BI2023

  Connexion   Inscription

Questions & Réponses

  jeudi 9 février 2023
  3 réponses
  0.9K vues
  Suivre cette discussion
Comment explicité dans le titre, je souhaiterais avoir plus d'infos sur le marché des métiers du BIM aujourd'hui. Je suis étudiant en ecole d'ingé et j'aimerais faire du BIM ma spécialité. Je sais qu'on ne peut pas prédire l'avenir mais vos prévisions m'interessent quand meme.

− Quelle a été l’évolution du marché de l’emploi au cours des 5 dernières années?
− Quelles sont les prévisions pour les 5-10 prochaines années (votre avis en tout cas) ?
− Quelle est la situation des offres d’emploi aujourd’hui en France et à l’international?
− Quel est le salaire moyen pour un jeune diplômé ingénieur ?


merci.
Kakarott Sayan changed the title from Votre avis sur le marché des métiers du BIM to Votre avis sur le marché des métiers du BIM ajourd'hui — 1 year ago
Bonjour Naïm c,

− Quelle a été l’évolution du marché de l’emploi au cours des 5 dernières années?
Je doute qu'il soit possible de répondre autrement qu'au travers du prisme de celui qui pratique le BIM. Les réponses que vous pourrez recueillir seront de fait toujours tronquées d'une réalité impossible à sonder. Pour obtenir une réalité objective dans ce domaine il faudrait que celui-ci soit doté d'un ordre à l'instar des médecins, géomètres et autres architectes. L'ordre des architectes a édité en 2018 un étude sur le sujet du BIM auprès des architectes. La participation à cette étude était très modeste et comptait moins de 1 000 participants.

− Quelles sont les prévisions pour les 5-10 prochaines années (votre avis en tout cas) ?
Mon avis est qu'il est très probable que le terme de BIM soit perverti par un détournement de son domaine de prédilection. Même si le BIM peut se résumer par l'interopérabilité normalisée dans le domaine de la conception et de la construction du bâtiment, il ne fait aucun doute que bon nombre de professionnels du BIM encore aujourd'hui se contentent d'appliquer des méthodes de conception/construction dénuées d'interopérabilité et préfèrent œuvrer à l'ancienne ; échanges exclusifs ou quasi exclusifs dans un environnement propriétaire. A ce titre le BIM perd indéniablement en puissance. Il conviendrait de dissocier la pratique du BIM de la pratique exclusive d'un logiciel ne pouvant être universellement employé et adapté à toutes professions et/ou à la pratiques du BIM tel que définit par BuildingSmart anciennement appelé IAI pour International Alliance of Interoperability.

− Quelle est la situation des offres d’emploi aujourd’hui en France et à l’international ?
A l'international je l'ignore. En France, lorsque le terme de BIM est indiqué sur une fiche de poste, il n'est que trop rarement question de BIM. Il s'agit le plus souvent de la maitrise ou de l'expertise quant à l'emploi d'une des solutions logicielles du marché mais pas de BIM. Nos logiciels ne sont jamais qu'une porte d'entrée sur le BIM. Pas d'échange interopérable = pas de BIM. Si le poste à pourvoir requière l'expertise d'un logiciel ou d'une gamme de logiciel d'un même éditeur alors ce n'est pas un poste BIM mais un poste de référent logiciel.

− Quel est le salaire moyen pour un jeune diplômé ingénieur ?
Selon ce lien entre 30K et 35K€ par an soit bien plus que ma rémunération actuelle après plus de 10ans d'expérience openBIM et plus largement 17ans d'expérience dans le domaine de l'architecture et de l'ingénierie. Il est probable qu'œuvrer au sein d'une grande firme peut assurer ce type de rémunération : c'est une question d'objectif et/ou de projet professionnel.
https://www.lemoniteur.fr/article/les-salaires-par-fonction.507169

"...j'aimerais faire du BIM ma spécialité"
Quelles sont vos motivations à ce propos ? Apprendre c'est mettre à l'épreuve ses connaissances. Être spécialiste du BIM induit plusieurs expertises de conception (ingé + économie + archi + etc.), de construction (chantier + OPC + etc.), de normalisation et de réglementation. Difficile de trouver une crédibilité BIM sans plusieurs années à l'éprouver sur le terrain.



Christophe FORTINEAU
Consultant, formateur et AMO BIM
Linkedin
1 year ago
·
#18082
0
Votes
Undo
Bonjour Christophe Fortineau,

Merci amplement pour cette réponse. C'est difficile de voir clair à travers l'océan de communication faite par les écoles et les médias autour du BIM. C'est intéréssa

Concernant votre réponse sur la question de l'avenir du BIM, ça me parait naturel et prévisible qu'un acteur tente de s'accaparer d'un marché émergent, c'est le système économique de notre société.

Une fois que le marché devient moins niché, peut etre qu'il y aura un nouveau concurrent qui sait ? Tout ça me fait penser au domaine du montage vidéo collaboratif, Adobe dominait tellement tout le marché qu'il a fini, apres de longues années, par s'essouffler et abuser de son pouvoir de leader. Le systeme de licenciation trop compliqué et les logiciels peu stable.

Black Magic Design est arrivé et s'est imposé avec Davinci Resolve & Fusion, une offre plus open source, plus suivie, plus stable et gratuite. Au bout d'un moment Adobe va devoir s'aligner car une énorme part de leur clients ont migré vers une offre moins tyrannique, notamment sur les licences. Adobe dans le montage vidéo ressemble, pour moi, à un autre distributeur dans le BIM.
C'est une réponse très pertinente en effet et je partage le même sentiment ! A ceci près que le bâtiment me semble être un milieu autrement plus structuré, normé et surtout lié avec les milieux politiques ; ce qui ne simplifie évidemment pas le sujet. Un infographiste ou un monteur peut souvent travailler là où ce n'est jamais le cas en BIM par principe : collaborations, normes et surtout intéropérabilité.
There are no replies made for this post yet.

Hexabim

La plateforme du BIM et de la Construction Numérique en France.

© HEXABIM 2014 - 2024

Connexion