7 minutes de temps de lecture (1414 mots)

Le BIM au-delà des bureaux d'études ! Interview avec Alain LE DOARÉ CEO AriCad

Le BIM au-delà des bureaux d'études avec Alain LE DOARÉ CEO AriCad Siège social d'Eiffage Construction à Vélizy © arcora.com
Cette semaine nous avons le plaisir de recevoir un acteur historique de la CAO, DAO et maintenant le BIM, et cela depuis 1986 ! Alain LE DOARÉ le CEO de Aricad nous présentera son groupe et nous parlera de l'industrialisation de la construction, le BIM en phase chantier, du partenariat de développement avec COPAC le spécialiste du matériel pour les chantier, les tendances futures de la construction et sa vision du BIM en France, sans oublier le RDV "Le BIM by Aricad" 12 juin prochain à la Cité de l'architecture et du patrimoine à Paris !

Bonjour Alain LE DOARÉ, vous êtes CEO d'AriCad, le spécialiste historique des solutions informatiques dans le domaine de l'architecture et de l'industrie, pourriez-vous nous présenter vos activités autour du BIM ?

AriCad est le 1er VAR (Value Added Reseller) d'Autodesk en France, présent sur tout le territoire, tant dans le domaine de l'architecture et du bâtiment, que dans le domaine mécanique. Notre spécificité est l'accompagnement de nos clients, par la Formation, le Consulting, l'Accompagnement méthode (BIM, gestion des données, ...) et le développement de fonctionnalités complémentaires (plug-in) avec une équipe de 20 ingénieurs développeurs. En tout, une équipe de 100 personnes au service de nos clients.

Sur quels types de projets intervenez-vous? Pourriez-vous nous en citer quelques-uns?

Notre philosophie est d'apporter de la valeur ajouté, nous sommes l'un des grands acteurs sur l'accompagnement du changement lié au BIM: Plan formation BIM, BIM management opérationnel, Accompagnement des industriels fournisseurs du bâtiment pour la production de familles intelligentes compatibles BIM.

Nous avons remporté l'un des premiers BIM d'Or avec Eiffage en 2014 pour l'accompagnement en phase EXE du Campus Eiffage à Vélizy. Nous sommes aussi le premier distributeur français des produits Manufacturing (MFG) Autodesk avec un fort accent depuis plusieurs années sur la mise en place de gestion des données techniques.

Eiffage - Le futur siège social d'Eiffage Construction à Vélizy © arcora.com

Vous êtes impliqué dans l'industrie, pensez-vous qu'il est possible de transposer au marché de la construction les meilleurs usages de l'industrie en matière d'exploitation des outils numériques, de gestion de projet et de conception ?

C'est possible, mais cela va prendre plus de temps : la grosse difficulté est à la fois la diversité des acteurs, leur niveau de maitrise des outils, leur taille et organisation différente, et aussi la diversité des projets ; chaque projet de bâtiment est un nouveau projet, avec une nouvelle équipe (groupement d'entreprise, sous-traitant, contraintes techniques et environnementales). Curieusement l'implémentation du BIM a plutôt commencé par les chantiers compliqués (taille, structure) alors qu'à mon sens, c'est sur les projets plus génériques que l'on devrait standardiser et automatiser les Process et gagner en temps et productivité.

Les grandes entreprises de construction travaillent sur des projets paramétriques pour du tertiaire ou du logement. Cela demande aussi que les fournisseurs d'éléments industriels du bâtiment fournissent des composants numériques intelligents et complets au niveau data ; quand on voit les modèles « BIM » qui existent sur les différentes plateformes de publication, on se dit qu'on est encore loin du niveau d'intégration atteint entre un constructeur et ses sous-traitants dans le domaine automobile par exemple.

Actuellement, le BIM est adopté plus en phases conception et exploitation qu'en construction, quelles sont les raisons selon vous ? Comment emmener le BIM au chantier ?

Les logiciels BIM comme Revit sont des logiciels de spécialistes; le chantier a besoin de logiciel simples, d'utilisation intuitifs (1H de formation maxi). Pour que l'utilisation soit simple sur le chantier, la complexité doit être résolue en amont dans les bureaux d'études méthode ; c'est tout un travail de process et d'intégration entre ces deux mondes avec en particulier la préparation minutieuse des données qui seront utiles au chantier.

Nous sommes l'un des 2 VAR Autodesk Français ayant la spécialisation Construction et je crois beaucoup à la pénétration du BIM au-delà des bureaux d'études architecte et techniques.

BIMVIEW est une technologie développée par AriCad permettant la visualisation de maquettes numériques, quelles sont ses particularités par rapport aux autres applications et plateformes cloud du marché ?

BIMVIEW permet la visualisation simple et intuitive 2D et 3D de la géométrie et des data, mais va bien au-delà sur des fonctions génériques de chantier :

  • Visualisation des phases de construction, des plans de rotation de banches, ...
  • Préparation des plannings de coulage béton
  • Reporting qualité

BIMVIEW assure aussi une synchronisation bi directionnelle entre les data collectées sur le chantier et les maquettes centrales.

