Se connecter   Inscription

Rejoignez +24 000 professionnels du BIM !

Adhésion GRATUITE >
  • Accueil
  • Blog
  • ARCHICAD 20 : l'information au cœur de la transition numérique
8 minutes de temps de lecture (1555 mots)

ARCHICAD 20 : l'information au cœur de la transition numérique

ARCHICAD 20 : l'information au cœur de la transition numérique

Cette version ne se contente pas d’enrichir les fondamentaux qui ont bâti la réputation de cette solution de référence du Maître d’œuvre. C’est avant tout un outil exceptionnel pour la synthèse architecturale et technique au cœur de la maîtrise d’œuvre et de la gestion du BIM qui, grâce à de nouveaux outils de gestion de l’information, donne tout son sens au fameux « I » de BIM, qui est le cœur du processus collaboratif du BIM.


Du stockage des données jusqu’aux interfaces d’affichage et d’administration des échanges, ARCHICAD 20 offre de nouvelles performances pour la gouvernance du projet et supporte nativement en import-export le format IFC 4.

Stockage : le nouveau Gestionnaire de Propriétés comme permet de créer des Propriétés personnalisées et de les assigner aux éléments de construction ou aux zones choisis, enrichissant ainsi la maquette numérique. Ces Propriétés peuvent être conservées, transférées d’un projet à un autre, et partagées avec tous les acteurs du projet, sous le contrôle des autorisations distribuées.

Partage : ARCHICAD 20 offre de plus grandes opportunités de partage et notamment l’import/export de données non-graphiques. Outre l’export de Nomenclatures déjà assuré vers les tableurs, il est dorénavant possible d'importer et de filtrer directement dans les Propriétés des éléments, des données non-graphiques calculées dans un tableur.


Visualisation : le nouvel outil de Visualisation de critères non-graphiques permet, selon les besoins d’affichage et de communication spécifiques (plans de vente ou de location, plan de sécurité, analyses techniques, illustrations de paramètres, visualisations de phases, etc.) de sélectionner, moduler, et même combiner plusieurs filtres d’affichages graphiques.


(Atelier 11 - Clichy sous Bois)

 

L'aspect travaillé le plus dans cette nouvelle version

Le « I » de BIM et sur comment la maquette numérique conserve, partage et affiche l’information du BIM. Concrètement, ARCHICAD en plus d’être un grand outil de Building Information Modeling, devient avec cette version 20 une solution maîtresse de Building Information Management.

Un ensemble de nouvelles fonctionnalités et outils (Gestionnaire de propriétés, Visualisation de critères non-graphiques, import de données non-graphiques) permettent de transformer la maquette numérique en une véritable base de données intelligente centralisée qui communique de la donnée tout au long du projet architectural et de construction. Ces données sont à la fois les informations géométriques classiques mais également les méta-données non graphiques apportées au projet par d’autres partenaires : informations sur les matériaux, classements, coûts, ou sur les produits industriels du projet par exemple. D’autres outils d’ARCHICAD déjà existants comme les Favoris ont été repensés afin de simplifier les flux de travail en termes de simplicité, rapidité et intuitivité, valeurs qui constituent l’ADN d’ARCHICAD.

 

De nouveaux apports pour le BIM et le partage d'informations dans le cadre soutenu de l’OpenBIM

Depuis longtemps, les nomenclatures dynamiques d’ARCHICAD permettent de générer automatiquement des tableaux de quantités de tout élément de construction (murs, dalles, portes, fenêtres, etc…) ou de zones du projet pour faire des tableaux de surfaces. Ces tableaux sont exportables sous format Excel.

La grande nouveauté d’ARCHICAD 20 est la possibilité d’importer des méta-données non graphiques depuis un tableur Excel qui va venir enrichir les propriétés des éléments. Par exemple, imaginons que l’architecte doit renseigner sur sa maquette numérique les classifications de tenue au feu des éléments porteurs, donnée fournie par le consultant SSI. Par un import d’un simple fichier Excel que l’ingénieur SSI aura renseigné, et contenant toutes ces informations corrélées (chaque mur porteur avec son classement coupe-feu), ARCHICAD va automatiquement aller remplir les champs adéquats des propriétés des éléments concernés. Associé à la nouvelle Substitution graphique, l’Architecte va pouvoir en plus vérifier la justesse des informations apportées en produire des affichages spécifiques comme on le faisait à l’ancienne en surlignant chaque mur avec des feutres de couleur !

 

ARCHICAD 20 et la conception paramétrique

Le design algorithmique est devenu en quelques années un sujet majeur, et la question que s’est posée intelligemment Graphisoft a été de savoir si le développement d’un outil intégré à ARCHICAD serait plus efficace en terme de délai d’exécution et de qualité de service rendu ou s’il était plus pertinent de lui adjoindre ce qui se fait de mieux au monde en ce domaine, Grasshopper, dans une vraie démarche OpenBIM.

Ce point de vue a toujours été au cœur même de la philosophie de Graphisoft : exceller dans son domaine de prédilection  (le BIM pour les architectes) et ériger, ouvrir toutes les passerelles possibles vers les autres technologies existantes sur le marché qui excellent dans leurs domaines respectifs.

