La Plateforme des Professionnels du BIM

« Construction et Chantier connecté »

Revenir au portail thématique
5 minutes de temps de lecture (1069 mots)

Membre de la semaine : Clément VALENTE, un spécialiste méthodes passionné de BIM

Membre de la semaine : Clément VALENTE, un spécialiste méthodes passionné de BIM

Notre invité pour cette édition est un spécialiste en méthodes, BIM Manager et formateur en écoles supérieures, Clément VALENTE, Il est également le fondateur du fameux site web MethodesBTP.com, auteur de livres spécialisés notamment dans les méthodes et récemment le BIM. Nous allons découvrir son parcours ainsi que son arrivé au BIM, le lien entre le BIM et les méthodes, quelques conseils pertinents pour réussir sa conversion vers le BIM.


Parlez nous un peu de votre parcours Clément !

Je suis tombé dans le bâtiment par passion. Rien ne m’y prédisposait, je n’ai aucun entourage proche dans le BTP. L’éveil de cette vocation est né d’un goût que j’ai toujours eu pour la construction. L’idée de partir de rien et d’arriver à produire un ouvrage durable, visible et fonctionnel est je pense la plus profonde de mes motivations. Je suis passé par un cursus assez basique : BTS poursuivi par une école d’ingénieur. J’ai intégré le monde de l’entreprise en partant du terrain. J’ai ainsi passé mes premières années actives en tant que maçon coffreur ! Au cours de mon évolution vers des postes d’encadrement de chantier, je me suis finalement rendu compte que ce qui me plaisait le plus n’était finalement pas de gérer le quotidien d’un chantier, mais d’avoir un coup d’avance par rapport à celui-ci. Ce que j’aime : préparer l’exécution. Anticiper les situations problématiques, optimiser l’ordonnancement des taches et les procédés constructifs, minimiser les coûts… « The One Best Way » disait Taylor, père du taylorisme ! Dans le BTP, le métier qui correspondait donc le plus à mes attentes portait un nom : les méthodes.

b2ap3_thumbnail_Methodes-BTP.jpgPlan d'installation de chantier - Élévation sur grue

Après plusieurs années passées à travailler en tant que salarié, j’ai finalement fondé l’entreprise Méthodes BTP, déclinée en plusieurs sites Internet professionnels ainsi que ma propre maison d’édition réservée aux ouvrages que je publie. Car oui, former est une de mes autres passions ! C’est pourquoi je suis également formateur en écoles supérieures et l’auteur du livre « BIM & BTP / Construire grâce à la maquette numérique ».


Comment êtes-vous découvert le BIM ?

Assez naturellement finalement. Optimiser une construction ne se résume pas à optimiser l’exécution des travaux. La conception doit également être optimisée si on souhaite aller au bout du processus. Alors le lien avec le BIM est devenu une évidence au fil des années. D’autant plus que j’ai toujours intégré la 3D dans mes missions. Finalement, je ne perçois pas vraiment le BIM comme une révolution, mais plutôt comme un glissement prévisible et nécessaire de mes activités vers une nouvelle forme, plus collaborative.


Pourquoi le BIM ?

Ce qui me passionne dans le BIM c’est cette ambition collective autour de l’amélioration d’un processus global et plus sous formes de démarches individuelles qui ne conduisent qu’à l’individualisme. L’idée que tout un secteur soit capable de manifester simultanément une volonté forte de changement et d’amélioration des pratiques ma fascine !
Ma vision du BIM en France et dans le monde

Je suis confiant. Que ce soit à l’échelle mondiale ou nationale, je pense que nous avons dans tous les cas atteint un point de non-retour depuis que les constructeurs ont commencé à se mettre au BIM. Même si la loi n’impose jamais le BIM, ce qui me semble très peu probable, maitriser l’outil est devenu un argument commercial phare parmi les majors de la construction. Ces groupes constituent le vecteur idéal du changement puisqu’ils sont le pivot de tous les échelons de la chaine du bâtiment, maillon commun entre le maitre d’ouvrage, l’architecte, les bureaux d’étude et les entreprises sous-traitantes. Le cœur est convaincu du BIM, alors tous les autres organes seront bientôt irrigués !

