Connexion   Inscription
  jeudi 13 février 2020
  1 réponses
  3.2K vues
  Suivre cette discussion
Bonjour je vous écris à propos d'un problème qu'on a rencontré en passant de Covadis vers Infraworks. On a essayé d'exporter le landxml depuis Covadis mais cela n'a pas marché, on a une version un peu ancienne alors on a basculé Vers civil 3D. On a essayé d'exporter encore une fois le landxml mais en vain. On a ensuite exporté le format Imx, au cours de l'export on nous affiche le message suivant: 0 lignes, 0 axes exportées..( en cherchant la source du problème, on a trouvé sur le site d Autodesk que le fichier est vide et ne continent aucune donnée civil 3D.) Alors, on a copié le MNT dans un nouveau fichier et on a recrée la surface pour l'exporter ensuite en landxml. L'export se fait sans problème mais lorsqu'on importe le fichier ( landxml ou même de civil 3D) dans Infraworks, il apparaît dans la liste des sources de données mais ne s'affiche pas dans la vue, et déjà l'état premier du fichier est non configuré ce qui fait qu'on doit définir manuellement le système de coordonnées.

On travaille actuellement avec le model builder qu'on a crée sur Infraworks mais cela est provisoire puisque après comparaison avec la réalité, le model reste très loin du MNT réel généré par levé du topographe.
Quelle solution pouvez-vous nous proposer? Merci
il y a environ 2 ans
·
#13767
0
Votes
Annuler
Bonjour,
En effet lorsque l'on importe un fichier dans Infraworks il faut le configurer (clic droit dessus > configurer), avant qu'il ne s'affiche à l'écran. Selon le format d'échange et selon le logiciel depuis lequel on exporte Infraworks va parfois pouvoir récupérer le système de coordonnées, mais pas toujours... Il faut également préciser l'utilisation que l'on souhaite faire du fichier : est-ce un MNT ? Un ouvrage linéaire ? Ponctuel ?etc...
Concernant le MNT d'Infraworks qui est assez moyen, je suis assez d'accord avec toi si on se contente du MNT généré automatiquement (inversement à une échelle mondiale, il ne faut pas s'attendre à des miracles). Par contre une des forces du logiciels est de pouvoir importer différents MNT et définir un ordre de priorité. Infraworks se charge alors de modeler le terrain selon les zones couvertes par le MNT le plus prioritaire et ainsi de suite. Par exemple, imaginons qu'avec Model Builder tu crées une zone de 1 km x 1 km et que tu possèdes également deux MNT couvrant partiellement cette zone (cf. schéma ci-dessous). Alors Infraworks peut utiliser tes MNT sur les zones qu'elles couvrent et conserver le MNT plus grossier généré automatiquement sur le reste du projet (par exemple pour la contextualisation du projet).
MNT infraworks.png
Cette discussion ne contient encore aucune réponse.
Soyez le premier à y répondre !
Le Cron démarre