Connexion   Inscription

Discussions & échanges

Toute question a forcément une réponse

  mercredi 23 février 2022
  3 réponses
  579 vues
  Suivre cette discussion
Bonsoir,
Mon entreprise etant en pleine restructuration.
Je voudrais savoir sur quelle logiciel se former pour plus de débouché dans le metier de modeleur 3D Bâtiment (BIM).
Je souhaiterais travailler sur un poste de modeleur. Faire que ça, de la maquette.
Ce que je veux pouvoir faire en sortant de cette formation c est
d'exploiter le logiciel .
Utiliser toutes les capacités du logiciel (du gros œuvre, des réseaux, tous corps d état
, etude thermique metré, etc..) sortir mes dossiers de plans (DCE, AVP, permis etc.) En extraire des plans 2D...
Je suis actuellement dessinateur projeteur en MOE.
J'utilse OBD de microstation (bentley).
Microstation étant pas aussi répandue que les autres logiciel, il est tres difficile de se former et de se procurer des didacticiel surtout en français.
Donc je bidouille.
J'utilise Obd pas comme ce logiciel pourrais être exploiter.
J'ai vu comment le logiciel archicad réalisé une vue en plan d'apres la maquette, beaucoup moins lourd qu' OBD, une usine à gaz, très complet mais pas assez répandu.

Autocad étant mon logiciel de mes début DAO, je ne sais pas trop quoi choisir comme formation "Autocad ou Archicad"


Ma formation Dessinateur Bâtiment, génie civil .
Métreur (Étude et économie de la construction)
Mon parcours DAO a débuté sur Autocad en 96 surtout en 2D. Puis Microstation 2D 3D à ce jour.

Merci pour votre aide.
il y a environ 5 mois
·
#17228
0
Votes
Annuler
Bonjour Alain,

Le mieux serait de faire sereinement une enquête sur les entreprises avec lesquelles tu travailles le plus en tant que MOE.
Le choix de l’outil ne doit pas se faire dans le cadre d’une simple démonstration qui en met plein les yeux, d’ailleurs c’est très bien ; elles sont faites pour cela.
Il vaut mieux connaitre son écosystème qui entoure l’entreprise dans laquelle tu vas produire des plans, ceci devrait orienter ton choix vers un éditeur ou un autre, ou je parle d’éditeur et non pas de logiciel.
Il est évident que tu dois aussi faire une recherche auprès des éditeurs pour voir si leur écosystème est aussi compatible avec tes besoins.
Les questions à se poser pourraient être les suivantes :
1 . Quels sont les outils qui équipent mes donneurs d’ordre principaux ? (dans le cas de gros marché, c’est indispensable)
2. quels sont les produits qui équipent mes partenaires ? (fournisseurs, sous-traitants, co-traitant, BET, etc.)
3. quel éditeur serait le mieux placé pour répondre à mes besoins actuels et futurs ?
4. quel est l’environnement numérique qui me permettra de mieux communiquer avec mes clients, mes fournisseurs et mes partenaires ?
5. Quels sont aussi, et pourquoi pas, les outils qui équipent mes concurrents (oui, ils font partie de ton écosystème)
6. La communauté autour d’un tel outil de production (ça compte aussi dans l’écosystème)
7. toutes questions qui te permettraient d’anticiper tes besoins et d’identifier les fonctions (utiles, nécessaires voire indispensables dans le futur outil de production)

Pour les premières questions, tu peux faire un petit questionnaire que tu envoies à ton écosystème.
Ensuite, tu fais un bon tableau comparatif avec ces réponses et tes propres recherches, et surtout tu n’oublies pas le coût d’un tel outil, on peut aussi le décomposer comme suit :
– Le coût d’achat
– Le coût de maintenance (s’il y en a)
– Le coût du matériel pour faire tourner cet outil
– Le coût de formation (le temps de formation + le temps non productif)
– Le coût d’un accompagnement éventuel de ton entreprise à cette transition numérique. (attention consultant, cher souvent, mais bien choisi des gains de productivité évidant et rapide)
– Tous les autres coûts afférents à une telle décision (baisse de productivité temporaire par exemple)

Sinon chacun d’entre nous, allons te proposer notre outil de production « que c’est le plus meilleur ».

Bon courage, c’est un parcours long, mais qui vaut la peine d’être arpenté.
Jacques Rigal, l’Académie du BIM
il y a environ 5 mois
·
#17230
0
Votes
Annuler
Bonsoir Alain,

Autocad dispose de 2 années de développement de plus qu'Archicad, il s'agit de 2 solutions très expérimentées (1982 et 1984), mais la comparaison entre eux deux s'arrête là.

Autocad est comme "une planche à dessiner numérique" là où Archicad est l'une des premières applications BIM. Par ailleurs ce qu'il est possible de dessiner sur Autocad l'est aussi sur Archicad à ceci prêt que tous les livrables d'un projets sont dynamiquement liés dans une application BIM.

Qu'une solution soit celle d'un collègue, d'un beau frère ou d'un concurrent n'a aucune importance du moment qu'elle vous convient !

Puisque la popularité de régit pas la qualité d'un service ou produit ; il vous revient de vous faire votre propre idée en connaissance de cause sans être influencé.

Kit à "utiliser toutes les capacités du logiciel", autant se faire spécialiste de l'un d'entre eux. Les agences qui optent pour une solution logicielle moins répandue le font par choix et non par dépit ou par convention. Être spécialiste ou même simplement compétent dans un domaine moins courant et donc plus recherché est aussi gage de perspective et de spécialisation car vous serez alors moins facilement remplaçable.

J'ai utilisé professionnellement 10ans Autodesk Autocad, 2ans Powercadd, 18mois Autodesk Revit, et utilise Archicad depuis 2012. Je reste intentionnellement producteur de maquette numérique en agence et en sus je suis formateur Archicad et formateur openBIM depuis 2016.

A votre disposition pour tous compléments


Christophe FORTINEAU
Consultant, formateur et AMO BIM
Linkedin
il y a environ 5 mois
·
#17231
0
Votes
Annuler
Bonsoir, merci pour vos réponses
Cette discussion ne contient encore aucune réponse.
Soyez le premier à y répondre !
Le Cron démarre