 

Existe-t-il un lien entre le BIM et les méthodes ?

Le travail des méthodes dans le BTP est directement lié à la préparation de chantier. Le but est de rationaliser la production en optimisant l’utilisation des ressources matérielles, humaines et les matériaux. Cette optimisation passe par une réflexion autour du phasage de chantier, une harmonisation des cadences et la conception de procédés constructifs performants permettant de réduire la consommation de ressources.

Qui dit rationalisation dit ratios. Et qui dit ratios dit quantités. Un avantage immédiat de la maquette est donc d’offrir des quantités directement en lien avec le modèle, ce qui constitue un gain de temps énorme ! Mais la maquette est également caractérisée par des matériaux : il est par exemple possible de connaitre la quantité totale de béton et d’étudier en conséquences le coût de revient d’une production sur chantier. Enfin, en ajoutant une dimension temporelle à la maquette, on ouvre la voie de la planification 4D : une maquette qui évolue physiquement à des dates clés du chantier.

Ces documents permettent d’améliorer la production afin d’augmenter la marge de l’entreprise. Mais ce n’est pas tout !  De par sa dimension ludique la 3D valorise également grandement l’image de l’entreprise en permettant de communiquer de manière plus précise, explicite et professionnelle avec un maitre d’ouvrage et une maitrise d’œuvre. Les relations commerciales profitent donc pleinement de cette utilisation du BIM par les méthodes !

b2ap3_thumbnail_Autodesk-navisworks-logiciel-planification-4d-bim-construction.jpg


Quel votre conseil pour réussir sa conversion vers le BIM ?

Si je devais vous donner un seul conseil, je le résumerai en un dicton que j’affectionne tout particulièrement : « il n’y a pas de grande réussite sans grandes ambitions ».

Investissez-vous personnellement à fond, croyez en le BIM ! Documentez-vous, lisez des articles, des publications, des livres. Essayez les logiciels, tâtonnez, bricolez, recommencez, regardez des tutos … Bref : mettez les mains dans le moteur, il n’y a que comme ça que vous pourrez vraiment comprendre l’outil et surtout connaitre ses limites et spécificités pour vous adapter au mieux à toutes les situations.


Quels sont vos projets pour cette année ?

Au-delà de mes activités avec Méthodes BTP, mon principal projet pour les années à venir et de faire vivre mon livre. Car le BIM évolue rapidement et je n’ai pas l’intention de laisser mes travaux sur le BIM tomber dans l’obsolescence. Je table donc sur une réédition annuelle ou biannuelle de mon livre.


Que pensez-vous de la communauté hexaBIM ?

Franchement Mohamed, vous avez as été visionnaire sur ce coup ! Créer une communauté dédiée au BIM était une idée formidable et la qualité de conception de ce portail et des différentes sections font de lui un véritable outil pour les BIMers !

 

Merci Clément de nous avoir accordé cette interview, vous êtes un vrai passionné de BIM !

Nous vous souhaitons beaucoup de succès pour votre livre BIM & BTP !

b2ap3_thumbnail_BIM-BTP.png


 

0
 

Commentaires (0)

Pas de commentaires pour l'instant, soyez le premier à commenter !

Ajouter un commentaire

  1. (Mode invité)
Pièces jointes (0 / 5)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

Visiter le Portail Thématique

« Construction et Chantier connecté »

Découvrir plus d'articles

REJOIGNEZ +10.000 ADHERENTS !

Pas encore adhérent au réseau HEXABIM ? Plus de 10 000 professionnels ont rejoint la plateforme pour s'informer, apprendre et échanger autour du BIM et de la transition numérique.

L'adhésion est totalement gratuite, il suffit de demander votre invitation ci-après pour vous inscrire et accéder par la suite à toutes les ressources de la plateforme !