La Plateforme des Professionnels du BIM

« Construction et Chantier connecté »

Revenir au portail thématique
5 minutes de temps de lecture (981 mots)

Le BIM sous le prisme de Bouygues Construction avec Christophe MOREAU

Couverture-C-Moreau-Directeur-Modernisation-Metiers

Alors que le sommet technique de buildingSMART International va se tenir à Paris fin mars avec sa journée publique d'ouverture – l'international openBIM le 26 mars (Programme - Inscription), nous sommes allés à la rencontre de Christophe Moreau, Directeur Modernisation Métiers de Bouygues Construction pour avoir son retour.

Ci-après les points abordés qui dressent ainsi un état du BIM et de l'openBIM sous le prisme de Bouygues Construction : Performance, leadership et attractivité : et BIM - Le meilleur du BIM - BIMe we can - BIM ou openBIM ? Les deux - Je suis « buildingSMART » - Avec des attentes openBIM - Paris capitale du BIM : pour une meilleure compréhension des enjeux de l'openBIM en France et des spécificités françaises vis-à-vis de l'international.


Performance, leadership et attractivité : et BIM ! Pour répondre aux enjeux actuels de performance, de leadership dans un secteur en pleine mutation vers le numérique, mais aussi d'attractivité, le BIM a été identifié comme un levier indispensable. Pour Bouygues Construction, le BIM nous permet de créer plus de valeur pour nos clients, de renforcer notre compétitivité, la qualité de nos ouvrages et la sécurité de nos chantiers, et enfin de mieux gérer la complexité grandissante de nos projets.


Le meilleur du BIM !

La performance passe aujourd'hui par : mieux concevoir, mieux construire et mieux exploiter, le BIM c'est une meilleure :

  • Collaboration entre tous les acteurs.
  • Optimisation de la conception des projets en tenant compte des performances à atteindre.
  • Lisibilité du projet pour l'ensemble des partenaires, y compris la maîtrise d'ouvrage.
  • Accessibilité aux informations pour tous les acteurs.
  • Anticipation anticiper les difficultés.
  • Définition de l'ouvrage à construire avant le démarrage des travaux.
  • Fluidité dans la phase travaux permettant gains de temps et donc d'argent.
  • Transférabilité de toutes les informations nécessaires pour la phase d'exploitation.


BIMe we can !

Notre ambition est de déployer le BIM sur tous nos projets, et dans les différentes phases de la vie de ces opérations. Et nous avons déjà bien avancé.

  • Au niveau d'une opération donnée, monter ce projet en BIM, c'est choisir - dans son contexte spécifique et en dialogue avec son client - les cas d'usages du BIM qui apportent de la valeur au client et ceux qui rendent nos processus plus efficaces. Ensuite il s'agit de les mettre en œuvre avec les compétences de nos collaborateurs, les logiciels adaptés, et l'infrastructure I.T. adéquate.
  • Au niveau de l'entreprise, c'est accompagner et aider nos partenaires et développer nos relations numériques avec nos fournisseurs ; standardiser nos processus BIM par types de produits (logement, ouvrage fonctionnel, ouvrage de TP…); organiser le partage des meilleures pratiques en aidant notamment au déploiement (guides, documents types…) ; recruter et former ; organiser la veille sur les logiciels, en tester des nouveaux et du coup développer nos relations avec les éditeurs, grands et petits ; améliorer nos infrastructures et matériels informatiques.


BIM ou openBIM ? Les deux !

La valeur apportée par le BIM l'est essentiellement par ses usages collaboratifs. Nous savons que les logiciels sont multiples, leur paysage évolue en permanence grâce à l'inventivité des start-ups et aux gros moyens de développement des grands éditeurs. La variété des acteurs sur un projet est grande. Les pratiques varient selon les pays. Donc les échanges de données entre logiciels sont absolument indispensables, et les IFC sont le moyen de le faire.


Je suis « buildingSMART » !

buildingSMART International et buildingSMART France-Mediaconstruct sont les organisations qui font avancer l'openBIM dans le monde et en France. Nous avons besoin de l'openBIM, il est donc logique que nous contribuons à ces associations. Ces organismes - techniques - ont un rôle essentiel de pré-normalisation, et de définition de cadres de travail d'intérêt général qui servent ou serviront de référence commune à tous les acteurs. C'est pour cela que ça vaut la peine de s'y impliquer. Ainsi, Bouygues Construction est membre actif de buildingSMART France-Mediaconstruct. Nous sommes présents au CA, au Comité scientifique et Technique, et dans différents groupes de travail ou tous les acteurs se retrouvent. Nous participons également aux chapitres UK et S​uisse, et sommes membre du board de bSI. 

Bouygues Construction est également actif dans le projet national MINnD (modélisation des informations interopérables pour les infrastructures durables), ainsi que dans les instances de normalisation du BIM en France et en Europe.


Avec des attentes en openBIM

Au niveau mondial, nous attendons de bSI une communication plus appuyée pour mieux faire comprendre à beaucoup l'importance de l'openBIM. Il important pour nous aussi que le bSDD devienne un support à des dictionnaires de propriétés qui se développent progressivement dans divers pays. Au niveau de buildingSMART France-Mediaconstruct, nous espérons une certaine continuité dans la gouvernance nécessaire à une efficacité dans la durée, et à une croissance encore plus forte des adhérents. Lieu de dialogue - dont la neutralité reste à préserver – nous sommes toujours plus demandeurs de livrables de qualité reconnus et utilisés par tous parce qu'ils émanent d'un consensus interprofessionnel.


Paris capitale du BIM : pour une meilleure compréhension des enjeux de l'openBIM en France et des spécificités françaises vis-à-vis de l'international. 

buildingSMART France-Mediaconstruct est un des chapitres les plus actifs de bSI. Avec beaucoup de participants qui sont des entreprises très impliquées. La France a beaucoup de grands acteurs mondiaux de la profession (ingénieristes, entreprises générales, industriels, grands architectes) et est très présente à l'export. 

Le « modèle français » est assez différent du « modèle anglo-saxon » du fait du rôle et de la responsabilité importante prise par les entreprises générales : aussi il est important que nos collègues des autres pays comprennent ce qui se passe dans notre pays. Il est également important vis-à-vis des pouvoirs publics français qui peuvent voir que le développement du BIM est un sujet mondial. C'est pourquoi le fait que Paris accueille le sommet technique international de l'openBIM est une vraie opportunité !


Image de la couverture (c) : Blog bouygues-construction.com - Source de l'interview - article : Mediaconstruct

0
 

Commentaires (0)

Pas de commentaires pour l'instant, soyez le premier à commenter !

Ajouter un commentaire

  1. (Mode invité)
Pièces jointes (0 / 5)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

Visiter le Portail Thématique

« Construction et Chantier connecté »

Découvrir plus d'articles

REJOIGNEZ +10.000 ADHERENTS !

Pas encore adhérent au réseau HEXABIM ? Plus de 10 000 professionnels ont rejoint la plateforme pour s'informer, apprendre et échanger autour du BIM et de la transition numérique.

L'adhésion est totalement gratuite, il suffit de demander votre invitation ci-après pour vous inscrire et accéder par la suite à toutes les ressources de la plateforme !