Nous sommes +16 000 professionnels du BIM !

Rejoignez-nous >
  • Accueil
  • Blog
  • APSARA : Zoom sur le déploiement du BIM dans un projet E+C- avec Omri GALRON de MBAcity
7 minutes de temps de lecture (1304 mots)

APSARA : Zoom sur le déploiement du BIM dans un projet E+C- avec Omri GALRON de MBAcity

Zoom-sur-le-dploiement-du-BIM-dans-un-projet-EC--avec-Omri-GALRON
L'APSARA est une résidence labellisée E+C- "Energie positive (E+), réduction carbone (C-)" située au cœur de la ZAC Ovalie, nouvel écoquartier de Montpellier (34). La visée de haute performance énergétique et de réduction maximale des émissions carbone s'inscrit dans le sillage de la RT 2020 prévue en 2021.

Omri GALRON, architecte formé au BIM par le CNAM, a pris part au projet en tant que BIM manager chez MBAcity. En effet,Urbis Réalisations, MOA sur le projet, a missionné MBAcity pour la partie BIM management, les analyses BIM ainsi que pour l'accompagnement technique à distance.

Dans cette interview, Omri nous explique comment s'est articulé le BIM management sur le projet APSARA et comment le BIM a été déployé. 

Depuis la convention BIM jusqu'à l'analyse des maquettes numériques, en passant par la formation des équipes, Omri a travaillé sur plusieurs aspects du projet, comprenant la gestion de la plateforme BIMSync et le contrôle de la conformité des maquettes BIM.

La question de la démarche E+ C- par le BIM se définit à travers les calculs thermiques à partir de la maquette numérique, ces calculs ayant été réalisés directement depuis la maquette architecturale. 

Omri nous fera part des défis et difficultés qui se sont posés. Un retour d'expérience qui nous donne une perspective du rôle du BIM et de l'humain dans les projets à défis environnementaux et énergétiques.


Bonjour Omri GALRON, pourriez-vous nous-présenter votre parcours ?

Architecte de formation, je suis diplômé de la ENSAVT (École d'architecture de la ville & des territoires Paris-Est) depuis 2015. Suite à l'obtention de mon master, j'ai découvert et commencé à étudier le BIM avec le CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers).

Ma carrière professionnelle a débuté en 2016 quand j'ai intégré l'Atelier Lion Associés en tant que référent BIM et en 2017 j'ai rejoint MBAcity comme BIM Manager.

En 3 ans je suis intervenu sur de nombreux projets tels que la rénovation des quais de la ligne 14 à Gare de Lyon, l'aménagement du quartier de Charenton Bercy une opération de CIM Management, la construction du centre aquatique olympique à Aubervilliers ainsi qu'une dizaine de projets de logements à l'image de l'APSARA, avec Urbis Réalisations et d'autres maîtrises d'ouvrage.


Quel est le rôle de MBAcity dans ce projet ?

MBAcity est responsable du BIM Management sur le projet. Cela implique :

  • l'édition de la convention BIM
  • la formation BIM pour les autres intervenants
  • la gestion technique de la plateforme
  • le support technique et les analyses des maquettes.


Pourriez-vous nous parler du workflow global entre les différents acteurs / maquettes / études ?

Chaque maître d'œuvre (architecte, ingénieur structure et ingénieur fluides et thermique) est en charge de compléter sa maquette conception et tous les quinze jours il doit la déposer au format IFC sur la plateforme commune. En tant que BIM manager, ma mission est d'analyser la conformité des maquettes avec la convention BIM définie et les interactions entre elles afin de les communiquer à Urbis Réalisations.


Comment le BIM et la maquette numérique ont servi concrètement pour cette démarche E+C- ?

La démarche E+C- par le BIM est un calcul thermique réalisé par le bureau d'études thermiques à partir de la maquette numérique. Normalement, l'ingénieur fluide-thermique doit retracer la maquette architecturale dans le logiciel dédié pour réaliser le calcul. La démarche BIM mise en place a permis de fluidifier les échanges entre le bureau d'études et l'architecte. Ce dernier a pu produire une maquette conforme aux besoins du bureau d'études fluides et le calcul E+C-a pu être réalisé directement depuis la maquette architecturale. 

Quel est le format d'échange utilisé pour l'interface avec les solutions de calcul thermiques/environnementaux et pourquoi ?

Le format d'échange utilisé pour l'interface avec les solutions de calcul thermiques / environnementaux est CityGML. C'est le format d'usage du logiciel de calcul thermique BIM


En tant que BIM manager, vous avez dû réaliser des contrôles et des analyses régulières (conformité, interférences, etc.), pourriez-vous nous citer les usages principaux et quelles solutions vous avez utilisé ?

