4 minutes de temps de lecture (778 mots)

BIM, maquette numérique et chantier : Solutions et cas d'usage avec Samuel Stadler de Trimble

Couverture-bim-chantier-trimble

Comment apporter Concrètement une maquette numérique sur un chantier ? Et comment l'exploiter au-delà de la simple visualisation 3D ou l'extraction de plans ?

Aujourd'hui très peu d'entreprises font le lien numérique entre la maquette 3D réalisée au bureau et le chantier. Très souvent, conducteurs de travaux et chefs de chantiers reçoivent des plans papier. Trimble propose depuis plusieurs années des solutions permettant d'apporter la maquette sur le chantier, appelées stations robotisées.

Nos solutions, permettent de mesurer et/ou d'implanter directement sur le chantier grâce à la maquette numérique. Ces opérations peuvent s'effectuer avec un laser (pointeur visuel) ou avec une canne équipée d'un prisme (éviter les obstacles au sol).

Votre maquette est maintenant prête à être exploitée sur les chantiers !

Quelles solutions (matérielles et logicielles) propose Trimble dans ce cadre ?

Trimble Field Technology Group propose des solutions dédiées au chantier. Nous proposons deux types de stations robotisées appelées RPT et RTS qui seront proposées en fonction des besoins habituels du client (distance de travail, visée optique, pointeur haute visibilité, caméra, prisme actif, etc… ). Les stations robotisées seront commandées avec une tablette de chantier à la fois robuste et dotée d'une grande autonomie (plus de 10h). Cette tablette appelée Kenai fonctionne avec un système d'exploitation Windows où nous installerons Trimble Field Link notre logiciel de commande qui exploite la maquette. Vous avez la possibilité d'importer un PDF ou votre maquette numérique sous les formats IFC, DWG, DXF ou SKP.

Bien évidemment, couplée à une connexion 3G (partage de connexion avec smartphone) et vos logiciels de bureautique habituels, vous pourrez exploiter la tablette pour d'autres usages. La tablette devient votre support informatique pour l'ensemble de vos besoins sur le chantier.

Fluides et stations robotisées BIM

Créée en 1947 à Amplepuis (Rhône) par Jean Moos, ingénieur électricien, l'entreprise Moos est aujourd'hui dirigée par Alexandre Moos, petit-fils du fondateur. Spécialisé dans la maîtrise des énergies et des fluides, le Groupe Moos évolue sur différents types de marché tels l'industrie - textile, agroalimentaire, chimie (le secteur de la santé, cliniques, hôpitaux, laboratoires), le tertiaire et les collectivités.

Pour l'implémentation des réseaux MEP, afin de mesurer des distances et trouver des positions sur le chantier plus rapidement, plus facilement et plus précisément, la société Moos a fait le choix du système de positionnement rapide RTS 873 de Trimble MEP. Elle obtient des gains de temps de 50% sur le traçage des point.

Quelles sont les utilisations des différents types de stations robotisées sur un chantier ?

La station robotisée permettra de gagner en précision et rapidité. Tous les éléments qui nécessitent l'utilisation d'un décamètre pour être mis en place et/ou mesuré, pourront l'être grâce à notre matériel.

Par exemple :

  • Les repères d'implantations du chantier (chaises d'implantations, picquet, etc…)
  • Les réseaux enterrés (avec la gestion des pentes)
  • Les boîtes d'incorporations (Plomberie, Chauffage, Électricité, etc..)
  • Les réseaux aériens (Plomberie, Chauffage, Ventilation, chemin de câble, etc..)
  • Les implantations de cloisons (axe, porte, ouverture, etc..)
  • Vérifications des positions des réservations.
  • Mesurer la position des éléments existants (relevé en rénovation)

Bien évidemment, nous pourrons travailler sur les sol, les murs et les plafonds en intérieur comme en extérieur .


Quelles seraient selon vous les tendances futures qui vont révolutionner nos chantiers de construction ?

Je pense qu'il y en a principalement trois tendances qui vont révolutionner nos chantiers.

En conception, il va y avoir flux de travail collaboratif entre l'ensemble des intervenants plus important grâce à l'adoption de la maquette numérique. Cette maquette sera de plus en plus renseigné avec des données techniques intégrées (fabricants, modèle, référence, etc…)

En exécution, nous travaillons à la démocratisation de l'utilisation de nos technologies d'implantations. Nous travaillons également à l'utilisation de la réalité augmentée grâce aux Hololens de Microsoft couplé à Trimble Connect (visionneuse Trimble des maquettes numériques), innovation que nous avons présenté sur notre événement.

En exploitation, la maquette correctement renseigné permettra de faciliter les opérations de maintenance.


Un mot pour l'événement Chantier 2.0 qui a eu lieu le 2 octobre ?

Nous avons eu beaucoup de participants intéressés par les solutions actuelles proposées par Trimble qui permettent d'apporter la maquette sur le chantier. Les opinions sont en train d'évoluer sur ces sujets. Nous avons également présenté, comme indiqué précédemment, l'utilisation de la réalité augmentée grâce à Trimble Connect. Nous avons également présenter nos scanners 3D avec le logiciel Trimble RealWorks mais je pense que ce sera l'objet d'une autre discussion.

  Plus d'informations sur le site officiel Trimble MEP


Samuel Stadler est le responsable de l'équipe technique Trimble MEP & FTG France depuis 2012. Il a commencé dans l'ingénierie du bâtiment comme chargé d'affaires, il a ensuite géré un bureau d'études fluide puis il a rejoint l'équipe technique de Trimble en 2011. Il a participé au déploiement de toutes les stations robotisées en France depuis 2014. 


Envoyer cet article à
quelqu'un ?
Merci de saisir son adresse e-mail pour lui envoyer l'article.
(Aucun e-mail ne sera envoyé en dehors de cette invitation)



1
Cybersécurité et BIM : tout sur les risques liés à...
BIM Manager ? Participez à l'enquête annuelle "BIM...

Sur le même sujet:

 

Commentaires (0)

Pas de commentaires pour l'instant, soyez le premier à commenter !

Ajouter un commentaire

  1. (Mode invité)
Pièces jointes (0 / 5)
Partager votre emplacement


fr French en English

vide


0
Partages