Capture d'écran de l'application BIM view

Vous avez signé un partenariat avec COPAC, le spécialiste de la location et la vente de matériels pour la construction, vous développez ensemble SIGMA, une suite de plugins pour AutoCAD, Revit et Inventor, à quoi sert cette solution et quelles sont ses spécificités ?
Le projet est d'aider les entreprises à gérer les matériels de chantiers tels que les passerelles, les banches, les tours d'étaiement, les échafaudages. Nous avons des fonctions de positionnement automatique (calepinage) en fonction des maquettes de bâtiments, des productions de bordereau de matériels et la génération des notices de montage.
Grâce à une modélisation intelligente de ces matériels sous Revit, les algorithmes de SIGMA permettent des gains de productivité de 50% à 80% pour toutes ces fonctions. Nous visons à terme la gestion complète de ces matériels (entrée - sortie, stock chantier, …).

Quelle sera selon vous la prochaine grande révolution de la construction ? Le cloud ? L'industrialisation ? L'impression 3D ? La réalité virtuelle / augmentée ... ?

L'innovation s'accélère; on ne construira plus sans faire de maquettes, on ne vendra plus sans avoir visité virtuellement sa maison ou son appartement; on fera du lego pour réduire les temps et coûts de construction, on pilotera des robots constructeurs et des imprimantes 3D, et des technologies que l'on n'imagine pas encore !

Le Cloud c'est déjà maintenant ; avec les versions récentes de BIM 360 d Autodesk on voit une adoption rapide de ce mode de travail qui est vraiment la plateforme de collaboration par excellence.

Que pensez-vous du développement et de l'adoption du BIM en France et quels sont vos priorités et vos axes futurs chez AriCad ?

Cela va très vite, on a beaucoup avancé en plusieurs années, mais je crois qu'en termes d'organisation, de chaine de valeurs, on en est encore qu'au début ; les phases APS, APD et EXE sont encore trop souvent des ruptures de charge pour les maquettes, et on re modélise à chaque fois parce que les contraintes n'ont pas été comprises dès le début. Aujourd'hui c'est le savoir-faire de l'entreprise générale qui assure la cohérence globale du processus d'exécution, demain c'est la maitrise du processus BIM, dès le début qui doit l'assurer.

Nous accompagnons aussi les maîtres d'ouvrages (bailleurs, investisseurs, …) à définir et préciser leurs besoins à travers la rédaction de cahiers des charges BIM dès le début du projet.

Dans ce contexte, AriCad doit progresser en termes de valeur ajoutée et de technicité. Le développement d'applications spécifiques, d'intégration de données est par exemple une priorité. Nous avons par exemple, développé des connecteurs paramétrables permettant à Revit de s'interfacer avec des bases de données de gestion de patrimoine ou GMAO.

On a beaucoup parlé de BIM, mais il y a aussi un domaine en progression rapide, c'est le concept du jumeau numérique pour les industriels, permettant de mieux prévoir l'évolution de leur chaine de production.

Un dernier mot ? 

Venez nous rejoindre le 12 juin partir de 13 heures à la Cité de l'architecture et du patrimoine. Inscrivez-vous sur notre site web.

Nous allons illustrer la progression du BIM à travers tous les aspects que l'on vient de citer et surtout faire témoigner nos clients. Nous tenons beaucoup à cette convivialité : Nos journées sont l'occasion d'échanger avec vos pairs, et tout ceci, dans un lieu magique en face de la Tour Eiffel.

Il y aura des partenaires, représentant l'éco système BIM (LEICA, HP Workstation, HP PageWide XL, FISA, SNAPKIN, ...).


Au programme de l'événement :

13h00 : Accueil des participants
14h00 : Alain Le Doaré - Directeur Général AriCad
14h15 : Autodesk - LE BIM CONNECTÉ
14h45 : DE L'ÉTUDE AU CHANTIER NUMÉRIQUE Le BIM pour le chantier Témoignage Client VINCI ENERGIES
15h10 : Pause

15h30 : ECOSYSTEME REVIT Imagerie et réalité virtuelle MEP et Fabrication Bibliothèques BIM
16h45 : PLATEFORME CLOUD BIM 360 4 NOUVELLES SUITES BIM 360 DOCS, BIM 360 DESIGN BIM 360 GLUE BIM 360 BUILD
17h05 : Le Service Développement AriCad FORGE - Plateforme de Développement BIMVIEW - Communiquez, échangez, visualisez, ... AUTOMATISATION Méthodes & Matériels de chantier Témoignage Client : COPAC



Envoyer cet article à
quelqu'un ?
Merci de saisir son adresse e-mail pour lui envoyer l'article.
(Aucun e-mail ne sera envoyé en dehors de cette invitation)



1
Le BIM en exploitation pour les hôpitaux : Le nouv...
Tekla BIM Awards 2018 : Le BIM made in France avec...

Sur le même sujet:

 

Commentaires (0)

Pas de commentaires pour l'instant, soyez le premier à commenter !

Ajouter un commentaire

  1. (Mode invité)
Pièces jointes (0 / 5)
Partager votre emplacement


HEXABIM © 2018

vide


0
Partages