Oui, j'ai entre autres dû réaliser plusieurs contrôles et analyses sur toutes les maquettes afin de garantir la conformité de la maquette architecture avec le calcul E+C-. L'objectif étant de s'assurer que :

  • La maquette ne manque pas d'espaces ;
  • L'ensemble des espaces comportent le paramètre intérieur/extérieur ;
  • Les couches de tous les sols et murs comportent les paramètres matériau épaisseur et fonction ;
  • Les types de châssis sont renseignés dans toutes les fenêtres.


Quelle est la part de l'open BIM dans ce projet ? 

Indispensable pour le calcul E+C- à partir de la maquette architecturale, l'open BIM a permis l'usage de la plateforme BIM BIMSync et de l'outil d'analyse Solibri Model Checker. L'open BIM a aussi facilité les échanges entre les maîtres d'oeuvre grâce au format BCF


Quels sont les principaux critères pour bien choisir une plateforme collaborative pour vous ? Pourquoi avez-vous décidé d'utiliser BIMSync ?

Nos principaux critères pour bien choisir une plateforme collaborative sont :

  • Une bonne visionneuse ;
  • La possibilité d'avoir des formats IFC et BCF ;
  • La facilité de l'usage.

Nous avons choisi d'utiliser BIMSync avec la maîtrise d'ouvrage car c'est un outil très complet que nous utilisons pour l'ensemble de nos projets communs.


Quels étaient les principaux défis rencontrés dans ce type de projet ? Quels étaient les bénifices ?

Les principaux défis rencontrés dans ce type de projet sont de faire assimiler les nouveaux modes de travail (mise à jour régulière de la maquette échange par BCF etc.) à la maîtrise d'œuvre.

Dans le cas d'APSARA les architectes et bureaux d'études ont mis à jour leurs maquettes presque 2 fois plus fréquemment que demandé et échangé entre eux uniquement par BCF. Contrairement aux projets similaires, la difficulté principale rencontrée était de suivre les multiples informations et échanges sur la plateforme.

Concernant les bénéfices :

1. Technique : La haute qualité des maquettes a facilité la réalisation des analyses de synthèse et des extractions des métrés très précises par le BIM Manager dès le démarrage des études ce qui limitera les reprises d'études des entreprises par la suite. Le chantier devrait pouvoir démarrer très rapidement dès le choix des entreprises.

2. économique : L'extraction des métrés (suivant liste indiquée dans la convention BIM) a eu pour conséquence de contrôler l'enveloppe budgétaire du coût des travaux de façon régulière en fonction des évolutions du programme. Ces métrés ont été une réelle aide à la décision dans les choix économiques du projet.

3. Organisationnel : Les revues de maquettes régulières ont facilité les échanges et réduit le nombre de mails envoyés grâce à une meilleure compréhension du projet par tous.

4. Environnemental : Le calcul automatique du E+C- à partir de la maquette a permis d'étudier très rapidement plusieurs variantes et ainsi de choisir la meilleure configuration écologique du bâtiment.


A propos du projet

L'APSARA est une résidence située au coeur de la ZAV Ovalie, nouvel écoquartier de Montpellier (34), aménagé par la SERM. Au carrefour de plusieurs grandes artères montpelliéraines, elle permet d'allier vie active ainsi que vie citadine et réunit : écoles, commerces, transports, etc.

Composée de 50 logements sur 4 et 5 étages, d'un local commercial en RDC et de 69 places de parking sur 2 niveaux en sous-sol, la résidence APSARA offre un lieu de détente aux futurs habitants avec un jardin paysager en coeur d'îlot et un potager sur la terrasse en toiture.

Côté architecture, le choix s'est porté sur des volumes généreux, qui se retrouvent dans les intérieurs. Les matériaux ont été choisis pour leur longévité, leur isolation et leur esthétisme. Le tout concourant à atteindre un objectif environnemental élevé (E2C2). La résidence Apsara est labellisée E+C- "énergie positive (E+) et réduction carbone (C-)".

MOA : Urbis Réalisations / MOE : GENET Architectes / BE : MBAcity (BIM Management), I.T.S (Structure), DEXO (Thermique/Fluides/E+C-)


Pour plus d'infos n'hésitez pas à visiter le site officiel de MBAcity : https://mbacity.com/fr/

Copyright

© Urbis | MBAcity

4

Sur le même sujet:

 

Commentaires (0)

Pas de commentaires pour l'instant, soyez le premier à commenter !

Ajouter un commentaire

  1. (Mode invité)
Pièces jointes (0 / 5)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.hexabim.com/

REJOIGNEZ +17 000 ADHERENTS !

Pas encore adhérent au réseau HEXABIM ? Plus de 17 000 professionnels ont rejoint la plateforme pour s'informer, apprendre et échanger autour du BIM et de la transition numérique.

L'adhésion est totalement gratuite, il suffit de demander votre invitation ci-après pour vous inscrire et accéder par la suite à toutes les ressources de la plateforme !

Découvrez les services Hexabim

recrutement

Recrutement

En savoir plus

Publicité

Publicité

En savoir plus

communication

Communication

En savoir plus

Hexabim

Se connecter