La Plateforme des Professionnels du BIM

« Infrastructures, CIM et Smart City »

Revenir au portail thématique
3 minutes de temps de lecture (517 mots)

BIM et infrastructures : retour d’expérience sur la mise en place de processus BIM sur le projet d’élargissement de l’autoroute A63

BIM et infrastructures : retour d’expérience sur la mise en place de processus BIM sur le projet d’élargissement de l’autoroute A63


Les processus BIM sont déjà bien utilisés dans le secteur du bâtiment, contrairement aux infrastructures linéaires. Les différences fondamentales entre ces deux domaines font que les concepts définis pour l’un ne sont pas directement transposables vers l’autre.

Les problématiques et les enjeux du BIM diffèrent entre les acteurs des grands projets d’infrastructures linéaires. En effet, alors que les aspects techniques et géométriques vont focaliser l’attention des maîtres d’œuvre, c’est plutôt les notions d’exploitation et de maintenance des infrastructures construites qui seront au centre des préoccupations du maître d’ouvrage. Ce positionnement s’avère logique quand on sait que c’est cette phase du cycle de vie de l’infrastructure qui représente la majeure partie de son coût total.

Dès lors, la véritable valeur ajoutée de la maquette numérique va résider dans sa composante sémantique. Le choix pertinent et le contrôle de la qualité des attributs renseignés au sein de cette dernière par l’intermédiaire de nouveaux Workflow est un point crucial qui rendra ce jumeau numérique accessible et consultable par l’exploitant autoroutier. Grâce aux efforts des éditeurs de logiciels de conception d’infrastructures et au développement des premiers formats IFC spécifiques à ce domaine, il est désormais possible de produire des modèles 3D qui vont au-delà de simples objets de communication.

Il est certain que le maître d’ouvrage est l’acteur pour qui le BIM est le plus profitable. En effet, il représente pour lui une formidable opportunité pour renforcer le contrôle de ses projets, à toutes phases et améliorant ainsi la qualité globale de la conception et de la construction. Une des volontés du maître d’ouvrage est de favoriser l’ingénierie concourante et la co-construction. Cela se traduit par la prise en compte, dès la phase de conception des projets, des demandes et des remarques de toutes les parties prenantes de l’opération.

Pour évaluer l’étendue des bénéfices engendrés par la mise en place de ces nouveaux processus collaboratifs, la direction de la construction d’ASF et la société Ecartip Groupe Fondasol ont réalisé conjointement un test sur une portion de quatre kilomètres de l’A63, en phase d’études.

Cette expérimentation a permis d’atteindre plusieurs objectifs :

  • La réalisation d’une maquette numérique de l’autoroute A63. La situation existante à 2x2 voies et le projet d’élargissement à 2x3 voies ont été modélisés sur 4 km (27 km d’ici fin 2017) en prenant en compte l’ensemble des ouvrages traditionnellement présents sur une infrastructure autoroutière (gares de péage, passages supérieurs, passages inférieurs, ouvrages hydrauliques, réseaux, etc.).
  • La rédaction d’une convention type pour les projets d’infrastructures linéaires en BIM. Cette dernière respecte le guide méthodologique de rédaction d’une convention BIM publié par Mediaconstruct, l’association représentant BuildingSMART en France.
  • Le développement de Cartage, une plateforme d’agrégation de données multi-sources (SIG, maquettes numériques, CAO, DAO, PDF, etc.) qui repose sur un socle 3D réaliste issu d’un levé LiDAR effectué sur l’ensemble du linéaire de l’A63. Cet outil permet de combler le vide et d’assurer une interopérabilité et des échanges entre l’univers du SIG et celui du BIM. Très utilisé en revue de projet où il se substitue aux plans papiers, Cartage démocratise l’utilisation des maquettes numériques par tous les intervenants du projet.

 

3
 

Commentaires (5)

This comment was minimized by the moderator on the site

Félicitations Franck !

Charles PIRO
Vous n'avez pas la permission de voir les pièces jointes
This comment was minimized by the moderator on the site

Quel logiciel avez-vous utilisé pour réaliser la maquette numérique?

DORMOY ANNE-SOPHIE
Vous n'avez pas la permission de voir les pièces jointes
This comment was minimized by the moderator on the site

Bonjour,
Nous n'avons pas utilisé un logiciel unique mais une palette d'outils avec des fonctions différentes et complémentaires.
Cdt

Franck VALENTIN
Vous n'avez pas la permission de voir les pièces jointes
This comment was minimized by the moderator on the site

bonjour, frank

vous n 'avez pas utilisé aucun logiciel,donc quels sont ces palettes d'outil.

MOHAMED AMEUR
Vous n'avez pas la permission de voir les pièces jointes
This comment was minimized by the moderator on the site

Bonjour Mohamed,
Je ne ferais pas de publicité pour des éditeurs de logiciels, contactez-moi par message privé sur mon profil Hexabim si vous souhaitez davantage de précisions.

Franck VALENTIN
Vous n'avez pas la permission de voir les pièces jointes
Pas de commentaires pour l'instant, soyez le premier à commenter !

Ajouter un commentaire

  1. (Mode invité)
Pièces jointes (0 / 5)
Partager votre emplacement

Visiter le Portail Thématique

« Infrastructures, CIM et Smart City »

Découvrir plus d'articles

REJOIGNEZ +10.000 ADHERENTS !

Pas encore adhérent au réseau HEXABIM ? Plus de 10 000 professionnels ont rejoint la plateforme pour s'informer, apprendre et échanger autour du BIM et de la transition numérique.

L'adhésion est totalement gratuite, il suffit de demander votre invitation ci-après pour vous inscrire et accéder par la suite à toutes les ressources de la plateforme !