, Revit ne veut pas forcément repartir en angle ou il nous créé un cheminement qui ne correspond pas à ce que l'on souhaite.

Si vraiment, ça ne veut pas, je dessine à plat puis j'utilise mes coupes de travail pour faire des rotations des éléments que je souhaite mettre sur une autre altimétrie.

Ce n'est pas évident d'expliquer en texte les manipulations qui sont à faire donc j'espère que mes explications t'aideront.

Néanmoins c'est en essayant diverses manières de faire que l'on apprend le fonctionnement du moteur de Revit en fonction de ce que l'on a à modéliser, qui plus est, par moment, il veut bien faire le raccord dans un sens mais pas dans l'autre puis après quand on réessaye, il veut quand même bien faire le raccord dans le premier sens que l'on lui avait demandé. Les subtilités inexpliquées de Revit ;)

Cdlt
Raphaël
il y a environ 5 ans
·
#4672
0
Votes
Annuler
Salut,

Concernant les changements d'altimétrie sur des canalisations, je te conseille d'utiliser la fonction "Modifier la pente".
En pré-requis, tu dois avoir modélisé les 2 réseaux à raccorder.
Je mets un exemple en PJ en espérant que ce soit clair.
il y a environ 5 ans
·
#4693
0
Votes
Annuler
bonjour,

Personnellement je préfère dessiner d'abord les réseaux en plans et ensuite quand je veux faire des colonnes montantes je fais une coupe au droit de ma canalisation - à l'axe-, je me met sur la coupe ou une élévation puis je trace ma colonne montante. Par défaut Revit la place sur le plan de la coupe. Je préfère cette méthode, vieux réflexe de travailler avec des SCU et des plan de construction. On peut effectivement travailler directement en 3D mais cela suppose que l'on connaisse toutes les altimétries d'avance. Je préféré travailler de manière visuelle.
il y a environ 5 ans
·
#4695
0
Votes
Annuler
Bonjour,
Dessiner en multi-fenêtre est vraiment très confortable sur Revit et cela aide beaucoup pour la compréhension de ce que l'on met en place.

Pour ma part, je préfère aussi dessiner tous mon réseau de gaine ou de canalisation en plan sans faire de synthèse, et une fois tous posé je procède à la synthèse en utilisant le contrôle d'interférence entre les différentes techniques ( gaine-conduite) .

Cordialement
Cette discussion ne contient encore aucune réponse.
Soyez le premier à y répondre !

Connexion



Le Cron démarre