La Plateforme des Professionnels du BIM

« Planification et Coordination (BIM 4D) »

Revenir au portail thématique
5 minutes de temps de lecture (962 mots)

5 questions et réponses pour mieux comprendre les conflits de coordination (clash)

5 questions et réponses pour mieux comprendre les conflits de coordination (clash)

Dans le monde du BIM, la détection des conflits/interférences (clash detection) est la terminologie utilisée pour automatiser la détection des problèmes avant leur apparition durant construction sur le chantier. Cette activité s'inscrit dans une analyse de la constructibilité utilisée pour trouver des problèmes qui entraînent une difficulté potentielle, un dépassement de coût et une perte de productivité dans la construction réelle. La détection des conflits automatisée est une fonctionnalité disponible dans un certain nombre de logiciels tels que Solibri Model Checker, Navisworks, Tekla BIMsight, Vico Office Constructability Manager, ArchiCAD, Revit et plus encore. Certains logiciels ont des fonctionnalités avancées (comme Solibri) et offrent la possibilité de créer des règles et certains offrent uniquement des fonctionnalités de base (comme Revit).

 

1. Qu'est-ce qu'un Test de conflits (Clash test) ?

Un test est un ensemble prédéfini d'éléments qui doivent être vérifiés pour les interférences physique ou fonctionnelles. Il y a généralement 2 types de validations, de collision/croisement et de vérification de dégagement (parfois appelées «soft clash»). Un conflit de croisement est une collision de géométries de 2 objets. Une vérification de dégagement est une collision entre une zone fonctionnelle prédéfinie autour de ces géométries. La zone fonctionnelle peut être placé dans un logiciel de détection d’interférence ou modélisé dans l'objet BIM lui-même, comme indiqué ci-dessous pour représenter la zone de maintenance des l'équipements mécaniques. Il peut également être utilisé pour le dégagement d'accès aux portes, les dégagements d'escalier, le dégagement d'installation de panneaux de béton préfabriqué, la déviation de cambrures en acier et plus encore.

Une bonne pratique consiste à planifier vos tests de conflits et à créer ce qui est communément appelé une «matrice de conflits» afin de définir des combinaisons de disciplines et des priorités en fonction du calendrier de construction et des livrables. La chronologie des tests de conflits est cruciale pour réduire les itérations entre les mises à jour de modèles.

 

 

2. Qu'est-ce qu'une règle de conflit (Clash rule)?

Une règle de conflit est une sorte de formule utilisée pour sélectionner des objets spécifiques qui doivent être inclus dans un test de conflit. Il peut être important de vérifier la constance de l'arborescence du modèle si la règle de conflit l'utilise pour sélectionner des objets. Un bon moyen de créer une convention de nommage pour les objets et les paramètres consiste à utiliser le format industry foundation classes (IFC) de buildingSMART pour le partage de modèles.

Une règle de conflit peut également inclure des expressions booléennes telles que / et / ou même des critères d'exclusion spécifiques.

 

 

3. Qu'est-ce qu'un rapport de coordination (clash report)?

Un rapport de coordination est un document généralement partagé avec les parties prenantes du projet à l'aide de formats PDF, XML, HTML ou XML. C'est la méthode dite « traditionnelle » de partager les problèmes trouvés avec le logiciel de détection des conflits nécessite un certain temps supplémentaire pour suivre la résolution des problèmes au fil du temps.

 

4. Comment transférer les questions reliées aux conflits plus efficacement?

L'utilisation d'un rapport « traditionnel » n'est pas le moyen le plus efficace de transférer des données aux utilisateurs pour permettre la résolution « en contexte » dans le logiciel de modélisation où les problèmes doivent être résolus. Le BIM Collaboration Format (BCF) est un format ouvert développé par buildingSMART qui sauve aux utilisateurs le temps nécessaire pour identifier l'emplacement des conflits/questions dans le projet et le temps nécessaire pour trouver une vue appropriée lors du passage d'un logiciel à un autre. Le BCF est la clé du partage optimal des conflits multiplateforme et devrait être utilisé par quiconque effectue la détection des conflits. Il existe également des plates-formes spécialisées dans le suivi des conflits/questions, telles que BIM Track, qui peuvent aider à transférer des problèmes sur plusieurs plates-formes.