Plus qu’un simple plugin, la Live Connection Rhino-Grasshopper-ARCHICAD est un outil dynamique vraiment révolutionnaire qui permet de combiner deux solutions de pointe (les meilleures dans leur catégorie). Les utilisateurs de Rhino-Grasshopper comme les utilisateurs d’ARCHICAD vont pouvoir ainsi tirer avantage - sans avoir à quitter leur application favorite avec laquelle ils travaillent parfois depuis des années - des bénéfices de l’autre solution.

Si l’on analyse le cycle de fabrication du projet architectural, la phase préliminaire de conception de projet, durant laquelle Rhino associé à Grasshopper a tendance à prendre un part de plus en plus grande dans les agences, subit une rupture au moment de passer à la phase Avant-projet détaillé et Exécution dans laquelle le BIM devient prépondérant.

La Live Connection permet justement de supprimer cette rupture et d’apporter aux agences travaillant sur Rhino les capacités OpenBIM d’ARCHICAD : dès la conception préliminaire, en travaillant avec les trois outils simultanément, il est possible de générer des formes libres, de les paramétrer à volonté et les intégrer immédiatement en tant qu’objets architectoniques d’ARCHICAD avec toute leur sémantique BIM associée.

En ce sens, ARCHICAD est la suite logique en flux de travail OpenBIM de Rhino. En revanche, en phase plus avancée du projet architectural, grâce à la Live Connection, l’utilisateur d’ARCHICAD va pouvoir bénéficier des capacités de design algorithmique de Grasshopper pour faire des modifications ou générer des variantes à son projet : typiquement, l’introduction d’un paramètre numérique sur un ou des éléments et qui modifie l’architecture d’un projet peut être supporté par les outils de Grasshopper. Cet outil Live Connection accompagne également les nouvelles capacités d’ARCHICAD d’import et d’export des fichiers au format natif .3dm de Rhino, et la gestion des NURBS avec leur traduction en langage GDL d’ARCHICAD.

 

Les nouvelles améliorations de l'interface et l'expérience utilisateur

ARCHICAD, logiciel pensé par et pour des architectes, a toujours eu à cœur de donner à ses utilisateurs le meilleur des outils possibles en terme d’ergonomie et de simplicité d’utilisation mais également de design. En ce sens, la nouvelle interface utilisateur a été repensée entièrement dans une approche dite « flat design » la rapprochant des applications mobiles les plus populaires du marché.

Les icônes ont été redessinées et sont maintenant vectorielles, tout ce qui faisait du « bruit visuel » comme par exemple les ombrages, les séparateurs trop épais, les interlignages irréguliers a été gommé, la navigation entre les vues par onglets, de type navigateur web, qui avait été introduite avec la version ARCHICAD 19 a été complétée, globalement la surface de la fenêtre de travail s’en trouve agrandie : le confort de travail pour les utilisateurs en est décuplé.

 

Les Favoris Graphiques

 

L’ergonomie de l’interface d’ARCHICAD 20 n’est pas un vain exercice de designer ; elle a été repensée pour satisfaire les besoins des utilisateurs.  Les « Favoris graphiques » se trouvent très précisément à l’intersection entre les problématiques d’usage quotidien du logiciel et du design de son interface en lien avec les exigences croissantes du travail en mode BIM. Si les Favoris, c’est-à-dire la possibilité de sauvegarder des caractéristiques prédéfinies et de les appliquer à tout élément des projets, existent depuis longtemps dans ARCHICAD, leur adoption en a parfois été freinée par le design peu ergonomique de la palette dédiée.

Les Favoris Graphiques apportent maintenant des prévisualisation soit en 2D soit en 3D de chaque favori enregistré (mur, dalle, porte, etc…). Leur accès est beaucoup plus simple dans le projet directement depuis les menus des outils. Il est également plus aisé de les classer dans la palette de les partager entre projets. Dans un univers de travail de plus en plus contraint par le temps et les budgets, l’organisation des flux de travail de l’agence devient un enjeu primordial. Les Favoris apportent la possibilité d’un gain de temps et donc de productivité potentiellement considérable puisque les architectes peuvent ainsi utiliser des « briques » de projets déjà préconçus et enregistrés, sans avoir à les redessiner.

 

L'OpenBIM et les formats IFC 4 et COBIe

ARCHICAD 20 importe et exporte nativement le format IFC4 !

Bill East, le fondateur de COBIe, a travaillé étroitement avec Rob Jackson, le BIM Manager de Bond Bryan Architects, une des agences les plus avancées en termes de BIM au Royaume-Uni, sur un projet fictif conçu avec ARCHICAD. Au terme de la phase de conception Bill East a déclaré “Les résultats de cette expérience ont démontré la conformité à 100 % d’ARCHICAD avec les exigences de COBIe Phase Conception NBIMS-US V3”. Ce projet est une étude de cas qui va donner lieu à une publication conjointe de Bill East et Rob Jackson.


N'hésitez pas à partager votre expérience sur cette nouvelle version en commentaire ou à poser vos questions aux experts ARCHICAD dans l'espace discussions !

 Merci à l'équipe d'Abvent notamment Pierre et Bernadette pour les informations et les éléments qui nous ont permis de vous proposer cet article en avant première :)

Plus d'infos sur Archicad.fr

2

Sur le même sujet:

 

Découvrez nos services

recrutement

Recrutement

En savoir plus

communication

Communication

En savoir plus

Publicité

Formation

En savoir plus

Hexabim

Se connecter