1. Mélanie BAUMONT
  2. Matériel - Equipements
  3. vendredi 8 février 2019
  4.  Suivre par E-mail
Bonjour à tous,

Avez-vous un bon retour sur investissements concernant les Scanners 3D ?

Hâte de lire vos réponses, à bientôt.
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonjour,

Peux-tu préciser un peu plus ta réponse ?
Que veux-tu faire avec un scanner 3D ?
Est-ce pour vendre un service, faire de l'auto-contrôle, gagner du temps lors de relevés...

En tout cas, c'est une technologie éprouvée et utile mais l'investissement peut être conséquent.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Matériel - Equipements
  3. # 1
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Nous utilisons un Scanner 3D pour la réalisation de :
- Relevés 3D de Bâtiments Existants
- Relevés 3D de surfaces topographiques
- Autocontrôles sur chantier
tout cela pour un usage interne à l'entreprise (Entreprise de Gros-Oeuvre).
Mais il nous arrive également de vendre une prestation de Relevé 3D pour des Architectes ou Bureaux d'Etudes ou Maîtrises d'Ouvrage.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Matériel - Equipements
  3. # 2
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Le BLK 360 semblait intéressant pour du levé intérieur.
A seulement 16k€ il semblait faire poids plume dans la gamme. Qqun a des retours sur sa précision/fiabilité à l'usage ?
  1. il y a plus d'un mois
  2. Matériel - Equipements
  3. # 3
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Il semble effectivement intéressant.

Fin 2015, le FARO X130 semblait le plus maniable et léger de la gamme.
C'est donc le scanner de chez FARO que nous avons choisi...
  1. il y a plus d'un mois
  2. Matériel - Equipements
  3. # 4
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonjour,

Tout dépend, ce que tu appelles retour sur investissement.

Pour un bon usage d'un scanner 3D, il faut que le nombre de relevé soit suffisant(Je dirais au moins 1ou2 par semaine) ,bien définir les usages ( contrôle, relevé de l'existant etc.) et avoir une ou plusieurs personnes dédiées

Dans ma société, nous en avons un que nous utilisons peu. Nous préférons externaliser cette prestation.

Cordialement,
  1. il y a plus d'un mois
  2. Matériel - Equipements
  3. # 5
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonjour,

Je suis tout à fait d'accord, sur le fait, qu'il faut faire des relevés très régulièrement.

Mais je voudrais savoir si il existe des entreprises de BTP ou des Bureaux d'Etudes ou des MOE qui s'y retrouvent financièrement après l'achat d'un Scanner 3D.

Je m'explique, quand on regarde l'investissement global :
- achat du scanner, des équipements et logiciels
- formation pour l'utilisation de l'appareil et des logiciels
- coût de la recalibration et des travaux sur l'appareil
- coût de la Main d'Oeuvre pour l'utilisation
la facture devient très vite, très lourde.

Un exemple, nous avons envoyer notre scanner en recalibration :
~ 10% du tarif d'un appareil neuf.
Après 1 mois d'attente, on reçoit un devis supplémentaire pour la réalisation de réparation :
~ 12% du tarif d'un appareil neuf.
Une fois le devis validé et après 1 mois de plus, on reçoit un nouveau devis de réparation remplaçant le précédent :
+ de 25% du prix d'un appareil neuf.
Ça fait maintenant 3 mois, que notre scanner a quitté nos locaux et la facture de base a été multiplié 3.
Pas sûr qu'après tout ça, on s'y retrouve financièrement...

Est-ce pour une raison similaire que vous n'utilisez que très peu votre Scanner Interne ?

Cordialement
  1. il y a plus d'un mois
  2. Matériel - Equipements
  3. # 6
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Mon ancienne société 2CAO est spécialisé dans la modélisation à partir de scanner 3D, d'où ma remarque.
Ils ont 2 personnes dédiées au relevé ( donc 2 appareils) ,une dizaine de modeleurs, 2 responsables et un commercial.

C'est vrai que le scanner coute assez cher d'où le besoin d'avoir du débit.

Concernant ma société actuelle, afin de réalisé nos objectifs sur différents projets ( contrôle de site et modélisation de l'existant ), nous avons étudié l'utilisation du scanner.
Nos blocages ont été:
- le prix de revient de la prestation.
- l'organisation, c'est un appareil assez lourd qui nécessite des déplacements en voiture.
- le besoin humain, une personne est monopolisée pendant le relevé ( 3à5j)
- le post traitement ( modélisation etc.) sans reel valeur ajouté.
- Pour nos besoins de relevé de l'existant, des prestataires le font pour moins cher.
- pour les besoins de contrôle, d'autres solutions plus adaptés et fonctionnelles existent.

Nous avons donc opté pour une sous-traitance, sauf pour un cas, nous avons du faire quelques contrôles de planéité et de verticalité de structure pour les assurances. Nous avons préféré gardé la main sur le contrôle.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Matériel - Equipements
  3. # 7
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonjour,

Perso je reste convaincu que ce sujet doit rester chez les Géomètres ...

Et ce genre de sujet permettra de mettre en avant la collaboration entre différents métiers et expertise ...
  1. il y a plus d'un mois
  2. Matériel - Equipements
  3. # 8
Réponse acceptée Pending Moderation
1
Votes
Annuler
Bonjour,

Actuellement le scanner 3D fait un grand Boom, en effet dans plusieurs entreprises, ils effectuent des relevé au scan 3D pour ensuite réaliser une maquette 3D.
De plus, il est aussi possible de réaliser une VR avec un semis de point, qui est actuellement demander de plus en plus par les clients.

L'aspect principal du scan permet d'éviter de retourner sur le terrain pour prendre des mesures et de bien visualiser l'environnement en 3D.
Pièces jointes
  1. il y a plus d'un mois
  2. Matériel - Equipements
  3. # 9
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Utilisateur d’un BLK 360 depuis 1 an pour le relevé de locaux technique (chaufferie principalement)
on a un gain de temps de relevé, de précision, de réduction d'erreur de relevé et de sécurité ! plus à crapahuter pour prendre des mesures en hauteur.
Prise en main rapide sans formation (pour nous en tout cas) avec Recap pro et Revit

Un retour en arrière n'est plus envisageable
Pièces jointes
  1. il y a plus d'un mois
  2. Matériel - Equipements
  3. # 10
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Je pense également que les entreprises de cloisons peuvent avoir une vrai plus-value avec ce type de matériel car le levé est fréquent.

Des interventions comme celle de Mélanie, chiffres à l'appuis, permettent de plus facilement envisager le problème de la rentabilité. Pour moi il n'y a pas que les géomètre qui font des relevés mais la question de la fréquence et de la rentabilité de l'investissement est loin d'être anodine. Est ce que ces chiffres vous semblent courant en terme d'entretien (autant le coût que le délais) ou plutôt exceptionnels ?

Il me semble que les solutions de locations sont également de plus en plus fréquentes. Quelqu'un a-t-il un retour sur la question pour comparer son année "avec matériel propre" et celle "avec matériel louer à l'usage" ?
  1. il y a plus d'un mois
  2. Matériel - Equipements
  3. # 11


Cette discussion ne contient encore aucune réponse.
Soyez le premier à y répondre !


Inviter un collègue à rejoindre cette discussion ?
Merci de saisir son adresse e-mail pour envoyer une invitation.


vide


0
Partages