Se connecter   Inscription

Rejoignez +24 000 professionnels du BIM !

Adhésion GRATUITE >
  vendredi 15 février 2019
  5 Replies
  2.8K Visits
  Subscribe
Bonjour,

Nous avons un fichier Revit hôte dans lequel nous lions des maquettes liées (1 par bâtiment). Toutes les maquettes liées sont des maquettes Revit sauf une qui sera peut-être issue d'Archicad (fichier IFC). Notre objectif est de faire l'ensemble des rendus dans la maquette hôte (plans, coupes, perspectives, etc), mais aussi de pouvoir exploiter les nomenclatures.

Certains d'entre vous ont-ils déjà été confronté à cette situation?

Mes craintes : objets IFC mal interprétés (IfcBuildingElementProxy ou objets In-situ) et problèmes de jonctions de murs.

Merci d'avance.

Thibault Masson
il y a environ 3 ans
·
#11313
0
Votes
Annuler
Salut,

De part ma petite expérience d'IFC lié dans REVIT, une gros problème sera le rendu graphique. Je ne pourrasi que te conseiller de créer un conteneur DWG au format REVIT qui appelera en lien les dwg issu d'Archicad . Car le rendu de lien IFC dans REVIT est moche tout bonnement.
En ce qui concerne les nomenclatures, je pense que pour les pièces cela devrait bien fonctionner pour le reste... je laisse les autres parler :p

Gaëtan
il y a environ 3 ans
·
#11314
0
Votes
Annuler
Bonjour,

Les problèmes que tu risques d'avoir sont:
- le géoréférencement
- la correspondance des objets IFC/RVT
- la lourdeur de la gestion des IFC par REVIT

Le géoréréfencement est un point à faire très attention, comme tous les projets BIM, mais surtout car ARCHICAD et REVIT gère légèrement différemment le sujet.


La correspondance des objets IFC/RVT, nécéssite que ton mapping IFC/RVT soit correct + un bon paramètrage au niveau d'ARCHICAD


La lourdeur de la gestion des IFC car REVIT doit convertir les IFC en un format compatible REVIT ( ifc.rvt),
à chaque nouveau IFC, revit fera un double rvt. Pour une utilisation fluide, je te conseille d'ouvrir le fichier ifc dans un fichier vierge, puis de lier le fichier ifc.rvt dans ton fichier hôte.
il y a environ 3 ans
·
#11320
0
Votes
Annuler
Merci pour vos retours.

Pour le paramétrage de l'export IFC depuis Archicad, je pensais utiliser les fiches d'échange BIMStandard.

Pour le géoréférencement, quelle est la correspondance entre le(s) point(s) d'origine d'Archicad et Revit : Origine interne, point de base, point de topographie, ou borne principale du point de topographie? En est-il de même pour le DWG exporté depuis Archicad?

Merci d'avance.
il y a environ 2 ans
·
#14752
0
Votes
Annuler
Bonjour,

Peut-être que cette série de vidéos vous sera utile. Nous venons de les publier sur Hexabim.
il y a environ 2 ans
·
#14772
0
Votes
Annuler

Le géoréréfencement est un point à faire très attention, comme tous les projets BIM, mais surtout car ARCHICAD et REVIT gère légèrement différemment le sujet.

Le géoréférencement Archicad est similaire à celui d'un ifc et correspond à des coordonnées octroyées au zero absolu ou à un point lié à un objet dédié à cet usage.


La correspondance des objets IFC/RVT, nécéssite que ton mapping IFC/RVT soit correct + un bon paramètrage au niveau d'ARCHICAD

Seul précaution du côté d'Archicad est d'octroyer les bonne classe au bon élément car les traducteurs d'export vers ifc sont tous très facile d'emploi et ceux fournis par Archicad sont de très bon points de départ. L'avantage est qu'avec Archicad les classifications peuvent être gérées librement à tous moment du projet sans que cela affecte la structure du projet ou des objets. Ainsi toutes occurrences peuvent recevoir n'importe quelle classe à tous moments.


La lourdeur de la gestion des IFC car REVIT doit convertir les IFC en un format compatible REVIT ( ifc.rvt),
à chaque nouveau IFC, revit fera un double rvt. Pour une utilisation fluide, je te conseille d'ouvrir le fichier ifc dans un fichier vierge, puis de lier le fichier ifc.rvt dans ton fichier hôte.

Le soucis d'une collaboration openBIM c'est que tous les acteurs de la conception BIM n'en sont pas au même niveau de maitrise de l'openBIM. Il n'est pas satisfaisant de devoir recourir à un doublon d'un ifc au sein de son environnement de travail. Archicad permet l'annexion d'un xref/dwg comme d'un ifc et même d'un rvt (tous substituables pour les mises à jour) et assure de fait un réel environnement de collaboration.
Cette discussion ne contient encore aucune réponse.
Soyez le premier à y répondre !

Découvrez nos services

recrutement

Recrutement

En savoir plus

communication

Communication

En savoir plus

Publicité

Formation

En savoir plus

Hexabim

Se connecter