 

5. Comment transférer les questions reliées aux conflits plus efficacement ?

L'utilisation d'un rapport « traditionnel » n'est pas le moyen le plus efficace de transférer des données aux utilisateurs pour permettre la résolution « en contexte » dans le logiciel de modélisation où les problèmes doivent être résolus. Le BIM Collaboration Format (BCF) est un format ouvert développé par buildingSMART qui sauve aux utilisateurs le temps nécessaire pour identifier l'emplacement des conflits/questions dans le projet et le temps nécessaire pour trouver une vue appropriée lors du passage d'un logiciel à un autre. Le BCF est la clé du partage optimal des conflits multiplateforme et devrait être utilisé par quiconque effectue la détection des conflits. Il existe également des plates-formes spécialisées dans le suivi des conflits/questions, telles que BIM Track, qui peuvent aider à transférer des problèmes sur plusieurs plates-formes.

 

Une autre tendance croissante est d'utiliser le calcul de positionnement automatique, comme offert par GenMEP. La principale caractéristique de GenMEP est la capacité à utiliser des algorithmes pour acheminer automatiquement les systèmes électromécaniques sans conflits pendant le processus de conception.

 

Conclusion

La détection de conflits est une fonction disponible depuis une longue période de temps, mais ce qui le rend efficace est le processus que vous définissez autour. L'utilisation seule de logiciels de détection de collision n'est pas une solution optimale pour régler et éviter les conflits à temps et sans efforts considérables. Demandez-vous quels sont les problèmes communs que vous rencontrez sur le chantier, définissez-vous des tests de conflit en conséquence et ensuite commencer à vérifier vos modèles pour ces cas spécifiques au bon moment en fonction du calendrier et surtout avant le chantier. Trop de gens débutent la détection de collisions avec un modèle entier, en examinant 10 000+ «faux» conflits en disant que la détection des conflits n'est pas pertinente. L’organisation de ces analyses est essentielle afin de créer une réelle valeur.

 

Mieux coordonner = Mieux construire


Voir l'article original en anglais sur notre blog http://blog.bimtrack.co/ 

4
 

Commentaires (5)

This comment was minimized by the moderator on the site

Comment on peut exporter sous format BCF de Navisworks ? Quel plugin est le plus adéquat ?
Merci pour votre article.

Maha BESBES
Vous n'avez pas la permission de voir les pièces jointes
This comment was minimized by the moderator on the site

BIM Track ensuite vous exporter en BCF a partir du web bimtrackapp.co

Carl Veillette
Vous n'avez pas la permission de voir les pièces jointes
This comment was minimized by the moderator on the site

Bonjour il existe un plugin pour navisworks pour exporter au format bcf.
Voir sur le site Autodesk Exchange.

Lionel Perrin
Vous n'avez pas la permission de voir les pièces jointes
This comment was minimized by the moderator on the site

Bonjour,

Je rencontre des difficultés dans l'utilisation des BCF créés sur Navisworks pour importation dans REVIT.

Les vues 3D générées (qu'elles soient créés "manuellement" ou par l'importation des conflits issus de la fonction détection de...

Bonjour,

Je rencontre des difficultés dans l'utilisation des BCF créés sur Navisworks pour importation dans REVIT.

Les vues 3D générées (qu'elles soient créés "manuellement" ou par l'importation des conflits issus de la fonction détection de clash) ne sont pas "exploitables" à l'import du fichier BCF sur REVIT.
Une vue 3D intitulée BCF se crée dans REVIT mais cette vue est "vide" et rien ne se passe quand on clique sur l'icône "create section box".

Avez vous rencontré ce problème et auriez vous une solution ?

Merci de votre aide.

Lire la suite
Florent Lucchetti
Vous n'avez pas la permission de voir les pièces jointes
This comment was minimized by the moderator on the site

Il est probable que les configurations de la vue empêche l'affichage du modèle. Dans ce cas il faut vérifier les paramètres de visibilité et graphisme. Svp envoyer un courriel de support à support@bimtrack.co

Carl Veillette
Vous n'avez pas la permission de voir les pièces jointes
Pas de commentaires pour l'instant, soyez le premier à commenter !

Ajouter un commentaire

  1. (Mode invité)
Pièces jointes (0 / 5)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

Visiter le Portail Thématique

« Planification et Coordination »

Découvrir plus d'articles

REJOIGNEZ +10.000 ADHERENTS !

Pas encore adhérent au réseau HEXABIM ? Plus de 10 000 professionnels ont rejoint la plateforme pour s'informer, apprendre et échanger autour du BIM et de la transition numérique.

L'adhésion est totalement gratuite, il suffit de demander votre invitation ci-après pour vous inscrire et accéder par la suite à toutes les ressources de la plateforme !